Test

Hooky Royale La chicha sans Nicotine

hooky-chicha copie

Mistersmoke nous a proposé de tester une chicha électronique au look classieux, la Hooky royale. Hooky propose deux chichas électroniques, la Classique et la Royale. Pendant une semaine j’ai pu tester la Hooky Royale, une chicha électronique que l’on peut emporter partout et dont les saveurs sont garanties sans nicotine.

Le déballage

Le packaging a vraiment été soigné dans l’esprit actuel des boîtes épurées à la manière des iPhones, en ouvrant la boîte on découvre la bête et son contenu :

La Hooky royale

Une tête

Un embout

Une batterie

Un chargeur

Et un guide utilisateur

photo 4

Une fois la tête vissée sur son corps on a vraiment un bel objet dans les mains, massif et très élégant d’une couleur alu miroir, chromé. Côté design, Hooky a vraiment réussi l’objet, il est vraiment très classe. Par contre une première chose me choque à la sortie des accessoires : le chargeur. Autant la chicha électronique est vraiment dans son temps (belle et épurée) autant le chargeur sort des années 1980 : un boîtier plastique avec une prise secteur et une zone qui coulisse pour loger la batterie (montée sur un ressort un peu trop dur). En lisant le manuel on s’aperçoit même que la version Hooky normale est pourvue d’un chargeur USB qui a l’air plus simple d’utilisation et beaucoup plus dans l’air du temps.

un joli écrin pour un bel objet

Mais ce n’est pas cela qui remettra en cause l’utilisation de l’objet, ce serait juste un point à améliorer.

Les saveurs

Pour sa chicha électronique, Hooky a développé 10 saveurs qui sont : double pomme, menthe, pomme simple, raisin, pêche, pastèque, vanille, bubble gum, cola et energy drink. Bien sûr, toutes sont sans nicotine ce qui est le principal atout de cette chicha électronique.

De mon côté j’ai pu tester les parfums pomme, bubble gum et raisin. Des mélanges plutôt bien travaillés qui offrent des arômes très intéressants et encore une fois sans nicotine.

la gammes des E-liquides
La gamme des E-liquides

Je ne sais pas si Hooky sortira d’autres saveurs plus exotiques mais il est possible de mélanger les arômes pour créer sa propre saveur. Ainsi, on peut arriver à des choses assez intéressantes et à l’inverse, à des mélanges assez bizarres mais tout est une question de dosage.

L’utilisation

Une fois que l’on a déballé son objet et son arôme, tout est très simple. On remplit la tête de la saveur que l’on a choisie comme indiqué sur la notice d’utilisation, on insère la batterie, on visse le tout et la chicha électronique est prête à l’emploi.

photo 3

Le fonctionnement est exactement le même que sur une cigarette électronique, on appuie sur un bouton tout en tirant sur l’embout. Dès la première « taffe » il en ressort une jolie fumée blanche et bien épaisse comme sur une chicha classique avec les saveurs choisies. Le tout sans les contraintes de la chicha à combustion, cette sensation de résistance avec le tabac qui peut faire tourner la tête ou le charbon qui peut piquer la gorge. Là c’est frais et toujours avec une belle fumée.

Les inconvénients

Après une semaine d’utilisation j’ai eu quelques petits déboires avec ma chicha électronique. Pas de gros problèmes mais quelques petits désagréments.

Tout d’abord le remplissage. Même si cette étape est bien expliquée dans la notice, je me suis fait avoir en dévissant le mauvais côté de la tête pour la remplir et bien sûr, il est expliqué que lors du remplissage il ne faut pas mettre le liquide en contact avec la mèche…  Le problème c’est que du liquide s’est retrouvé dans l’embout. Une sensation très désagréable lors de l’utilisation. C’est de ma faute car j’ai dévissé le mauvais côté, mais ça reste gênant de pouvoir se tromper comme cela.

Autre petit problème qui m’a un peu plus gêné, c’est le changement de tête. J’aime alterner les goûts et il est conseillé d’avoir une tête par parfum. Là aussi il y a un souci. La zone de vissage pour remplir la tête de son liquide est à peu près à 5 mm du bord de la zone de vissage de la tête avec le corps. En voulant changer de saveur je me suis retrouvé a dévisser la tête et à me mettre du liquide sur les mains, j’ai même eu un mal de chien pour réussir à changer la tête (obligé d’utiliser la technique de l’élastique pour avoir une meilleur prise). Faut-il inverser le pas de vis sur l’une des deux parties ? Peut-être, ou alors permettre en tout cas d’avoir une meilleure prise pour dévisser plus simplement la tête du corps.

le fameux chargeur d'un autre temps

Le dernier petit souci est le fait de ne pas connaître le niveau de liquide restant dans la tête, celle-ci étant opaque pour avoir une bague en verre à l’intérieur il n’y a pas possibilité de savoir s’il reste du liquide. Donc au début on tâtonne pour voir s’il en reste. Sur le long terme on s’y habitue.

Je reviendrai quand même sur le chargeur. Hooky a pris le parti de faire de sa chicha électronique un objet que l’on peut emporter partout, un peu plus gros qu’une cigarette électronique mais suffisamment petit pour être mis dans la poche. Le problème c’est qu’aujourd’hui pour ce type d’objet on se voit plus avec un cordon usb que l’on pourrait utiliser avec plusieurs autres appareils plutôt qu’un chargeur spécifique qui prend de la place dans la poche et surtout avec une conception d’un autre temps.

Les avantages

Oui il y a des inconvénients mais il y a aussi des avantages.

L’objet est vraiment joli, comparé à une chicha classique pas besoin de préparation elle est utilisable tout de suite. Là où il faut logiquement un bon quart d’heure de préparation entre la tête et le tabac, le remplissage d’eau du bac et la mise en combustion du charbon. Là on verse, on tire et c’est parti, c’est simple.

la hooky royale
La Hooky Royale

On peut alterner rapidement les goûts. Une tête pour un goût, on visse, on dévisse et on a une nouvelle saveur très rapidement, c’est simple.

C’est sans nicotine. Là je vais émettre tout de même quelques réserves, car sur le long terme on ne connaît vraiment pas les effets des cigarettes et chichas électroniques. Aujourd’hui sur le papier ça reste plus sain que le tabac. Une bonne chose dans la chicha électronique, c’est qu’on ne se mange pas la combustion du tabac et du charbon, ce qui est déjà beaucoup plus sain. Il n’y a pas non plus de nicotine pour ses effets de dépendance. Sur les boîtes de e-liquide la composition est plutôt simple (glycérine végétale, propylène glycol, arôme alimentaire et extraits naturels). Maintenant les produits sont trop jeunes pour que l’on en connaisse réellement les effets à long terme.

En avantage on gagne aussi sur certains effets de la chicha classique : la gorge qui peut piquer, tirer trop fort et avoir la tête qui tourne, il m’était même arrivé parfois d’avoir une sensation de nausée à force de trop rester sur la chicha. Là je n’ai eu aucun des effets cités.

La portabilité du produit. On peut l’emporter partout en voiture, à la maison, à la plage, à la montagne sans avoir un sac à dos à prendre.

Et le produit en lui-même est plutôt bien travaillé et assez classe en plus.

Les prix

La Hooky Royale est à 80€, les têtes à 10€, les e-liquides à 6€, les embouts à 2€ et les mèches à 2.50€.

Sachant que lorsque vous rachetez une tête elle est déjà équipée d’une mèche je trouve ça plutôt abordable.

le packaging des E-liquide est vraiment réussi
Le packaging des E-liquide est vraiment réussi

Attention avec les embouts car leur durée de vie est plutôt courte ; si vous voulez faire tourner la chicha et changer d’embout par personne, au bout de deux à trois déclipages celle-ci se matte et ne tient plus sur la tête.

Conclusion

Je ne suis pas autant amateur de chicha que Pras, mais j’aime bien m’en faire une de temps en temps, son côté convivial qui rassemble autour d’un objet central avec tout ce qui va autour comme le petit thé ou autres boissons, les discussions et les volutes de fumée qui nous entourent. Mais la Hooky Royale évolue dans une autre catégorie, l’utilisation d’un produit à tout moment à tout instant sans attendre et simple d’utilisation.

Là où la E-Hoozer se rapprocherait plus de l’objet de base, massif et designé avec une connotation orientale mais qui serait uniquement pour une utilisation en intérieur, la Hooky Royale, elle, devient transportable et utilisable partout.

La chicha c’est une façon de vivre, c’est du partage. Surtout pour un non-fumeur comme moi. Là on se retrouve avec un produit plus personnel que l’on partage moins. Mais souvent devant un petit jeu-vidéo ou une soirée devant la télé, je me suis retrouvé à regarder ma chicha avec envie mais le temps de préparation et surtout de nettoyage me refroidissaient.

L’utilisation est simple, le goût est bon sans excès et utilisable sur l’instant, on s’amuse avec la fumée à faire des ronds ou de gros nuages. Du presque tout bon en somme.

 

  • MasterLudo

    Quelle est la différence entre une chicha électrique avec liquide sans tabac ni nicotine et une cigarette électronique avec liquide sans tabac ni nicotine ?

    Je saisis pas la différence ?

Epingler sur Pinterest

Partager