# Vie de Geek

Cadre connecté Aura Frames, le cadeau idéal pour tes parents.

J’avais déjà fait un #MDP dessus, les cadres numériques, ça peut faire vieillot, mais les Aura Frames ont réussi à le rendre vraiment intelligent, le fait de pouvoir partager les accès est la killer feature.

Aura frames

Alors oui c’est un cadre connecté, c’est un joli cadre surtout, le design est soigné et trouvera sa place dans votre intérieur. Surtout que la résolution Full HD sur un écran de 10″, ça donne vraiment un effet cadre photo papier. Il y a une zone tactile sur le haut pour faire défiler les photos, mais en vrai pas besoin car le cadre est assez intelligent, il va montrer les dernières photos en premier puis créer une suite de photos en les montant cote à cote. Alors le cadre que j’ai testé et uniquement en mode paysage. Néanmoins, le cadre réussit à montrer des photos portraits en trouvant d’autres photos portraits qui ont un « lien » avec , en utilisant les métas de la photos. Ca marche pas mal !

L’Application Aura

L’Application est parfaite, ouais, carrément. Le stockage est illimité, il est collaboratif, sur android et apple, chacun peut rajouter les photos qu’il veut dessus, on peut même réagir aux photos partagés, c’est cool ! Il y a aussi la possibilité de préparer le cadre en amont pour un cadeau, ce que j’ai fait moi, j’ai pré enregistré les photos avec mes frères et sœurs et on a offert le cadre à ma mère qui avait déjà les photos en ouvrant son cadeau

La qualité de l’écran, les design du cadre, la facilité d’utilisation de l’application, m’ont complétement séduit, on aliment les photos assez souvent et ma mère est content de trouver des nouvelles photos dessus comme par magie. J’espère que le service durera car trouver une solution sans avoir à réfléchir au stockage, bah j’avoue que ça me rassure !

Le modèle que j’ai testé, c’est le Carver , il y a un modèle au-dessus, le modèle Mason Luxe ( au format 4:3 ).

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Non classé
Pourquoi ?