# Test PS3

UFC Undisputed 2009

UFC_02.jpg

Prologue

…Janvier 1998…
Dans un appartement en plein centre ville, alors jeune adolescent, je ressentais chacun des coups portés par The Undertaker à Shawn Michael lors de ce combat épique du Royal Rumble qui vit malgré tout la défaite du fossoyeur, mon catcheur préféré…

…Juillet 2002…
Après un tournoi incroyable, Jérôme Le Banner reçoit en finale du K1 world Grand Prix une série de Middle Kick de la part d’Ernesto Hoost qui font trembler ma télé et provoquent sa défaite sur blessure (triple fracture de l’avant bras), et mes larmes.

…Mai 2009…
Armé de ma manette de PS3 je m’apprête de nouveau à ressentir la violence des coups grâce à la discipline phare de ces derniers temps : l’UFC…Mais cette fois, c’est moi qui encaisse!!

UFC.jpg

UFC ? « Kèseucé » ?

L’UFC est un sport de combat ultime, mais aussi une association de consommateurs. Ici on parlera du premier : l’Ultimate Fighting Championship. Je ne vais pas m’attarder sur la genèse de ce sport, mais sachez juste qu’il s’agit d’une sorte de combat libre dans un ring octogonal, ou des combattants issus de diverses disciplines (Boxe, Lutte, Muai Thai etc…) se mettent cordialement sur la tronche jusqu’au K.O. On sait combien il est difficile de faire vivre un sport de combat sur console, et lorsque THQ a décidé de s’attaquer à l’adaptation d’une discipline aussi « complète », on pouvait grincer des dents et appréhender la chose…Mais rassurez vous, ils ont fait du bon boulot. Du très bon même.

AOOOOOOooooow !

C’est le petit cri que pousseront tous les gens qui toucheront à UFC Undisputed 2009 et qui aiment quand ça frappe et que ça se sent. Graphiquement, on tient quelque chose de bluffant. Les combattants sont parfaitement modélisés et un travail incroyable de texture (peau, sueur) a été réalisé. Les attitudes sont plaisantes, et on arrive sans mal à deviner leur état à la fin de chaque round. L’animation est également très soignée. Les coups ne sont pas éxécutés à des vitesses improbables et donc très réalistes. On sent que les développeurs se sont vraiment attachés à rendre réels chacun des mouvements. Pour l’exemple, un combattant issu de la boxe et de la lutte ne pourra pas donner de « High Kick », et ses coups de pieds seront relativement lents.

UFC_03.jpg

Lucha Libre !!

La prise en main bien que relativement recherchée, permet d’envoyer facilement ses premiers coups. Poing gauche, poing droit, pied gauche, pied droit combiné avec L1 et L2 pour attaquer le bas ou le haut du corps…Le tout est bien trouvé,mais demande quelques combats d’accoutumance. Les prises au corps sont encore plus fouillé et quelques dizaines de combats d’entrainement en plus ne seront pas de trop. C’est donc confirmé: on est bien sur de la simulation pure et dure. Si vous tentez de frapper à tout va, votre combattant sera rapidement essoufflé et prêt à recevoir une belle mandale et donc un beau KO. Il faut donc la jouer serrer, tactique, essayer de percer les faiblesses de l’adversaire, sentir l’ouverture et là…FRAPPER juste ! Autant vous dire que cette technique est très efficace, j’en ai fait les frais et me suis retrouvé KO au bout de 15 secondes de combat par deux fois !! Petit Plus : Les vibrations dans la manette à chaque coup et le fait de ressentir réellement la puissance des frappes qui touchent. Bref, les sensations de jeux sont très bonnes. Attention : il n’y a pas de « barre de vie ». C’est à vous d’observer votre poulain et de déceler en lui les signes de faiblesses. A ce sujet j’aurai adoré sentir le battement cardiaque dans la manette pour percevoir encore plus la fatigue.

Note sur 10 7
THQ frappe fort avec ce jeu. Graphiquement bluffant, avec une animation quasi-irréprochable, et des sensations de jeu très bonnes, ce titre plaira d'abord aux amateurs du genre, mais également à ceux qui adorent (comme moi) lancer des défis à leurs amis dans un ring virtuel. On aimera ainsi organiser des tournois entre potes, car la partie solo du jeu montre vite ses limites et lasse en peu de temps.
  • Uppercut Graphique ! De la sueur, du sang ! Des arcades qui lachent et des cloisons nasales qui craquent !!
  • Gameplay complet et bien trouvé.
  • Les voix officielles qui nous plongent dans le ring !
  • La partie solo, sans réel intérêt.
  • Difficile de vraiment percevoir l'état de fatigue de son poulain.
  • La lourdeur ressentie de tous les combattants, même les plus frêles.

à suivre

Commentaires

4 réponses à “[Test PS3] UFC Undisputed 2009”

  1. omikron dit :

    Excellent jeu surtout en ligne. La marge de progression est vraiment importante.

    Tu peux activer la barre d’endurance de ton combattant dans les options.

  2. elchikito dit :

    @omikron tu viens de changer ma vie 🙂
    Merci merci et merci !

  3. PRaska dit :

    C’est la barre d’endurance pas de vie :p

    Un superbe jeu ! J’ai bien aimé la profondeur de gameplay même si il y a une moment d’apprentissage et une certaine lenteur !

  4. […] petite interview, nous sommes directement allés tester le jeu. Et attention, pour tous les fans de UFC Undisputed, ceci n’est pas un jeu de simulation mais un vrai jeu d’arcade […]

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Gamer
Escape Plan – PS4
# Jeux
It’s a Fact
# Test Xbox 360
Overlord 2