# Test PS3

KillZone 3

Chez viedegeek, on a beaucoup joué à Killzone 2, un des premiers jeux à avoir exploité à fond la PS3. On était tellement enthousiaste qu’en plus du test, on avait produit une petite vidéo « 3G » spécial Killzone 2. Bref, tout ça pour vous dire que les Higs, nous on les aime pas ! Et qu’en buter encore des armées entières ça me manquait bien !

ISA vs Higs 3

Le scénario du jeu commence tout de suite après la fin du premier épisode, à la minute près, on retrouve Rico et Sev qui viennent de tuer le grand méchant de la planète, pensant mettre fin à toute la guerre mais non cette mort met les deux armées en panique. L’ISA (nous) décide de se replier, les higs eux ont l’air plus puissants d’un coup. Une histoire atomique plus tard, on retrouve nos personnages sur Helghan abandonné du gros de l’armée. Il y a une histoire de conspiration, de trêve, de trahison, l’occasion de prouver qu’une poignée d’hommes peut sauver l’humanité !

Vous l’aurez compris c’est épique, on a des batailles dans beaucoup d’environnements différents : de la ville sale de Killzone 2 à des espaces végétaux très glauques jusqu’à une station spatiale en passant par des montages enneigées. Disons le tout de suite, le jeu est magnifique en toutes circonstances et ça rame jamais pendant les phases d’action.

C’est la guerre

Killzone est un FPS classique mais pas trop linéaire, chaque niveau est découpé de façon à pouvoir le finir de plusieurs façons selon l’idée que vous aurez choisie. L’I.A. des killzone a toujours été une bonne I.A. vous contournant, vous évitant et là encore même en normal le challenge est là. Dommage que le jeu soit si court (un peu plus de 6h de jeu pour moi) car vu la pression que le jeu vous inflige on aurait aimé 6h de plus ! Car oui le jeu est extrêmement rythmé, on a jamais une seconde pour respirer, on doit toujours être dans le jeu ! Les phases de jeu sont vraiment variées : mecha, vaisseau spatial, char, truc bizarre et aussi ce nouveau jouet : « le jet pack ». Personnellement c’est un pétard mouillé, c’est sympathique mais bon en solo ça ne rajoute pas grand-chose.

Coté multijoueur, on retrouve la densité du Killzone 2 donc je suis pressé de voir ce que ça va donner. Par contre aucune amélioration des modes de jeu, juste quelques nouvelles personnalisations possibles (et le fameux jet pack), il va falloir faire vite pour pas être distancé lors des combats ! Le move ? Très sympa mais vu la difficulté et la pression du jeu, j’ai vite arrêté pour retrouver la précision que j’ai au pad, peut-être que l’accessoire adéquate changera la donne mais j’ai trouvé le move assez précis mais un peu « trop » immersif (faut bouger). J’ai eu la CHANCE de le tester en 3D, l’effet relief est bien meilleur que ce que je pensais, on prend un réel plaisir à jouer mais oui il y a un MAIS l’effet 3D réduit la qualité de l’image. Je m’explique, le jeu tourne en 1080 et affiche une qualité hors du commun et le passage 3D réduit la résolution et le jeu devient « crade », ça sera toujours le problème de la 3D sur PS3.


Killzone 3

Note sur 10 8
Killzone 3 est un jeu magnifique, bien prenant, relativement peu scripté mais dont la partie solo est vraiment courte, vu la qualité de celui-ci on aurait aimer plus ! Le cote multi est bien sûr le point fort et on risque de passer beaucoup de temps dessus. La 3D est bonne mais gâche la qualité visuelle du jeu. Le move fonctionne assez bien. Un porte-étendard en somme.
  • Superbe graphiquement
  • Mode multi très dense
  • Histoire classique mais le rythme est prenant
  • Coté gore assumé : les exécutions sont bien sympa !
  • Quelques bugs de "loading" pour les vidéos

à suivre

  • Article précédent
  • # Critique Ciné
  • Paul

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Et si Diablo 3 était une fille?
# Test Wii
Sonic Colours
# La Vidéo du Dimanche
La tête dans le pion