# Test DS

Rhythm Paradise

Ce samedi est placé sous le signe du conceptuel, après les jolies filles de ce matin, je vais vous parler de Elchikito et d’un jeu DS, enfin c’est lui plutôt. Cet ami est un lecteur du blog, et j’avais jadis parlé de « open blog » ouvert à mes lecteurs, moi je suis comme ça ! donc le samedi après midi cet espace sera le leur ! Si j’ai pas d’article de qualité bah il y aura pas d’article les samedis après midi.

Je suis pas facile pour accepter les écrits des autres mais je trouve que celui, respecte l’esprit canal+ viedegeek et puis ce Elchikito est passé de simple lecteur à futur membre du bargaming.

On arrête de parler et on vous donne votre test ds, d’un jeu que j’ai pu tester mais pas aussi longtemps que lui 😉

Rhythm Paradise

gb_nds_rhythmparadise.jpg

Après le matraquage télévisuel (spot tv avec Beyoncé entre autres) et les pubs géantes dans le métro, je me devais d’apporter mon œil de musicien critique sur un titre pareil : Rhythm paradise. En avant Maestro !

Et Un ! Deux ! Un, Deux, Trois, Quatre !

Le concept du jeu tourne intégralement autour de la rythmique et du travail de celle ci. Pour mieux étudier cette notion musicale, une cinquantaine de mini-jeux colorés, aux designs enfantins mais bien trouvés, vous permettent d’accompagner ce que vous avez à faire. On intervient sur une chaîne de montage pour remplir des robots avec un carburant, ou bien comme fan, grimé en singe, d’une jeune pop idol, ou encore comme choriste devant hurler au bon moment et bien d’autres. La bande son est comparable aux graphismes, naïve, terriblement efficace et pour certains morceaux très addictive !

01996108-photo-rhythm-paradise.jpg

Chaque mini-jeu utilisera un ou plusieurs mouvements pour vous faire travailler votre rythmique.Les commandes demeurent relativement simples : Il faudra donc appuyer au bon moment, faire glisser le stylet de bas en haut (pichenette powa) ou encore maintenir enfoncé ce même stylet pour que votre personnage s’anime correctement et que votre « Rythmo-meter » (visible sur l’écran principal) augmente. Le niveau suivant n’est débloqué que lorsque vous obtenez au moins le résultat « OK » à chaque mini-jeu.

Trop facile ? Euh pas vraiment…

Après avoir obtenu un perfect du premier coup au premier mini-jeu, je me suis dit que ce genre de cartouche n’était pas destiné aux plus musiciens d’entre nous, mais vraiment aux plus jeunes. Et je me suis vite ravisé… En effet tous les 5 mini-jeu intervient le « remix », un jeu au cours duquel les 5 mini-jeux précédents sont mélangés et ou il faudra donc varier les mouvements et surtout ne pas perdre le rythme ! D’autant que les mini-jeux deviennent de plus en plus difficile, et surtout de plus en plus pointilleux sur le placement de votre rythmique.

01996106-photo-rhythm-paradise.jpg

On se retrouve rapidement absorbé et j’ai pour ma part retrouvé des sensations identiques à celles de « Parappa the Rapper » (l’histoire en moins bien évidemment). J’ai également apprécié certains exercices misant sur la syncope rythmique et autres techniques musicales plus complexes. Point étonnant : J’arrive mieux à passer certains exercices sans regarder l’écran et en écoutant seulement la musique…pratique dans les transports !

Ecrit par ElChikito , note initiale : 8/10 (modéré à 7 par moi)

Note sur 10 7
Un titre accrocheur, à la difficulté croissante et qui s'adresse à tous. L'aspect apprendre en jouant fait encore ses preuves. J'apprécie, surtout lorsqu'il s'agit d'apprendre la musique. Seul petit regret : l'enchainement des mini-jeux et non pas l'intégration de ceux ci à une vraie histoire comme dans "Patapon" ou "Parappa the Rapper".
  • Les "remix" palpitants.
  • La difficulté bien dosée.
  • La diversité de la bande-son.
  • Certaines traductions comme le titre "c'est certain"
  • Pourquoi pas une vraie histoire plutôt que des mini jeux sans lien ?

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Présentation de la PS Vita