# TEST WP7

Hasta la Muerte !

Ce qui est bien avec le HTC HD 7 c’est que son grand écran permet de bien profiter des clips et séries à mater dans les longs trajets parisiens, mais pas que : il se prête également fort bien à une utilisation vidéoludique, chose que je n’exploitais que très rarement avec mes anciens smartphones. Voilà donc du coup une occasion rêvée pour faire quelques tests de jeux Windows Phone en attendant la sortie de la PS Vita pour rentabiliser mes transports en commun !

Hasta la Muerte est un lointain descendant de la boule jaune gobeuse de fantômes : en tant qu’émissaire de la Faucheuse, vous allez devoir moissonner des « bonnes âmes » (mortes à point) et éviter les âmes en peine au fil de plus d’une trentaine de niveaux pour récupérer l’âme retorse d’un vil scientifique aux engins diaboliques.

Alors, ça donne quoi ? D’abord, ça t’en mets plein la vue et les oreilles : la musique est excellente, très punchy, et surtout le style visuel décape. Vraiment atypique, un peu « brouillon », le design nous emmène dans un univers étrange et onirique au look « indie » qui sort vraiment du lot de la production vidéoludique actuelle. Pas de cartoon ni de réalisme, un genre à part qui me fait un peu penser aux films d’animation de Bill Plympton. Le studio étant originaire de notre beau pays, oserons-nous être chauvins et parler une fois encore de la légendaire « french touch » ? Quoiqu’il en soit, c’est une vrai bouffée d’air frais que l’on inspire à pleins poumons.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xih1u1_hasta-la-muerte-trailer-officiel_videogames[/dailymotion]

Le seul petit bémol dans ce domaine : le look bizarre de la mort, qui se déplace avec grâce, certes, mais… Sans sa cape ni sa faux elle ressemble à un petit bébé pourpre. Ceci dit une fois la surprise passée, cette représentation permet de faire un véritable travail d’animation funky bien plus sympa qu’une simple toge informe en goguette !

Et le Gameplay dans tout ça ? J’évoquais le vénérable Pacman un peu plus haut, mais la technique est bien plus poussée que ça. Pour passer un niveau, vous devez ramasser un certain nombre d’âmes dans un laps de temps imparti, une collecte de ressources à double tranchant…
Les mécanismes tombent en parfait adéquation avec la thématique, car pour récolter une âme, il faut la cueillir ni trop tôt (« forcer le décès »), ni trop tard (oublier la pauvrette). Une fois un humain mort, vous n’avez que 10 secondes pour collecter sa précieuse âme ! Si le timing n’est pas bon, les adversaires apparaissent sous la forme de ces âmes en peine qui vous font perdre une vie si vous les touchez. La pression s’installe donc sur ce tempo funeste, le joueur créant lui-même les obstacles à son parcours vers la victoire.

Heureusement vos moyens pour arriver à vos fins sont variés : les « souls pets«  sont de petits familiers que vous débloquerez au fil des niveaux et qui vous donneront des pouvoirs supplémentaires. Utilisés simplement via un bouton et une jauge de pouvoir, il brisent la monotonie des levels en vous proposant différentes solutions pour maximiser votre score et gérer l’afflux d’âmes (déplacement rapide, contrôle, protection..).

La principale critique que l’on peut faire sur Hasta la Muerte est plutôt liée à l’ergonomie du jeu. Si le contrôle des déplacements est assez simple (quoique la manipulation de l’inclination du smartphone pourra en rebuter certains), le bouton d’utilisation du Soulpet est particulièrement mal placé avec le HTC HD7. Ça n’a l’air de rien, mais un cm de décalage de votre pouce l’amène sur les raccourcis de recherche du téléphone et vous fait quitter le niveau en cours. Agaçant !
D’ailleurs toujours dans le domaine des Soulpets, lorsque l’on commence à les accumuler, le switch de l’un à l’autre via le défilement tactile devient également un peu pénible si l’on veut garder la main-mise sur nos actions. Sinon, pour moi c’est du tout bon !

 

Note sur 10 8
Les petits gars du studio Pohlm ont réussi à créer un gameplay riche et varié à partir d'un genre éculé tout en enrobant le tout d'un superbe style graphique avec du son qui décape : un time killer idéal pour mon smartphone !
  • les graphismes et la musique
  • les tactiques variées pour un pseudo Pacman-like
  • le bouton "A"
  • le défilement des soulpets quand ils s'accumulent
  • déconseillé aux allergiques du jeu par inclinaison du support

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[TEST WP7] Hasta la Muerte !”

  1. Yacine Kadili dit :

    Merci pour les commentaires, ça fait chaud au coeur.

  2. Game Hero dit :

    Il a l’air sympa le jeu … Mais je fais parti de ces « allergiques du jeu par inclinaison du support ». Dommage.

à lire aussi

Articles similaires

# Preview
Kinect