# Top

Films de zombies : le must pour briller en société !

george-romero-and-zombies

Papa Romero et ses zombies adorés..

Allez pour une fois pas on ne va pas parler d’un film qui va sortir au cinéma mais plutôt d’un phénomène qui s’est accru ces dix dernières années jusqu’à l’écœurement pour certains. Certaines personnes ont renié leur passion pour ce film de genre, d’autres attendent sagement que la vague trépasse, nous on va vous dire qu’est ce qu’il vous faut absolument regarder si vous voulez pouvoir prendre part au pugilat qui va séparer ceux qui vont aimer World War Z et les autres qui vont crier au sacrilège.

Ici point de top 10 ou 5 ou 23, d’ailleurs au moment où j’écris cette intro je ne connais pas encore le nombre de tête qui vont tomber. Votre plus belle lame est affûtée ? Votre tronçonneuse ronronne ? Votre fusil à pompe est chargé ? Action !

On va d’abord commencer par du léger, du facile, du croustillant et qui ne fait pas vraiment peur..

 

Les zombies ça peut ne pas être effrayant..

Les zombies ça peut ne pas être effrayant, si on se prépare avant !

 

Les comiques

 

Shaun of the Dead : vous aimez le duo comique Simon Pegg et Nick Frost ? Vous rêvez de revoir toute l’équipe de Spaced faire un caméo dans un film qui respecte les codes du genre en ajoutant une bonne dose d’humour le rendant indispensable à regarder ? Eh bien saupoudrez tout ça d’un scénario soigné par Edgar Wright et Simon Pegg et c’est parti pour le film comique sur les zombies le plus réussi, un véritable film culte !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yfDUv3ZjH2k[/youtube]

 

Bienvenue à Zombieland :  quand Hollywood touche à quelque chose (le film de zombie un peu lol), il ne peut se retenir de le diluer, de le salir, de le diminuer.. Bienvenue à Zombieland n’échappe pas à la règle dans son final très guimauve alors que le reste était presque parfait. Pour un film comique s’entend. Avec un Bill Murray en guest, pas aussi bon que les deux précédents mais croustillant tout de même avec quelques situations bien marrantes.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=071KqJu7WVo[/youtube]

 

Dead Snow : des nazis zombie, de l’hibernation dans la neige, une bande de teens qui partent en weekend pour skier, des hectolitres d’hémoglobine, une réalisation au niveau du budget sans doute rikiki et un amour des films Z sera nécessaire pour tenir le choc mais quel choc ! 1h30 de rires et de situations qui les unes après les autres vont feront pouffer et hurler << non mais ça non, ils exagèrent ils vont pas … ah si ils l’ont fait >>. A regarder avec un public tolérant à ce genre d’œuvres.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZJkd5X2aG34[/youtube]

(oui, la langue choisie du trailer n’est pas anodine, moins de spoil !)

 

nazi-zombies-demotivational

Nazi Zombies ? Ok, là on est vraiment baisés !

Les serial zombies

 

Vous connaissez tous Walking Dead, la série mi cheap mi acteurs en mousse mi sympa et mi lassante à force ? Eh bien on va vous en proposer une autre. Intelligente, courte, mais pas parfaite non plus. De toute façon les séries ne vaudront jamais un bon film #troll

Dead Set : Vous connaissez l’émission de télé réalité << le loft >> ? Eh bien isolez des candidats débiles pour une série TV Anglaise, faites envahir l’Angleterre de zombies et laissez les sans nouvelles de l’extérieur jusqu’à ce que les gentils morts tapent à la porte. Série ou téléfilm de 150mn découpé en 5 épisodes ? Peu importe, le scénario est drôle, les acteurs suffisants et la série ne prend pas deux mois être vue, ça lui évite de s’essouffler. Petit caméo marrant, la présentatrice du Big Brother Anglais y tient son rôle 🙂

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OErUbThn4pg[/youtube]

 

Le top des films de zombies

 

Bon alors déjà pour faire simple, on va dire que c’est Georges A Romero qui a inventé le film de zombies. Et à force de mettre Dead dans les titres, d’avoir des titres internationaux différents, ça finit par faire des noeuds dans les cerveaux, mais s’il ne fallait garder que la crème de la crème.

 

Zombie (dawn of the dead) 1978 : Tout y est. Les codes de l’univers zombie, la critique de la société, les automatismes des morts, la survie bien difficile entre humains. Un film d’ambiance, daté, aux effets spéciaux géniaux qui n’ont pas autant vieilli que l’époque pourrait le faire craindre. Un must à voir, oppression, scénario génial, tout est au top et il y a des héros à moustache.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PpuNE1cX03c[/youtube]

 

Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead) 1985 : Réfugiés au calme dans un silo de missile un petit groupe de scientifiques et de militaires survivent. Autonomes, intelligents, organisés, ils peuvent faire face sans problème aux zombies. Sauf que.. sauf que ce sont des humains et la situation oppressante de ce silo et leurs idées divergentes sont bien plus dangereuses pour eux que les zombies. Souvent décrié, ce film est pour moi, avec Zombie dont on vient de parler, le deuxième film qui fait le duo de chefs d’oeuvres de Romero. Malsain de par l’ambiance, génial pour les débats d’après film (et vous ? vous feriez comment ?) il est à voir absolument. Et cette bande son !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5g9XorBCikM[/youtube]

 

Dellamorte Dellamore : Ici la thématique des zombies est abordée de façon complètement délirante et différente. Un film à voir pour un superbe Rupert Everett bien décalé et désabusé, un étonnant François Hadji-Lazaro pour un film qui vous prendra à revers car ici les zombies n’attaquent pas en masse des héros surpris et ils ne feront sursauter personne. Par contre vous serez marqué à jamais par ce film qu’il vous faut voir même si finalement ce n’est pas totalement classé << zombie >> malgré leur présence centrale. 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=WJxnYqqtefg[/youtube]

 

Planet Terror : Robert Rodriguez, le pote à Tarantino, déjà auteur de l’excellent << Une nuit en enfer >> nous offre le seul film potable de l’idée géniale derrière l’idée de Grindhouse (qui devait regrouper ce film + 5 fausses bandes annonces + la bouse boulevard de la mort). Des militaires fous, du gaz zombifiant, des rednecks, des armes, c’est parti pour une heure et demi de folie et de n’importe quoi. Un must !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=nBi00ZiqIv4[/youtube]

 

28 jours plus tard : Enragés ou zombies ? Le débat fait encore rage des années plus tard et qu’importe. Les zombies / enragés de Danny Boyle courent aussi vite que si tu avais les tétons branchés sur du triphasé et ça donne un rythme infernal au film. Un infecté ? Il faut tout lâcher et courir à en perdre l’haleine dans la seconde, sinon c’est trop tard. Chef d’oeuvre – chef d’oeuvre – chef d’oeuvre. Si tu ne l’as pas encore vu, tu appelles ton boss, tu poses un RTT et tu le mets dans ton bluray, le son à donf.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IE_C5vSv8qg[/youtube]

 

28 semaines plus tard : Tu as regardé 28 jours plus tard ? Tu as aimé ? Et bien mate moi 28 semaines plus tard, de suite. Tu rappelles ton boss pour poser un autre RTT, tu mets le son à 11 et tu me mates la scène d’intro. Plus rien ne sera pareil après cette pépite du cinéma. Le reste du film redescend d’un cran après mais reste excellent et au moins au niveau de 28 jours plus tard (et au dessus en ce qui me concerne). Un peu moins expérimental dans le rendu, il approche le classique problème des films de zombies. A savoir que les humains et leurs erreurs sont plus dangereux pour la survie de l’humanité en cas de crise que le sont finalement les zombies. Une fois vu et digéré, tu te remets la scène d’intro avec le volume sur 666. Shooter va se moquer tant je l’ai lancée à chaque fois qu’un invité ose me dire qu’il n’a pas vu ce film, l’intro suffit à donner envie de voir la suite. Fonce lecteur, fonce !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-RtvP7tGJm4[/youtube]

(et oui le fait que 28 mois plus tard – le dernier volet de la trilogie initialement prévue – n’existera sans doute jamais est une preuve de plus que la vie est une pute)

 

Voilà, c’est tout pour ce soir. Alors oui il y a d’autres bons films de zombies, mets les en commentaire, partage, fais tourner. Mais ici il y a la liste principale de ceux qu’il faut voir à mon humble avis. Qui ne vaut que ce qu’il vaut et qui reste subjectif.

 

J’aurais pu rajouter l’armée des morts (2004), plane dead (pour le lol), les remake divers et variés de l’oeuvre originelle de Romero, Cockneys vs Zombies, Brain Dead, Zombie Stripers, Maniac Cop, The last man on earth,  I drink your blood, l’armée des morts, etc etc etc. Mais si je l’avais fait, Praska m’aurait tué !

 

 

@MasterLudo

à suivre

Commentaires

22 réponses à “[Top] Films de zombies : le must pour briller en société !”

  1. Marisa dit :

    T’as oublié pontypool et poultrygeist ds le comique ^^ !

  2. MasterLudo dit :

    Je voulais pas trop dénaturer la liste en mettant plus de films comiques que de films « sérieux » 8)

  3. Korz dit :

    Dans un genre différent mais avec des zombies quand même, tu as Fido. Une sorte de « comédie romantique » avec des zombies dedans.

  4. Shooter dit :

    C’est qui ce « shotter » ? 😡
    Et non, je ne vais pas me moquer pas de toi, j’adore au moins autant que toi cette intro absolument fabuleuse.

  5. Thnos dit :

    Bon alors déjà je m’insurge ! :mrgreen:

    28 jours et 28 semaines ne sont pas des films de zombies ! 🙄

    Infectés (qui courrent donc) = rien à voir avec zombies (qui marchent) 😉

  6. MasterLudo dit :

    Shooter> faisons des enfants ❗

  7. MasterLudo dit :

    Thnos> J’ai mis un « / » enragés et là n’est pas le débat, c’est pile un film de zombie, même s’il a osé renouvelé le genre en les rendant nerveux (et il n’était sans doute pas le premier).

    Les zombies asiatiques sautillent à pied joint, je vois pas le pb, faut pas être rigide comme ça pour la classification de quelque chose qui n’existe finalement pas 🙂

  8. Thnos dit :

    @MasterLudo

    Si c’est comme ca que tu penses briller en société, m’est d’avis que tu risques d’être franchement décu. 😛

    Je dis juste que si tu veux parler de « codes du genre » faudrait voir à les respecter et donc à ne pas tout mélanger.

    Je prends note de ta conception (très particulière) des choses, qui te pousse à croire que ceux qui ne sont pas d’accords avec ta vision fantaisiste du sujet et ton titre péremptoire, sont bien évidemment des « rigides d’esprit » voir des « demeurés » qui n’ont pas compris que les films à la télé, au ciné, les comics, etc. c’est pour de faux (t’es sûr que t’as bien compris ce que veut dire « geek » au fait ?!). 🙄

    Mais bon passons… 😉

  9. Shooter dit :

    ML> on a déjà essayé, tu sais très bien que ça marche pas. 😥

    (on avait pas dit qu’on arrêtait ? :mrgreen: )

  10. MasterLudo dit :

    Thnos> Briller en société, c’est une accroche pour de rire. On devient pas un pro sans passer dix ans sur le sujet, ça vaut pour toi comme pour moi.

    D’ailleurs tu titilles ce point précis mais sache qu’il est convenu de dire que ce sont des enragés et non des infectés comme tu le clames. Ils sont infectés par le virus de la < < Rage >> dixit Danny Boyle et sont donc enragés.

    Maintenant tu sembles bien énervé où m’as tu vu traiter quiconque de « demeuré » ? une peu de calme voyons.. Et là dessus le coup du faux geek, déstresse.

    Il y a désormais des zombies filmés par Romero qui courent, faut arrêter de relancer sans cesse ce débat rigide qui était rigolo mais il y a dix ans, maintenant on se permets de faire courir les zombies et alors ? En quoi est-ce impossible ?

    Bises 😉

  11. Marisa dit :

    ML : pontypool c’est pas un rigolo lui, et il est hyper cool.

    Je conseil aussi Re-Animator que j’ai (enfin) découvert il y a peu.

  12. Kameyoko dit :

    Bah j’aime bien aussi le remake de Zombies : L’armée des Morts. C’est du Znyder, c’est moins profond que zombies, mais c’est fun et plutôt pas mal.

  13. yaouank dit :

    Fido proposé par Korz est une bonne idée. Ca change un peu le style.
    Et sinon hier j’ai vu Juan Of The Dead qui est un film plutot comique se déroulant à Cuba. (à priori d’inspiration Shaun Of The Dead même si je ne suis pas d’accord).
    Pas forcément à mettre dans cette liste tellement ce film n’est pas connu, mais à voir.

  14. Brice dit :

    « Walking Dead, la série mi cheap mi acteurs en mousse mi sympa et mi lassante à force »

    Nan, c’est pas possible d’affirmer cela. Autant la première saison, il y a quelques ratés, autant la deuxième et troisième saison sont intenses et trouvent complètement leur place dans l’univers du créateur. Les acteurs se bonifient et prennent de l’épaisseur au fur et à mesure des intrigues; quand un personnage récurrent meurt, je peux t’assurer que tu as la gorge serrée.

  15. MasterLudo dit :

    Kameyoko> J’ai hésité à le mettre, mais je voulais pas mettre 20 films non plus. Je l’aime beaucoup aussi 😉

  16. MasterLudo dit :

    Brice> je dois en être à mi saison de la 3ème et franchement cheap tu peux pas dire que ça l’est pas ça se voit à l’écran. Les acteurs sont de concert, des acteurs pas mauvais mais pas top. Et le format est énervant avec tous les classiques. Rythme lié aux coupures pub, rappels incessants, cliffhanger en fin d’épisode obligatoire, etc.

    Tout ce qui rend les séries US pénibles et identiques.

  17. Axlstone dit :

    Dans mon top, j’aurais mis Dawn of the dead, celui de Romero (Zombie en fr) et le remake de Snyder (l’armée des morts en fr)

    Et aussi Diary of the Dead qui parle plus d’internet et de la déshumanisation des rapports humains.

    Il faut aussi rendre à Cesar pour Walking dead où la BD va plus loin que la série.

    Mais au delà de la mode des zombie, il faut aussi voir la critique sociétale, d’une société composée d’individualité.

    le Zombie, c’est l’individu qui suit la masse sans se servir de son cerveau ni de son coeur atrophié.
    Le survivant, celui qui réfléchit et qui garde sa capacité de pensée en dehors de celle du groupe.

    George Romero, voulait, dans La nuit des morts vivants, militer pour les droits civiques US (le black est le seul à faire ce qu’il faut, avant le retournement et la phrase finale du flic).
    Zombie s’attaque à la société de consommation
    Le jour des morts vivants critique la course à l’armement nucléaire et les dérives de l’armée (le film se passe dans un silo à missile).

    Même dans Shawn of the dead, le début du film fait croire que les gens pétrient dans leur quotidien sont des zombies et Zombieland possède aussi un générique qui dénonce la société US.

    La mode du zombie vient du fait que, de plus en plus, on perd l’empathie vis à vis des autres et que l’on voit les autres comme des gens qui nous « prennent la tête », « nous bouffe le quotidien » etc.

    Et les comportements de masse imbéciles sont parfaitement illustrables avec les trolls et les mauvais relayeurs d’informations que l’on trouve sur twitter, facebook et les forums du net 😉 .

  18. Pras dit :

    +1 avec Axlstone 🙂

  19. danie7LT dit :

    J’ai jamais particulierement kiffe les films de zombies, mais l’explication/interpretation fournie par Axlstone est rentree en parfaite raisonnance avec les scenes cliches auxquelles on pense tout de suite qd on pas fan du genre!
    A mes yeux les films de zombies viennent de prendre un peu plus d’epaisseur intelectuelle et artistique. Et ca c cool :mrgreen:

  20. MasterLudo dit :

    Axlstone> En effet il y a plein de choses que l’on peut déduire des films de zombies. Ce qui me dérange un peu c’est une tendance à la sur-interprétation.

    Romero par exemple critiquait violemment la société US à travers ses films mais parfois on a vu ces dernières années des gens interpréter trop loin ce qui reste de l’aveux même de leur auteur des films qui ne comportent qu’une idée majeure et 2/3 autres idées sous-jacentes mais pas non plus de quoi tirer un manifeste pour le XXème siècle 😉

    Mais oui, j’aime cet aspect dans les films de zombies, mais ne nous leurront pas, entre ceux qui ne le revendiquent qu’à peine et ceux qui le singent sans se soucier de ce message, le poids de ces analyses est peut être disproportionné face aux réelles intentions des réalisateurs 😀

    Diary of the dead je ne l’ai pas mis car il est trop cheap, trop suiviste de la part de Romero, même si l’idée de base est excellente. (ceci n’engage que moi comme avis of course).

    Dawn of the dead il y est, c’est le premier de la liste des « sérieux », hors de question de passer à côté c’est clair 🙂

    Et le remake de Snyder fait vraiment partie de ceux que j’ai écarté uniquement pour ne pas faire une liste trop longue, sinon il serait dedans, il est bon même si le bébé zombie est un ajout un peu naze.

  21. izafox dit :

    Dans un genre très différent, REC trouve aussi sa place dans la catégorie ZOMBIE.
    Pour moi, un zombie, ce n’est autre qu’un mort-vivant qui bouffe de la chair humaine. Pourquoi débattre la-dessus, et se prendre la tête en parlant de soi-disant « vrai ZOMBIE ».
    La définition est libre d’interprétation. Je comprends pas bien en quoi un mort-vivant qui coure , ne serait pas un zombie?
    Pour aller plus loin, et si on suit la logique de la définition rigide: « Dans la culture vaudou, le zombie est un mort réanimé et sous le contrôle total d’un sorcier » . Je ne me rappelle pas de film de zombies avec un sorcier qui les contrôle.

  22. MasterLudo dit :

    Y’en a dans les films asiatiques, un genre de sorcier gourou qui dirige des hordes de 5 figurants mal maquillés qui sautillent à pied joint (là bas les zombies se déplaçaient comme ça dans l’imaginaire commun).

    Entièrement d’accord pour la catégorisation zombie qui admet sans problème de la souplesse, après tout on nage en pleine fiction 😀

à lire aussi

Articles similaires

# Musique
Dj Shadow
# Vie de Gourmand
Croquettes crabe crevettes
# Cinéma
Sailor & Lula