Vie de Gamer

DLC Left Behind

left behind titre

J’avais laissé The Last Of Us triste d’avoir fini cette aventure avec Elie et Joel, et j’attendais avec impatience le premier (et malheureusement unique) DLC solo, avec toujours le rêve de voir apparaître un The Last Of Us 2 sur PS4. Naughty Dog nous a fait un joli cadeau de St Valentin avec Left Behind.

Les origines

L’histoire de ce DLC m’a permis d’en savoir un peu plus sur Elie. Oui pendant tout le DLC on ne jouera qu’Elie à différentes étapes de sa « chronologie ». Left Behind est découpé en 2 histoires : on passe de l’une à l’autre avec pour les deux histoires Elie en personnage principal. La première histoire comble une partie du trou laissé dans le jeu lorsque Elie s’occupe de Joel, grièvement blessé, dans laquelle elle cherchera le nécessaire afin de le soigner, évitant pièges, infectés et bien sur les rôdeurs. La seconde histoire évoque la préquelle de The Last Of Us où l’on retrouve une Elie plus jeune qui va vivre ses derniers moments d’insouciance (si l’on peut dire ça dans un monde d’infectés).

C'est vraiment magnifique
C’est vraiment magnifique

Les automatismes reviennent instantanément, et la beauté du jeu est restée intacte. The Last Of Us m’avait marqué surtout par son environnement et l’empathie que l’on peut ressentir pour les personnages. Left Behind n’a absolument rien perdu de tout cela. Il est peut-être un peu court, j’ai mis environ 2h30 en fouillant un minimum pour le finir. Je l’ai fait d’une traite, et laisser encore une fois Elie et Joel m’attriste : j’en veux encore plus !

Parce qu’à deux c’est toujours mieux

Comme je le disais, toute l’histoire est axée autour d’Elie. Dans la première histoire les mécaniques du jeu sont les mêmes que dans l’histoire principale : avancer, faire attention aux infectés et aux rôdeurs pour arriver à son but. Par contre, contrairement au jeu de base, j’ai beaucoup plus utilisé la possibilité d’envoyer les infectés sur les rôdeurs (les voir s’entretuer provoque un bonheur (et un ménage de la map) immense). Par contre j’avais oublié que la difficulté des combats était assez corsée, surtout avec les infectés qui n’ont qu’une idée dans la tête : bouffer, bouffer, bouffer.

il y a toujours les passages angoissants
Il y a toujours les passages angoissants

La préquelle quant à elle est un tout petit peu différente, c’est plus de l’exploration ; Riley vient tout juste de rejoindre les lucioles, avec lesquels Elie va passer un dernier moment avant de partir dans une autre ville. Pendant toute l’histoire Elie et Riley exploreront un centre commercial avec plus ou moins d’innocence, seule la fin sera un peu plus axée action. Étrangement la préquelle a éveillé chez moi plus de questions qu’elle m’a donné de réponses et j’aurais aimé en voir plus. Notamment sur l’avant et l’après.

Spoil !!!!

C’est très difficile de parler de ce DLC sans spoiler (j’ai déjà raconté une partie de l’histoire). Une scène en particulier, qui se déroule dans la préquelle, m’a particulièrement amusé (si tu ne veux pas être spoilé passe directement au paragraphe suivant). Le fameux bisou entre Elie et Riley. Elie a toujours été comparée à Ellen Page, surtout au début où la ressemblance était plutôt troublante. Alors quand cette scène apparaît on se demanderait presque si Naughty Dog ne l’a pas fait exprès suite au coming out de Ellen. Bien sûr ce n’est pas possible sachant que son annonce et le jeu sont sortis le même jour… Quoi que ça pourrait bien être un coup des illuminatis…

Fin du Spoil

left behind

On ne va pas se mentir 2h30 c’est toujours trop court pour un jeu comme The Last Of Us même pour un DLC, mais revoir son univers m’a fait un bien fou. Left Behind nous permet de prolonger l’expérience un peu plus et même si je ne suis pas un fan des DLC j’ai vraiment apprécié de revoir Elie avancer, souffrir lutter… (Lara ? c’est toi ???) seule dans ce monde hostile (mais oui Lara c’est bien toi !!!). Si je ne dis pas de bêtises, à la base The Last Of Us devait proposer au moins 2 DLC solo… Malheureusement Left Behind devrait être le seul et unique DLC, et là est bien le drame.

J’espère vraiment qu’il y aura une suite à ce jeu, même si Naughty Dog avait annoncé un one shot avec un scénario qui se suffisait à lui-même, je ne vais pas refaire l’histoire car je parle ici du DLC, mais la fin ouvre grand la voie à plein de scénarios potentiels et laisser une nouvelle franchise comme celle-ci mourir serait vraiment dommage.

Amies pour la vie ?
Amies pour la vie ?

 

Note sur 10 9
Retrouver Elie dans ce monde d'infectés m'a fait un petit pincement au cœur j'aurais aimé que cela dure plus longtemps. J'ai plongé en apnée dans ce DLC pour n'en ressortir qu'au générique de fin. Si tu as aimé The Last Of Us tu dois continuer l'expérience avec ce DLC.
  • Retrouver le monde de The Last Of Us
  • Ça claque toujours autant la rétine (et même sur PS3)
  • Angoissant
  • Elie
  • 2 histoires pour le prix d'une
  • Un seul et unique DLC solo...
  • On ne joue que Elie, jamais Joel
  • C'est triste de devoir laisser à nouveau cet univers
  • J'ai envie de dire "un peu court" mais uniquement parce que j'aurais voulu que ça dure plus longtemps

Epingler sur Pinterest

Partager