# Ma vie de geek

Koh Samui

 

J’aime Bangkok c’est sûr, mais ce que j’aime aussi en Thailande, c’est les îles. Il y en a beaucoup à visiter, mais commençons par les plus simples d’accès depuis Bangkok, le parfait compromis pour un séjour de deux semaines. Un petit voyage autour de ces îles vous redonnera le sourire et l’envie de vous lever tôt le matin ! La première sera Koh Samui.

La plus grande des îles du Golfe de Thaïlande. Grande oui, mais pas énorme ; on peut en faire le tour en une petite heure en scooter. Clairement l’île est montée en gamme au fur et à mesure. On pouvait encore trouver de joli bungalow pour moins de 1000 baths il y a quelques années, c’est devenu bien plus rare mais pas impossible.

Où aller?

 

Trois plages se démarquent par trois caractères bien différents :

  • Chaeweng : la plage la plus folle de l’île. On y côtoie barapute et bar lounge dans la même avenue (de presque 3 kilomètres – les Champs-Elysées mais version tropicale), et derrière les magasins et les bars à l’ambiance survoltée, on trouve l’une des plus belles plages au monde. Le sable est parfait et l’ambiance est assez proche de ce qu’on peut trouver en Europe. De la musique, des bars, des jetski ; ici on est loin de la carte postale, mais au moins on ne s’ennuiera pas ! Notons que la plage est TOUJOURS parfaite, un nettoyage est fait tous les jours.
  • BoPhut : Le coin des hippies français ! Non sans blague, ce côté est un peu plus cher que les autres plages. Les restaurants sont tous à des prix assez fous pour le pays. Une plage assez petite mais très agréable, mais surtout un petit village très mignon où l’on prend vraiment le temps de se reposer ; l’ambiance globale est douce et calme. Sur cette plage, je vous conseille Eden Bungalow ou l’Hacienda, deux guesthouses tenues par des français, et les chambres sont magnifiques.
  • Lamai : Alors attention, Lamai a une belle plage mais un peu sauvage encore, je suis déjà tombé nez à nez avec des serpents par exemple, l’une des rares plages de ce type sur Koh Samui. Alors non vous n’aurez pas une ambiance festive, vous n’aurez pas non plus une ambiance bohème, ici c’est sauvage et on profite de la mer et de la plage, point.

Pour dormir, pas vraiment besoin de réserver (sauf période très touristique), choisissez votre plage et partez à l’aventure. Visitez un ou deux endroits qui correspondent à votre budget et VOILÀ. C’est assez simple, globalement. Comptez 1100 Bath sur Samui, plus si vous aimez le luxe, moins si vous êtes short. Vous trouverez toujours une solution !

Comment se déplacer?

 

Sur les îles, les taximeter n’ont de « meter » que le nom. Ils fonctionnent tous au forfait : 50 Baths par personne pour les parcours moyens, un peu plus si vous traversez l’île. Il existe ce qu’ils appellent une « bétaillère » qui pour 50 Bath vous permettra de faire le tour de l’île et de descendre où vous voulez (il faut connaître un peu l’île néanmoins).

Mais le meilleur moyen de se déplacer reste le scooter. Enfin des motorbikes comme ils disent, des motos automatiques (110 à 300 cm3). Commencez le scooter tout seul sur les îles ce n’est PAS une bonne idée, par contre si vous êtes accompagné d’une personne ou deux qui manient bien les deux roues, vous pouvez essayer. Il n’y a rien de mieux pour découvrir les îles. Koh Samui a une circulation assez dense globalement donc il faut faire très attention.

Alors attention, les arnaques aux touristes sont assez classiques, ils vont vous demander votre passeport, c’est interdit par la loi mais je n’ai pas trouvé un seul magasin qui ne le faisait pas. Il faut absolument prendre en photo votre moto avant de la prendre. Faites bien le tour et signalez toutes les choses étranges. Prenez un casque pour pas vous faire arrêter par la police (personnellement je prends le risque à chaque fois : ce n’est pas « bien » mais c’est impossible à garder, un casque).

Alors oui, on se sent libre en deux roues et ça permet de découvrir tout plein d’endroits mais attention, le taux d’accident en deux roues est énorme. Koh Samui a une circulation dense mais au moins les routes sont globalement bonnes. Ce n’est pas le cas ailleurs  😀

Où Sortir ?

À Chaweng et à BoPhut essentiellement. L’île est grande mais sortir boire un verre ou faire la fête se limite presque à ces deux plages.

    • À Chaweng, deux adresses que j’aime beaucoup : le Reggae Bar, un endroit cosmopolite qui bouge bien la nuit sans être vulgaire ou glauque ; et le Open Mind, un bar à chicha sur l’avenue principale, presque à la sortie de la « ville ».
    • À BoPhut, les bars sont lounges et les prix un peu plus élevés. Encore une fois on adorera ce côté calme et reposant. Si on fait le top, il y a le Coconut Bar : tout simplement le meilleur bar de l’île aussi bien pour leur chicha que leur alcool. Enfin le top c’est que c’est sur la plage, oui SUR la plage, on s’étend dans des énormes FATBOY : à faire absolument !

Quoi voir ?

  • Big Buddha : C’est kitch mais c’est énorme, mais c’est kitch mais c’est sacré, mais c’est kitch. Il faut le voir en vrai pour comprendre, pas loin de BoPhut.
  • Papa et Maman : Deux rochers tout proches de la plage de Lamai. J’ai oublié leur nom Thaï, un phallus géant et un vagin énorme. Oui ça fait sourire.

Sur l’île, les excursions touristiques sont nombreuses mais ne valent pas le déplacement. Souvent trop touristiques et jamais vraiment agréable. Je vous conseille néanmoins d’aller faire une excursion sur Angthong, le parc maritime. Sublime, c’est un peu loin, n’hésitez pas à louer vous-même votre bateau si vous êtes nombreux (15 000 baths la journée). Sinon ça sera 2000 baths pour une excursion en « groupe » de 15 personnes. On ne peux pas y accéder autrement, du coup on est obligé de passer par là. Mais l’expérience vaut vraiment le coup.

Ce rocher est un piège

On pourra aussi si on le souhaite essayer des activités moins traditionnelles comme le tir au Shooting Range. Les prix commencent à 900 baths pour atteindre plusieurs milliers de baths selon l’arme et le nombre de munitions choisis.

10/10 t’as vu !

En attendant un dernier post sur les petites îles qui restent, n’hésitez pas à me poser des questions sur Samui, qui, bien qu’elle ait perdu un peu de son âme pour devenir un lieu de standing, garde une petite place dans mon coeur !

à suivre

Commentaires

5 réponses à “[Ma vie de geek] Koh Samui”

  1. lecloclo dit :

    j’avais passé le plus gros de mes soirées au raggaepub grand moment la première soirée … m’en souviens pas completement et sur la plage de chaweng comme on en avait discuté déjà le massage sur la plage était un pur moment de bonheur et de détente.

    Voir et revoir des photos me donne qu’une envie y retourner …

  2. izafox dit :

    Que de souvenirs!!!

  3. Seyth dit :

    Très instructif cet article. Je cherchais justement des avis sur Koh Samui. Je pars dans un mois en Thailande et je voulais éviter Phuket; je me suis donc rabattu sur Koh Samui.
    Dommage pour le scooter, je pensais en louer un mais on m’avait dit que c’était risqué.

    Je sens que je vais squatter le Coconut bar.

    On n’est pas trop « ennuyé » le soir (mauvaise fréquentation ou filles). A+ !

  4. Seyth dit :

    Petite compte-rendu après mon séjour sur Samui :

    – Ile sympathique avec des plages pour tous les goûts (avec du monde ou désertes). Pour la plage déserte, je conseille celle de Hua Thanon (en revanche c’est sauvage et 60 cm d’eau maximum sur les 200 premiers mètres). Celle de Lamai est bien pour la baignade mais on est quand même loin des paysages de cartes postales.

    – En journée : faire un tour aux cascades peut être une idée, je trouve la ballade en éléphants trop touristique (je l’avais déjà fait sur Chiang Mai). Voir un tigre et un léopard (!!) attachés à des chaines j’ai trouvé ça juste horrible (bien que je sois allé au Tiger Kingdom au Nord de Chiang Mai auparavant mais les tigres sont dans des enclos).

    – Soirées très animées : j’ai surtout essayé du côté de Chaweng, il y a de quoi faire. Essayez de faire un tour au Green Mango (Chaweng), c’est un club sympa avec deux ambiances, possibilité de jouer au billard aussi. Préférez les shorts, t-shirts et les tongs car il fait vite très chaud ! Tentez aussi l’Ice bar c’est vraiment sympa si vous ne connaissez pas le concept : buvez un cocktail par -10 degrés en vous asseyant sur des sculptures de glace (à Chaweng aussi).

    – Nourriture : je conseille le restaurant « Le Chef » juste à l’entrée de Chaweng lorsqu’on arrive de Lamai. Très bonne cuisine raffinée, bons produits de la mer, prix abordables (entre 500 et 1000 bahts).

    – Transport : si possible, essayez de louer un scooter (j’ai laissé mon passeport). La circulation est dense mais ça se fait très bien. Les red cars (fameux taxis où on monte derrière) sont très pratiques et on peut négocier facilement (50 bahts par personne).

    – Hôtels : ce n’est pas ce qui manque sur l’île (essayez d’en trouver un hors des villes pour éviter le bruit) et entre Chaweng et Lamai (si vous prenez un hôtel au Nord de Chaweng, vous mettrez plus de temps pour rejoindre Lamai).

    Bons séjours. J’y retourne en début d’année ! 😮

  5. Rudy GOSSIN dit :

    En live de Koh Samui, merci pour le conseil du coconut bar, nous y avons été hier, bien mais cher pour ce que c’est. Un bon moment les pieds dans le sable sur un fatboy, mais 980 bahts pour deux cocktail et une shisha, je vais tenter après demain le Open Bar. Merci pour cet article.
    Pour un conseil hôtel, nous sommes au Best Resort a Lamaï Beach, bungalow avec clim, piscine et proche plage pour 800 bahts et 450 bahts bungalows en bois avec ventilateur.