# Test PS3

Star Wars : Le Pouvoir de la Force 2

Je n’avais pas fini le premier volet à cause des problèmes de caméra et des bugs, un contenu de fou mais la finition étaient moyenne. Le pouvoir de la force 2 devait réussir là où le premier avait échoué.

Star Wars

Le premier avait un background monstrueux avec tout plein de peuple à découvrir, des jedis à tuer, la profondeur de l’univers star wars était là. Cette fois, l’histoire tourne autour de clone, d’identité et de pas grand chose d’autres.

Unleash ?

Le jeu promets beaucoup, l’apprenti est assez puissant dès le début et maintenant il a deux sabres et ça déboite pas mal., on peut ajouter un coté RPG en améliorant les pouvoirs mais aussi les cristaux des armes et les tenus, ce qui influent assez directement sur le jeu. Par exemple, les cristaux « verts » permettent de régénérer de la vie en tuant des gens (oui le pouvoir de la force c’est étrange). Niveau Gameplay donc pas trop de nouveauté.

Le jeu est beau et les problèmes de caméra ont disparu, on a un jeu bien fini mais au détriment de la profondeur, le scénario est léger mais passe un peu à coté de l’univers star wars, du fanservice ok mais à peine ! Le jeu se fini très vite (5/6h max) et on trouve peu d’intérêt à le refaire. Pourtant certains passages sont sympathiques comme les deux vrais boss :un gros à la God of War et une araignée géante mais ça n’arrive pas à apporter une vraie touche de gameplay et de fun au jeu qui est extrêmement pauvre. On remarque aussi la beauté des 2/3 mondes mais quand on finit le jeu on remarque qu’il n’y a que ces mondes là et que les textures sont répétitifs, un grosse mise à jour du premier et puis cette fin qui appelle aux DLC est aussi énervante …


Star Wars: Le pouvoir de la force 2 – Trailer E3 2010 (VF)

Note sur 10 5
Un mauvais 2, une suite qui améliore la forme en coupant dans le fond, c'est court et beau, pas profond et pas de trop de nouveauté de gameplay
  • C'est beau !
  • C'est Star Wars
  • La fin ...
  • Court
  • Univers star wars respecté mais finalement peu exploité

à suivre

Commentaires