# Jeux Vidéo

C’était vraiment mieux avant ?

Space_Invaders_by_molotov_arts.jpg

A l’époque où il est à la mode d’aimer la culture rétro années 80, on a tendance à aimer dire que le jeu vidéo était « mieux avant » mais c’est un peu facile non ? Ceci n’est pas un pamphlet contre le rétrogaming, moi j’adore ça, mais une réflexion personnelle sur les clés de l’amusement vidéo-ludique.

Le rétrogaming

Bon vous savez je suis fan de ces vieilles consoles, de ces Nes, Master System, Commodore ou autre Atari. Le bargaming et Viedegeek possédant une jolie collection de consoles, vous pensez peut être qu’on préfère jouer sur ses machines, la vérité est peut être difficile à comprendre mais NON ! Je préfère jouer sur ma PS3 ou ma Xbox 360 !

street_fighter_ii_snes_hadoken.jpgPourquoi ? Vous vous rappelez de l’inconfort de ces manettes (celle de xbox première du nom ou de la dreamcast par exemple) et de la qualité graphique des titres, la patte rétro ne marche pas avec les jeux 3D, le pixel, oui c’est mignon, c’est beau, c’est même ultra régressif et on adore vraiment mais qu’est ce qu’on aime dedans ? Le jeu en lui même ? Je pense pas, dans mon cas c’est clairement le souvenir affectif de chaque jeu, le moment où j’ai joué, le plaisir de l’enfant en découvrant la master sword, le débutant à street fighter 2 qui sort son premier HadoKen, voilà pourquoi j’aime le jeu rétro c’est des moments d’histoires de chacun et de la mémoire collective commune !

frogger.jpg

C’est pour ça que j’aime les associations comme Mo5 qui gardent une image émerveillée sur ce qui a formé la culture vidéo-ludique et de ce fait la culture avec un grand C et dans ce cadre que j’aime le rétrogaming !

Le plaisir de jeu

Le gameplay old school, est ultra précis, en tant que gamer depuis mon enfance, j’aime ça mais est ce vraiment « mieux » ? Est ce mieux de nous faire passer une centaine de niveau pour tomber sur des « loops »? Les jeux actuels sont connus pour être moins longs qu’avant mais c’est parce que le public change, maintenant à tort ou non, l’immersion est la clé , ce qu’on a parfois perdu en gameplay on le gagne souvent en immersion (toutefois un jeu immersif sans gameplay c’est un film ). On joue moins longtemps qu’avant, on joue pour vivre une aventure, et pour moi, l’immersion graphique et sonore est ultra importante, en prendre plein les yeux et les émotions !

02353156-photo-muramasa-the-demon-blade.jpg

On retrouve maintenant des jeux très sympathiques qui reprennent le gameplay old school avec une touche actuelle, pourquoi les bouder ? ( muramasa sur wii ou Trine sous PS3 et je parle pas de la pléthore de titre live sur XBLA). Lorsque le passé est repris avec des moyens actuels on a le droit à des véritables tueries et ça sur nos consoles actuelles !

kim_1208Uncharted2screenleaksa.jpg

Et je ne parle pas des jeux immersifs, des Assassins, des Uncharted, des Forza , des modern warfare 2, les sensations que ces jeux procurent, sont nouvelles. Un fps c’est mieux maintenant je vous assure, essayez donc un doom première génération, on se sent vraiment en train de voler, les consoles ont réussi à apporter l’immersion au fur et à mesure, forcément quelqu’un qui a connu Frogger à sa sortie a dû réussir à s’immerger dans cette grenouille mais les joueurs actuels en on-t-il la possibilité ? Non car techniquement ce jeu n’arrivera pas à les satisfaire.

ps3-trophy.jpgLa durée de vie alors ? Oui, finir Zelda prenait quelques dizaines d’heures, oui pour finir metroid il fallait revenir sur les niveaux, mais c’est souvent répétitif pour les joueurs actuels, je dois avouer j’aime découvrir de nouveaux gameplay rapidement, j’aime la variété qu’offrent les meilleurs jeux actuels même si ils sont courts la rejouabilité est énorme, je ne parle même pas des niveaux de difficulté étendu ( on va jusqu’à 6/7 niveaux pour certains) , je parle de l’attirance pour les trophées ou autre point G, mais surtout du multijoueur, clé absolu qui n’existait que très peu sur les anciennes générations mais qui devient un caractère commun à un jeu.

Le débat n’est pas non plus sur la 2D ou la 3D, il suffit de rejouer à Tomb Raider pour avoir les yeux qui pleurent et jouer à New Super Mario Wii pour savoir que la 2D c’est encore à la mode. Non je pense que l’adage c’était mieux avant n’a pas lieu d’être, un joueur à ses souvenirs, ses souvenirs qui font que chaque console à laquelle il a joué, chaque jeu lui a donné une sensation, une émotion s’ il ne les retrouve pas actuellement c’est peut être parce que sa sensibilité à changer. Il est dommage de rester sur les consoles phares du passé, lorsque celle qu’on a peuvent déjà nous emmener bien plus loin …

Alors pour moi, ce n’était pas mieux avant, c’était bien, maintenant voyons tout ce qu’on peut faire avec nos petits joujous de technologie ! En attendant vos réactions, je vais me (re)finir Street of Rage …

à suivre

Commentaires

10 réponses à “[Jeux Vidéo] C’était vraiment mieux avant ?”

  1. Steff1985 dit :

    Je suis plutôt du même avis.
    J’ai mes très bon souvenirs d’avant PS1 (street of rage, la legende de thor, …) et les méga bons souvenirs récents : FFVII pour la baffe graphique, Uncharted2 pareil, des jeux de courses genre GT, ect …)

    J’ai juste un regret, la disparition de la « vraie » difficulté .. certes il ya 6-7 niveaux de difficultés mais des continus infinis… quel est l’intérêt …

    J’aimais mon sonic avec mon stock de vie a préserver pour les derniers niveaux >.< ou le street of rage avec ses 3 continus et ses vies supplémentaires tous les 100 000 pts.
    La seule différence actuelle sera le trophé de fin ou les trophés intermédiaire c’est bien , ca fait du challenge mais au final ca te rend moins « gamer » car avant qd on mourrait , on aimait pas ca mais on recommençait qd même tout en devenant meilleur a chaque partie. 😛

  2. David dit :

    C’est un sujet qui revient souvent en ce moment. Personnellement, je suis un gros nostalgiques et pourtant je ne fais pas partie de ceux qui pensent que c’était mieux avant. C’était différent mais pas mieux.

    Chaque genre à évolué, plus ou moins, mais toujours en bien. Les jeux de stratégies offrent plus de possibilités, les jeux d’actions et FPS : une meilleur immersion et narration (même si le scénario n’est pas toujours top, la mise en scène est toujours meilleure). Et des évolutions graphiques bien entendu.

    Pour la question de la durée de vie, j’ai acheté la compilation SEGA Mega Drive ultimate collection et les jeux ne sont absolument pas plus long, ils sont même plus court (2 à 3 heures pour les jeux d’actions). C’est donc la difficulté qui augmentent cela artificiellement. Pareil pour certains jeux PSOne. Si on retire les bonus dans Crash Bandicoot, on le finit en moins de 5 heures. Donc je ne trouve pas que les jeux soient plus court maintenant. Ils sont plus simple certes, mais en même temps, les scénarios étant plus évolués, il est toujours frustrant de commencer un jeu et de ne pas réussir à en voir la cinématique de fin. Mais là, c’est juste mon point de vue et je sais que de nombreux joueurs ne seraient pas d’accord.

    En gros, je suis un nostalgique mais seulement de temps à autres et j’aime autant le « retro-gaming » que les jeux actuelles. Un joueur simplement^^.

  3. Ramy dit :

    Pour moi, le côté « c’était mieux avant » n’est pas entièrement faux. Cependant, tout n’était pas mieux avant. Mais le problème que je trouve avec la plupart des jeux d’aujourd’hui, est que les développeurs s’arrêtent souvent au fait de produire un jeu « joli ». Et pour un grand nombre de jeux, le scénario, le gameplay… ne sont que des éléments d’importance mineure. Ils ne cherchent plus à innover, et je trouve que c’est vraiment dommage, dans un domaine où il est possible de « tout » faire.
    Alors oui, certains studios arrivent encore à innover, à faire des jeux immersifs tant dans leur plastique que dans leur trame de fond, mais je trouve, au final, qu’on est plutôt dans une recherche du réalisme visuel, de la course au pixel…

  4. elchikito dit :

    Sans parler d’évolution de genre, ou d’amélioration du réalisme dans les jeux, ou de variétés dans le gameplay, ou de vraies nouvelles possibilités il y’a un élément que j’aimerai ajouter à ce débat.
    En effet je suis un gros nostalgique du rétrogaming pour une raison qui me semble absolument impossible à détacher de ce que je suis actuellement et de mon approche des jeux vidéos :
    Les jeux que l’on avait précedemment n’étaient pas très beau graphiquement, mais ils avaient au moins l’avantage de faire travailler notre imagination à plein régime.
    Je me rapelle d’un jeu « Gunship 2000 » sur Commodore ou tous les graphismes étaient en fil de fer et pourtant Dieu sait qu’on y croyait à cette simulation d’hélicoptère de combat !
    J’ai l’impression donc qu’aujourd’hui les jeux vidéos ne font plus vraiment travailler notre imagination puisqu’ils nous proposent des éléments crédibles aussi bien au niveau gameplay que graphiques et qu’ainsi, l’approche que nous avons eu avec les jeux, cette affinité particulière ce lien avec le rétro-gaming périra avec nous. En effet les joueurs qui sont nés avec la PS2 ne peuvent pas savoir ce qu’est d’imaginer l’univers d’un Ultima puisqu’on leur expose le tout à travers des graphismes incroyables.
    Aujourd’hui donc, on appréciera plus un jeu pour l’innovation graphique, la trame scénaristique ou bien la subtilité du gameplay, mais on n’aimera pas un jeu pour l’impact qu’il procure et la façon dont il nourri notre imagination. Je ne sais pas si ce que je cherche à exprimer apparaitra comme clair aux yeux des lecteurs…

    Du coup, avant, le jeu avait plus lieu dans notre tête que sur l’écran et pour ça, je dirai que c’était un peu mieux, même si je suis le premier à m’extasier devant un Uncharted 2 ou une vidéo de FFXIII

  5. tipex5 dit :

    Mieux avant ??? Je ne pourrai pas vous dire.
    Par contre se que je peux vous dire c’est l’excitation du jeu qui à changer. Je m’explique.
    Étant jeune, c’est mes parents qui décidaient des jeux et consoles.( ou, quand, comment et pourquoi )

    « kevin tu attendra Noël pour PES?  Mais maman on est en septembre !! ».

    L’attente pour un jeu me rendait dingue. Mais cette attente et cette excitation qui montai de plus en plus à l’approche de pouvoir jouer à ce jeu me manque. Avec l’âge on achète les jeux sur un coup de tête, plus cette magie de l’attente, de surprise. Maintenant on joue a un jeu sans vraiment vouloir y jouer, enfin je parle pour moi.
    Je suis en coloc avec @praska, alors la plupart des jeux sont livrés à la maison même des jeux sans intérêts ( sans intérêts pour moi je parle, je veux froisser personnes).

    ATTENTION je m'en plein pas mais il y a plus cette magie du jeu que j'avais étant gamin.

    ALORS OUI C’ETAIT MIEUX AVANT !!!!

  6. yoann007 dit :

    Excellent article quoi qu’un peu maladroit.
    Je crois qu’en cette période de « retrogaming »-fever à outrance il est bon de rappeler que :
    – Oui, le jeu vidéo a évolué dans le bon sens. Aussi cultissimes soient-ils, on peut pas comparer un Frogger ou un Pac-Man à un Fable ou à un Mass Effect…
    – Oui, l’évolution graphique est naturelle est importante, ce en quoi la « philosophie Wii » est un poil relou… Si les jeux sont devenus ce qu’ils sont c’est parce que les machines ont évolué en puissance, c’est un tout indivisible et cette mode du « graphisme, ça compte pas », c’est faire preuve d’une totale ignorance en histoire vidéoludique
    – Non, un bon jeu en 1985 ne fait plus un bon jeu en 2009. Il ne suffit pas de faire le même jeu en plus beau pour l’actualiser (exemple récent : Punch Out sur Wii, assez ridicule). C’est une preuve de plus que les exigences en termes de contenu, de modes de jeu, de background, de maniabilité… ont aussi évolué (et en ça je rejoins totalement Pras, on a vraiment des pads qui déchirent sur cette génération. Je me souviens encore avec douleur de mes crampes sur Dreamcast…)

    Après y’a plein de gens qui confondent simplement nostalgie et qualité. Moi aussi je suis nostalgique de quand j’étais gamin (et de tout ce qui s’y rattache donc), et forcément comme j’étais gamin j’avais une vision différente sur les jeux vidéo etc. Mais c’est pas parce que les jeux étaient meilleurs avant, ou plus magiques ou je sais pas quoi… c’est juste parce que j’étais petit. C’est ma vision qui a changé tout simplement. Ca s’appelle grandir ^_^

  7. praska dit :

    @elchikito je pense vraiment pas comme toi, ok quand j’étais petit je m’imaginais être pilote d’avion ou de caisse avec presque rien, mais mnt je suis vraiment un assassin ou une chasseur de trésor, mon imagination va bien plus loin car je suis vraiment immergé dans le jeu, pas seulement pour une petite fonction mais toute une histoire, l’imagination est là encore , peut être même plus profondémment !

    @tipex5 bah vas-y dis que je te fais plaisir quand on a un jeu, pfff je vais te les faire payer en double et puis tu oublies qu’on paie souvent même si on reçoit les jeux , question de patience et de délais

    @Yoann007 Oui peut être un peu maladroit mais je l’ai écris sous l’impulsion des « c’était mieux avant » , un soir très tard

    @david et @Steff1985 le one live ou le one credit est un débat difficile, on pouvait toujours tricher avant pour finir un jeu, et puis je préfere en prendre plein la gueule à un moment mais savoir que le checkpoint est près, de nos jours ça donnera des moments un peu trop calme amha.

    @Ramy C’est vrai qu’on à la course au réalisme mais c’est là qu’est la clé de l’immersion, le gameplay vient pour le plaisir de jouer, je pense sincèrement que ces deux points sont les plus important, l’immersion et le gameplay, si c’est moche en général je zappe ( à part rare cas de gameplay fabuleux)

  8. tipex5 dit :

    @yoann007 Grandir !!! Heureusement que tu es la, :great: merci yoann007

  9. elchikito dit :

    J’avais dit que le débat naitrai même au sein de VieDeGeek, et c’est ça qui est bien !!
    Je ne dis pas que lorsque toi ou moi jouons aujourd’hui on ne s’imagine pas chasseur ou tueur ou assassin ou pilote ou quoi ou qu’est-ce, mais je pense aux générations actuelles à celles qui n’ont pas vécu cette évolution. Et je suis certain que cela a joué comme un pan ultra important de notre culture.
    Je sais pas, parfois j’essaie d’imaginer ce que devront vivre les générations futures en terme de jeu pour pouvoir « vibrer »…J’ai hâte de voir !
    Bref, j’adore ma génération, j’adore mon époque, j’adore ce que j’ai vécu et ce qu’on vit actuellement !

  10. Playerone dit :

    Tout d’abord bonjour, et bravo pour ce blog.

    A la question c’était mieux avant ? Pas pour moi.
    Personnellement j’ai commencé à jouer sur C64 C128 et Amiga. J’en garde des souvenirs inoubliables, avec des jeux comme R-TYPE, Montezuma, Gunship, Dragon’s lair et j’en passe…

    Je partage l’avis de beaucoup d’entre vous, c’est de la nostalgie. Les ¾ des jeux étaient buggé à mort, des bugs qui seraient inacceptable aujourd’hui. A tel point que pour passer des niveaux difficiles on cherchait systématiquement le « bug exploit » et çà avait son charme !
    Comme dit plus haut, c’est clair qu’on faisait marcher notre imagination parce que à l’écran çà restait un gros tas de pixel, fallait pas dépasser les 3h de jeu sans pause sinon c’était grosse migraine garantie.

    Ensuite faut pas oublier que c’était nouveau, le début des jeux de plateforme / arcade, simulation de vol, course de voiture, la déferlante de jeu de rôle point&click. Nous étions en pleine découverte des genres, c’était magique.

    Cette base a évolué, le graphisme, le gameplay, l’immersion, c’est devenu dingue. L’arrivée du multi a révolutionnée notre façon de jouer, on s’affronte avec des joueurs au 4 coins de la planète, on a même inventé le E-sport.
    Bref je m’arrête là, juste en conclusion, c’est quand même mieux maintenant !

à lire aussi

Articles similaires

# Test PS3/PSN
Journey