# Test

Samsung Galaxy Beam

Le Samsung Galaxy Beam, son secret se trouve dans sa tranche où se cache le vidéoprojecteur..

 

Le Samsung Galaxy Beam c’est un smartphone Android avec un picoprojecteur intégré, peu importe où et pourquoi vous le sortez mais directement c’est l’effet WAOUH assuré. Le genre de téléphone dont on ne pouvait même pas rêver étant ado et qui est disponible là, en 2012 et pour moins de 500€. Dingue ça, tant qu’on y est je veux mon hoverboard MAINTENANT OK ?!

 

Mais est-il intéressant ? Son vidéoprojecteur tient-il le choc ? Et la batterie dure-t’elle plus de 3mn ? 

 

Le gros avantage du brouhaha autour d’Android c’est qu’il sort de temps en temps un OVNI. Un téléphone avec un pad (R.I.P. mon joli Xperia Play, sniff..) et là un téléphone avec un picoprojecteur, c’est à dire un tout petit vidéoprojecteur.

Et là madame me dit << Un vidéoprojecteur aussi petit ? mais pourquoi a-t’on fixé un canot de sauvetage au plafond du salon alors ? >> et madame a raison. Toujours.

 

Un picoprojecteur ça projette des micro images doc ?

 

Eh non. Bon il faut bien avoir conscience que les vidéo-projecteurs ça marche mieux avec un peu de pénombre qu’en plein soleil. En fait en plein soleil on ne voit carrément pas l’image.

Les gros vidéoprojecteurs classiques ont une forte puissance lumineuse, ainsi ils peuvent se passer de fermer les volets en plein après midi et s’en sortent à peu près bien. Et ce avec plusieurs milliers de lumen sous le capot.

Ici, miniaturisation oblige, on se retrouve avec 15 lumens seulement. C’est pas mal du tout pour un picoprojecteur, c’est ridicule pour un projecteur de salon. Donc le Galaxy Beam c’est plein noir à la rigueur grosse pénombre du genre toute fin d’après midi.

Si vous êtes dans ces conditions, vous pouvez projeter jusqu’à 80 cm (allez, même un mètre mais à ce niveau là la luminosité décline trop à mon goût) de diagonale sur un mur blanc. En gros vous avez une TV dans la poche. La résolution du projecteur n’est pas HD mais ça reste un confortable 640×360 (un demi HDready soit 4x moins de pixels) qui permet de regarder une vidéo de qualité DVD sans soucis. Dans le noir complet le contraste est bon.

 

Un petit stand est fourni avec le téléphone pour le maintenir sur la tranche ou pointé vers le ciel, ce stand permet de charger la deuxième batterie fournie, de 2000 mAh elle aussi. D’ailleurs cette batterie permet sans soucis de regarder 3h de film, on a essayé, ça tient le choc ! Bon par contre je n’ai regardé que 30mn de film ainsi, pour vraiment en tester le confort, après on l’a laissé tourner dans un coin et on a fini le film sur le projecteur du salon en bons bourgeois que nous sommes. 😉

Blague à part il vous suffit de trouver un système sonore correct ou d’écouter le film au casque pour avoir une TV portative quand vous partez en déplacement ou en vacances. Le seul défaut étant l’absence d’une entrée vidéo pour y brancher << autre chose >>.

Il permet aussi de faire un diaporama de photos chez ses amis, mais la faible résolution du projecteur fait plutôt pencher vers un téléphone branché via HDMI sur la TV plutôt que cette solution-là ou directement la clef usb sur les TV récentes..

 

Vraiment une belle surprise pour les accros aux films qui veulent emporter une TV dans leur poche partout avec eux. Ou pour l’ado malicieux qui n’a pas le droit à une TV dans sa chambre. Un peu juste pour faire un diapo photos avec des amis ou une projection pro de graphiques (mettre la salle de réunion dans le noir = retour aux projos du XXème siècle). Belle réussite de Samsung alors que j’étais dubitatif sur les capacité du picoprojecteur à s’épanouir dans une aussi petite coque.

 

Une petite vidéo qui montre le Galaxy Beam en action :

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=nNHaZplEcwY[/youtube]

 

Un picoprojecteur autonome d’habitude c’est plus de 200€ pour les specs qu’embarque le Beam, exemple.

 

Note sur 10 8
Un bon smartphone, qui gagnera à passer sur Android 4 et surtout le seul à intégrer un picoprojecteur ! Terrible si ça vous tente, inutile sinon..
  • Deux batteries et un chargeur pour la deuxième qui sert de support vertical dans la dotation d'origine ? Bien vu Samsung !
  • Le picoprojecteur intégré vraiment bon et capable d'une belle image de 80cm dans le noir complet.
  • Globalement un bon smartphone dualcore, écran 4 pouces (lcd 480x800), 768mo de ram, port micro SD, deux batteries de 2000 mAh, etc.
  • L'effet waouh quand vous montrez la fonction projo à vos proches, certains ne savent même pas que les picoprojecteurs existent en dehors des films alors dans un téléphone capable de projeter 80cm de film !!
  • La carte SD amovible sans retirer le dos de l'appareil, pratique pour avoir une carte SD "smartphone" au quotidien et une autre avec les films que l'on insèrera uniquement quand on se met en mode projection.
  • Toujours pas d'android 4.x sur un tel téléphone mi-2012, au secours android 2.3 je ne veux plus te voir !!
  • Le hardware aurait mérité un petit coup de pouce pour supporter les vidéos les plus lourdes, surtout à ce prix.

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Test] Samsung Galaxy Beam”

  1. Pras dit :

    Quand je l’ai vu pour la première fois j’ai été étonné et puis quand tu me la montré j’étais séduit mais l’os vieillissant fait un peu peur

  2. MasterLudo dit :

    On aura ICS dessus, à priori. Dans le contexte actuel des smartphones c’est déjà un signal positif même si je ne comprend pas pourquoi il ne sort pas directement sur ICS 🙂

à lire aussi

Articles similaires

# Concours Pentax
Et le gagnant est