# Expo

The Razzle Dazzle of Thinking – Sturtevant

P1050246.JPGJ’attendais beaucoup de cette exposition proposée par le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris (situé juste à côté du Palais de Tokyo) du 5 février au 25 avril. Sur Internet, l’expo semble nous promettre une expo étonnante d’où son nom qui peut être traduit comme « la pensée tape à l’œil ».

Une expo décevante

9782759601141.jpgElaine Sturvenant est une artiste américaine qui s’attache par son œuvre à « provoquer la pensée » comme nous l’explique le dépliant donné à l’entre du musée. Finalement l’expo a juste provoqué chez moi la déception puisqu’elle n’est composée que de 12 œuvres : une projection d’un film représentant un chien qui court, un rideau d’ampoules allumées dont certaines ne fonctionnent plus, une vidéo sans d’un discours en latin, quelques peintures et autres trucs bizarres comme des sacs accrochés au plafond… bref faut aimer et j’ai pas accroché !

P1050290.jpgL’originalité de l’expo était pour moi dans le fait qu’elle contient the House of Horrors, un véritable train fantôme spécialement créé pour l’occasion. Et finalement, même si le fait de mettre un train fantôme dans une expo est original, l’attraction en elle-même ne fait pas peur du tout et limite donc son intérêt. Dommage !

Musée d’Art Moderne
Tarif plein : 5 €, tarif réduit : 2,5 €, Gratuit pour les moins de 14 ans
Ouvert de 10h à 18h du mardi au dimanche
11 avenue du président Wilson 75016
Métro : Alma (9)

Note sur 10 4
Une expo très décevante dont le seul point fort aurait pu être le train fantôme qui finalement n’a pas tant d’intérêt que ça.
  • L’idée de mettre un train fantôme dans une expo
  • Une expo très courte puisque j’étais sortie 15min après l’achat de mon billet
  • Des œuvres trop spéciales auxquelles j’ai pas accroché

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Théâtre/Expo
Paris Manga 2008