# Vie de Gamer

Silence: The Whispered World 2 , la mélancolie

Rigolo comme un sous titre peut-être important, le jeu est souvent présenté simplement comme Silence. Comme si les développeurs voulaient laisser aux joueurs, la surprise de découvrir la suite des chroniques de Sadwick. J’en ai déjà parlé dans le dernier AKOITUJOU, mais j’avais envie d’en parler un peu plus ici.

Silence

C’est l’histoire de Noah et de Renie, un frère et une soeur,  ils vivent dans un monde en guerre et dès le début du jeu  c’est tragique. Les bombes tombent et ils sont obligés de fuir dans un abri. Là, Noah le grand frère doit réconforter Renie , très vite ils vont se rendre dans le monde de Silence, un monde où ils devront se battre et résoudre des énigmes pour en sortir.

16337938181_64718d6d4d_b

C’est un point’n’click, oui, mais une version assez actuelle, le jeu a la manette se fait très très bien. On est clairement loin du mélange d’objet improbable des productions des années 80/90. Beaucoup plus proche des premières productions de TellTale , on se déplace et on résous des puzzles, assez facilement même. Le jeu est lui-même pas très long , 5 6 heures en prenant son temps. Je n’ai pas vraiment été bloqué , peut être une fois mais jamais très longtemps.

Un univers triste et une suite surprenante.

Oui ce jeu est une suite, mais il ne le dit jamais vraiment clairement. Silence , c’est l’univers où Sadwick interagissant , il fallait finir le jeu pour le comprendre. Ici on change le moteur, de DA , l’humour anglais a disparu et Noah est bien plus triste qu’il pouvait l’être dans le premier jeu. On découvre Renie et on adore cette petite chipie, elle arrive à nous faire oublier la noirceur du monde de Silence, la DA est d’ailleurs intelligemment faite pour nous son point de vue de Silence et non plus celui de Noah et si on retrouve Spot et Sadwick pour les énigmes, Renie est clairement le centre de l’attention du récit.  Spot ? C’est le petit monstre polyforme qui vous aidera à survivre dans le monde de Silence.

15719764463_af36839f9b_z

Quand on joue à Silence, on se sent vraiment un peu triste, si on a fait le premier , on comprends les enjeux, on redoute la fin. La petite Renie est bien écrite, et on se surprends à vouloir l’aider, malgré toute les bêtises qu’elle peut faire. Le fait de la jouer , nous plonge aussi dans un état assez rare, celui de la fausse innocence que peut avoir un enfant qui traverse de dur épreuve.J’ai passé les quelques heures dans Silence avec le coeur serré.  Et puis c’est beau, la musique, les décors, l’univers, c’est un moment de Silence que je veux revivre, hélàs le jeu est vraiment trop court. Un ryhtme malgré tout maîtrisé et une vraie belle narration, qui prends son temps sans se perdre, sans tout nous expliquer , sans nous prendre pour des cons, bravo !

La VO est parfaite , la DA tient la route, la réalisation peut sembler un peu vielle avec des baisses de framerates et des quelques moments gênants dans les déplacements mais jamais le jeu n’est jamais bloquant.

Silence est un superbe Point'n'Click , jouable parfaitement sur PS4 . Un joli voyage dans un monde plein de tristesse, heureusement Spot et Renie vous donneront le sourire. La beauté du jeu fera le reste. On regrette peut-être la durée de jeu, mais parce qu'on en veut plus
  • Renie
  • La beauté graphique et sonore
  • Court !

à suivre

Commentaires