# Vie de Ciné

Blood Machines , La perle Space Opera de Seth ickerman avec du Carpenter Brut au son !

A la base du film y’a un clip , c’est ça là :

Les gens ont tellement aimé, que deux/trois personnes « Seth Ickerman » et Carpenter Brut ont décidé de le faire. Dans leur garage, ça donne Blood Machines, un space opéra électro. Compéltement envouté et kiffant.

Blood Machines

Deux chasseurs d’épaves sont à la recherche d’une IA dans un vaisseau, cette IA s’échappe. Et là ça part en sucette à travcers l’espace.

Une ambiance 80″s, un son qui déboite, un film de genre qui fonctionne. De la SF qui pique, celle qui me parle, celle qui est un peu crade, organique. On passera sur l’acting très cinéma B, qui du coup fonctionne plutôt bien, le manque de complexité dans les personnages est surement dû au format du film.

Ca reste très agréable mais la violence du film est réel, on est parfois mal à l’aise, au début par la violence et le mage gaze pu pourtant l’expérience est cathartique. J’ai aimé, c’est une belle montagne russe.

D’autant plus que l’univers du film est prenant, dense, on a envie de savoir de quoi on parle, tout est assez mystérieux. Le tout porter par la musique, tout le temps cette musique. C’est un film est un film concept qui est diffusé avec son making-off, ouais carrémment. 50 min de film et 52 min de making off.

Si vous aimez sortir de votre zone de confort et la SF, vous allez aimer , je m’en suis pas encore remis. Et puis le making off est tout aussi cool pour voir ce qu’on peut faire encore par passion et presque entres potes, non en fait le making off est essentiel.

Cadeau le son.

Dispo sur Shudder, Vimeo on demand et au cinéma dès le 01 septembre.

C'est rare de voir ce genre de truc au cinéma, c'est encore plus rare de comprendre comment on a pu avoir ça. J'ai passé un très bon moment, ce n'est pas qu'un "clip" , c'est un poème rétro de SF.
  • La bande son
  • Le making off
  • L'univers un peu sale mais sublime
  • Très onirique
  • Un peu male gaze au premier abord

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Ciné
Les Gazelles
# Cinéma
Poltergay