Roman

Demain les chats — Bernard Werber

Demain les chats est le dernier roman en date de Bernard Werber paru aux éditions Albin Michel au mois d’octobre dernier. Après les fourmis, les microhumains, Werber s’attaque à un nouveau sujet, un sujet à poils et qui miaule, les matous !

Une histoire de matous…

L’héroïne de Demain les chats s’appelle Bastet. Elle est belle. Elle est jeune. Elle est intrépide. Elle vit à Montmartre et prévoit de faire de grandes choses dans la vie comme être la première chatte au monde à réussir à communiquer avec son humain !

Dans l’appartement qui fait face à celui de Bastet vit un chat, Pythagore. Pythagore n’est pas un chat comme tous les autres, c’est un chat qui dispose de ce qu’il appelle un 3ème oeil. Oui Pythagore est un vieux chat de laboratoire avec une prise usb sur la tête qui lui permet de se connecter à Internet, c’est donc un chat très instruit.

Les deux chats vont se rencontrer, s’apprécier, se compléter et ensemble ils vont devoir agir pour sauver une civilisation humaine en péril.

…mais aussi une histoire d’humains

Ce livre n’est pas un livre tout mignon comme pourrait le laisser croire le paragraphe précédent. Non, ce livre est un condensé de ce que l’humain fait de pire en ce moment et d’un futur probable dans lequel les limites auront été dépassées.

Werber s’inspire clairement de faits réels, de ce que l’humain a de plus laid, d’une certaine barbarie ambiante, d’une guerre probable et à travers le prisme des chats qui tentent de comprendre la situation il nous propose une quête épique ! Comme si les seuls capables de nous sauver sont nos adorables animaux de compagnie. Oui dans ce livre ce sont bien les chats qui sont les héros mais eux non plus ne sont pas à l’abri de faire les mêmes erreurs que les humains.

Ce livre est assez surprenant. Ce n’est pas le meilleur de l’auteur mais je l’ai quand même dévoré et je l’ai trouvé très justement critique et assez crédible lorsqu’il imagine ce futur probable très sombre. Finalement heureusement que les héros sont des chats, ça permet d’alléger le récit !

Demain les chats un bon roman de Bernard Werber dans lequel l'auteur imagine un futur possible et l'explore via les yeux de deux chats !
  • Original
  • Les chats qui restent des chats et ne sont pas trop humanisés
  • Le futur probable
  • Les humains en arrière plan
  • Il manque quelque chose pour en faire un excellent roman
  • Un peu trop gentillet parfois quand même

Epingler sur Pinterest

Partager