# Preview

Driver San Francisco, le multi

C’est la première fois qu’un jeu de la saga Driver intègre un mode multijoueur. Et pour cette première ils ont fait les choses en grand !

A sa sortie, Driver San Francisco aura 19 modes de jeu multijoueur. J’en ai testé 4.

Les sprints

Cette épreuve se décompose en une série de 5 courses extrêmement rapides et courtes (moins d’une minute). Un bon moyen pour faire crisser ses pneus virtuellement. La moindre erreur de pilotage peut coûter la première place.

Le pistage

Les joueurs poursuivent une DeLorean DMC-12 de laquelle émanent 2 lignes lumineuses. Plus vous restez dans une ligne, plus vous marquez de points. Si vous êtes en contact avec les 2 lignes simultanément, vous marquez 2 fois plus de points.
Vous pouvez utiliser le shift. Il devient alors possible de changer de véhicule à tout moment pour vous rapprocher de la DeLorean. Vous pouvez par exemple « shifter » pour vous emparer d’une voiture plus rapide ou encore « shifter » dans un camion et sortir tous les autres joueurs de la route. Ce mode donne lieu à des batailles acharnées entre les joueurs et tous les coups sont permis.

La chasse au trophée

La chasse au trophée est une sorte de chat à l’envers. L’un des joueurs est porteur du trophée. Chaque seconde il marque un point supplémentaire. Les autres joueurs peuvent s’emparer du trophée en percutant le porteur.
Le Shift est actif dans ce mode de jeu. Il se créer alors un immense chasse à l’homme dans les rues de San Francisco.

Gendarmes et voleur

Au début de l’épreuve un des joueurs est désigné comme étant le malfrat et tous les autres sont des policiers. Le but du malfrat est d’atteindre une série de points de passage disposés à travers la ville avant la fin du chrono, sans se faire détruire par les autres joueurs. Le but des policiers est de détruire la voiture du malfrat.
Les policiers ne connaissant pas les points auxquels le malfrat doit se rendre sont obligés de le poursuivre. Pour eux le seul moyen de marquer des points est de percuter la voiture du malfrat. Ils peuvent également se « shifter » dans n’importe qu’elle autre voiture qui se transforme instantanément en voiture de police.

De ce que j’ai pu en tester, le mode multijoueur promet beaucoup d’action. Le pistage est le mode qui a provoqué les situations les plus dingues, dignes des plus grands films d’action (un des joueurs a « shifté» dans un camion et a barré la route à tous les autres). Toutes les épreuves se sont déroulées dans un joyeux bazar de tôle froissée et de crissements de pneus.

NDLR: Vous pouvez lireavis de Nico sur la partie solo aussi.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Jeux
Mars Attack
# ViedeGamer
Skylanders : GIANTS