# Jeu vidéo

Brothers : A Tale of Two Sons — L’aventure émotionnelle

Il y a des jeux que tu mets du temps à commencer, déjà parce qu’il est sorti sur Xbox d’abord, puis aussi parce que tout le monde en parle avec bonté et gentillesse. Du coup, j’avais peur d’être déçu, un jeu qui fait la hype trop vite, c’est souvent pas bon signe 6 mois après. Du coup j’ai joué à Brothers, presque deux ans après sa sortie et je dois avouer qu’il m’a touché ce petit jeu.

Brothers : a Tale of Two Sons_20150828192118

A tale of Two Sons

C’est l’histoire de deux frères, qui vont tout faire pour sauver leur père, gravement malade. Oui voilà, si tu me connais , tu sais que ce genre de synopsis raisonne en moi. Ils partent donc à l’aventure.

Brothers : a Tale of Two Sons_20150828185835

C’est dans un folklore scandinave que les deux frères vont évoluer à la recherche d’une sève sacrée. On y rencontrera ogre, géant, orque et autres créatures de la nuit du nord. Les tableaux sont magnifiques, le moteur du jeu est fatigué, un moteur Unreal 3 sur PS4 ça pique, pourtant la magie opère par une composition et une ambiance féérique mais sans jamais être niaise.

Brothers : a Tale of Two Sons_20150829083435

Le propos du jeu peut paraître simple à première vue, mais les choix des personnages et leur évolution est exemplaire, même s’il ne change en rien l’aventure. En effet, chaque frère peut interagir avec son environnement, le grand sera sage, le petit sera audacieux, l’un demandera son chemin, l’autre crachera à la tête du PNJ (Personnage Non Jouable).

Ces petites interactions n’ont pas de grosses influences sur l’histoire, mais par leur simplicité elles créent un attachement à ces frères.

Un jeu d’émotion

On peut reprocher à certains jeux de ne pas arriver à mélanger émotion et gameplay, ici on ne peut pas. Le système est à la fois aux services de l’histoire et du joueur, le joystick gauche de la manette permet de diriger le grand frère et le joystick droit le petit.  Au début, ça surprend un peu mais même un mec comme moi avec des grosses pinces y arrive, du coup c’est accessible pour tous.

Le jeu n’est pas très difficile mais regorge d’idées de gameplay et se diversifie constamment sans jamais ennuyer. Facile quand la durée de vie n’est que 4 à 5 heures, mais c’est des heures magnifiquement passées, le tout dans une ambiance sonore scandinave.

 

Brothers : A Tale of Two Sons m'a touché aux larmes. L'histoire est belle, l'aventure surprenante, le gameplay aux services du jeu et de l'histoire. C'est une vraie merveille.
  • Faussement comique
  • La beauté de l'univers
  • Le lien entre les deux frères qui vous suit au bout des doigts
  • La musique
  • Peut-être un peu facile ? (mais on s'en fou non ?)

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Gamer
Super Smash Bros 3DS