# Jeux vidéo

Combien tu m’aimes ?

Il y a des posts qui ont une drôle de vie, au début je voulais écrire un test des différentes solutions de location de jeu vidéo. Un truc bien travaillé avec des chronométrages, des comparaisons de ludothèque, des temps de réponse, du prix, etc… Mais finalement le post devenait bien trop indigeste, pas mon style, enfin si mais pas pour ça, bon voilà je ne voulais plus le finir. Et puis je suis tombé sur le post de la talen-tueuse Salomé, qui expliquait comment jouer moins cher, le post m’a fait sourire et a redonné vie à celui-ci, en version allégée mais un poil plus lourde.

Jouer sans TROP payer?

Hormis les solutions évoquées par Salomé, il reste deux grandes solutions :

  • Devenir blogueur Jeux vidéo (même pas besoin),
  • La location de jeu vidéo,
  • Revendre ses jeux vidéo.

Devenir blogueur Jeux vidéo (ou presque, fais comme moi)

Simple, écrire un blog, parler de jeu vidéo de façon experte mais en surface hein, personne ne te demande d’être un journaliste, t’es un blogueur, on s’en fiche de ton avis en vrai. Alors lâches-toi mais pas trop quand même les méchants CM vont sûrement t’en vouloir de parler de leur dernière soirée mais au moins tu auras le jeu. Ce n’est pas le plus important ça? FREE GAMES, ouaip et puis à un moment t’auras même plus à payer un seul jeu, ça sera le panard!

Mais en vrai, non, « même » moi qui ait quelques entrées, je ne reçois pas TOUT les jeux, enfin plus que beaucoup, mais je ne suis pas du genre à attendre le bon vouloir d’autrui pour me faire plaisir. Si je veux un jeu, je me le procure. Mais hésite pas à profiter du système, enfin tant que tu peux.

La location de jeu vidéo

 

Deux PME se partagent la France : Gamoniac et Okajeux. J’ai travaillé avec eux pour le Bargaming. Deux entreprises qui proposent un système de location de jeu vidéo assez intéressant, le prêt du jeu. Vous êtes assuré de recevoir des jeux dans une liste donnée, selon les arrivages et les demandes. Les prix varient énormément, tellement l’offre est adapté à chaque personne, chez Gamoniac ou chez Okajeux. Gamoniac a l’avantage d’avoir un moteur pour vous aiguiller sur la bonne formule et puis on garde le jeu sur notre dernier échange. Les retours (en 48h) se font à chaque fois avec des enveloppes prépayés, on n’a pas le manuel du jeu cependant, enfin qui lis ce Fucking manuel?

Revente

Voilà celui qui fait peur à tous, revendre des jeux pour en racheter, un sport que je pratique depuis mon enfance, c’est pourquoi je n’ai pas mes vieux jeux ni mes vielles consoles (bon ça a changé ça maintenant je suis un riche cadre je peux m’acheter ce que je veux (on me dit que je suis toujours fauché (bon ok)). Bref, la REVENTE, ça fait peur en Capslock.

Plusieurs solutions encore une fois :

  • Les cash-converters : Simplement NON, ils prennent la cote en occasion de votre jeu et vous propose la moitié. Bon si vous avez besoin de monnaie sonnante rapidement pour payez votre dealer, ça peut être une solution mais sinon c’est clairement pas viable, surtout pour racheter des jeux vidéo.
  • Les micromanias et autres games : Longtemps c’était mon centre de vente, le bonus sur les avoirs étaient très intéressant, les prix de rachat aussi, mais à part une sombre histoire de point bonus pour une carte mégagold , pas de réelle fidélisation (10€ tout les 100€ ouais youpi)
  • Et là la FNAC , 2011 est pour eux l’année du gaming, avec des offres de rachat/fidélisation un peu folle, deux jeux vendus et 10€ offert. C’est assez dingue, les cotes sont bonnes mais on voit bien que l’argent revient à un moment à la Fnac car la carte Fnac gaming n’est pas accepté pour payer son café ( j’ai essayé (en fait non je ne suis pas si con hein)) . Le défaut vient de l’incompréhension qui règne parmi les caissiers de la Fnac, oui votre avoir sur la carte Fnac gaming vous permets même d’acheter des livres , dites que vous l’avez lu ici ça marchera.

http://tuxicoman.jesuislibre.net

Et moi dans tout ça ?

Bah moi je mixe c’est trois solutions, je suis blogueur jeu vidéo donc je reçois certains jeux, jeux qui ne m’intéresse pas toujours, jeux que je ne teste pas forcément. J’ai une formule simple chez Gamoniac qui me permet de tester des jeux un peu à la limite du raisonnable (HomeFront est mon dernier crime) et sinon je revends beaucoup mes jeux, je joue, je finis et je revends, ça me force à garder un rythme, une envie de jouer constante et une impression de faire une bonne affaire, j’utilise le système Fnac car dès fois je m’achète autre chose.

Vends moi tout ça !!

Un billet pour toi le blogueur qui ne teste QUE les jeux qu’on t’envoie et toi le joueur sans le sou, pas pour les mêmes raisons forcément. Les autres allez acheter des jeux pour que l’industrie nous fournisse encore notre drogue, sinon ils vont nous mettre des codes d’activation payant partout!

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Achat et Réception
T shirt La fraise !