# Vie de Gamer

Un moment de poésie avec Sayonara Wild Hearts, un album-jeu.

Le jeu vient de sortir en physique sur PS4 et Switch, l’occassion pour moi de découvrir cette merveille, comment ai-je pû passer à coté de ça ? C’est exactement le jeu trippant que j’aime et dont j’avais besoin en ces temps d’accalmie vidéoludique.

Sayonara Wild Hearts

Ouais si vous avez cliqué sur le trailer, vous allez dire c’est quoi le fuck ? C’est un jeu assez simple de première abord, vous devez récupérer des coeurs, ouais c’est tout, des coeurs, vous piloterez des engins divers, du skate à la carte de tarot en passant par des motos.

C’est surtout un jeu musical, dans le sens le plus fou du terme, c’est un jeu-album, les pistes se suivent et racontent une histoire, le gameplay suit l’histoire et la musique. Sans spoiler l’histoire, elle est poétique, pas de façon niaise mais d’une jolie façon, parfois punchy parfois calme. C’est un vrai plaisir de jouer/écouter cet album/jeu. J’ai rarement eu un objet aussi bien pensé.

Les niveaux sont nombreux, assez court, les pistes sont en adéquation et les idées de gameplay sont généreuses, c’est assez cool pour avoir des références bien pensées, musicalement et vidéoludiquement. On s’amuse vraiment sur cet album, il se finit hélàs un peu vite, mais comme tout bon album on peut le relancer mais cette fois pour faire un meilleur score.

L’album est disponible sur Spotify mais je vous invite à jouer au jeu avant de vous le mettre dans les oreilles, tellement le plaisir est décuplé par le jeu et l’univers graphique, c’est coloré et punchy. Accessible et challengeant, on peut passer les passages compliqués mais continuer à profiter du trip ou faire un perfect en y passant des heures. La variété des situations donnent toujours envie de finir la piste, je l’ai déjà dit, c’est drôlement court et ça peut être un défaut pour certains, pour moi ça en fait un ovni vidéoludique que je vais chérir précieusement.

Le seul defaut : les trophées, j’y comprends rien.
Disponible chez JustforGames en physique sur PS4 et Switch à partir du 29/09

En démat, partout même sur Apple Arcade ( mais je vous conseille une manette sinon c’est trop dur).

Un vrai coup de coeur, je l'écoute en boucle et j'y joue en boucle.
  • C'est beau et le son est cool
  • La poésie du jeu
  • Les trophées incomprehensibles

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Test Wii
Sonic Colours