# Android

EspritBD : plateforme digitale de la BD numérique

EspritBD : plateforme digitale de la BD numérique

La BD en 1 clic

Grâce à Praska, j’ai eu la chance de pouvoir me rendre, le 18 janvier (oui ça commence à dater maintenant), à la soirée de lancement de la plateforme de BD numérique EspritBD. Etant un amoureux du 9ème art, même si je reconnais ma préférence pour les mangas et les comics, c’est avec plaisir que j’ai pu me rendre à cette soirée placée sous le signe de la BD.
EspritBD est une initiative de la Caisse d’Epargne. Aussi bizarre que cette association puisse paraitre de prime abord, elle est en fait assez logique. En effet, la Caisse d’Epargne soutient depuis près de 30 ans la BD. Elle fait du mécénat, est le partenaire du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, ainsi que d’autres manifestations BD. Elle participe aussi à de nombreuses récompenses spécialisées comme les Jeunes talents, Révélation Blog et BD Scolaire…
La soirée a d’ailleurs débuté par des petits discours de personnes de la Caisse d’Epargne liées à ce projet. Il y avait notamment le directeur de la communication et la personne s’occupant du mécénat BD, de mémoire.


Outre un discours sur l’engagement de la banque française dans le monde de la BD et de son amour pour cet art; le site, l’application et plus synthétiquement le concept EspritBD ont été lancés officiellement.
Pour cela, les invités ont été conviés à découvrir l’application sur Ipad, et le site où des “animateurs” nous ont expliqué les différentes possibilités et utilisations.
Nous avons également eu un petit mot de différents artistes révélés par les concours organisés par la Caisse d’Epargne, devenus maintenant des professionnels comme notamment Vincent Caut.

EspritBD, qu’est-ce que c’est?

EspritBD c’est une plateforme numérique (avec site internet et application mobile et Tablette) qui permet d’accéder en un clic à des BD de différents artistes.
Elle offre ainsi la possibilité à de jeunes auteurs de présenter gratuitement leurs oeuvres et aider à les faire connaitre. Ainsi chaque artiste a la possibilité de publier ses planches, sous format numérique, grâce au logiciel Comic Composer. Il permet d’adapter les planches au format tablette et mobile mais permet aussi et surtout de faire vivre la BD autrement. En effet, il est possible de construire une narration, d’animer une planche avec quelques petits effets au service du rythme et de la narration (sous réserve que ce soit utilisé avec intelligence).

EspritBD offre donc une nouvelle expérience de la BD, aussi bien pour le lecteur que pour le créateur.
Pour les amateurs de BD, ils pourront découvrir des oeuvres inédites de jeunes auteurs inconnus mais talentueux, facilement et gratuitement. EspritBD, via différents classements, filtres, recherches permettra à l’utilisateur d’accéder facilement à une sélection personnalisée.
Dès le lancement, c’est près de 100 créations qui seront proposées. Elles sont issues de différents concours à Angoulême, ou de Jeunes Talents ou bien encore de lycéens. On retrouvera, entre autres, des auteurs comme Vincent Caut, Vincent Sorel, Marion Fayolle, Karine Bernadou, Yohan Sacré.. Mais à terme, chacun pourra proposer son travail.

Pour les artistes, cette plateforme sera un moyen de présenter le fruit de leur travail à un maximum de monde et donc s’offrir une visibilité. Elle permettra aussi d’interagir avec son public. Ils pourront également proposer leur vision de leur BD, par le biais d’animation via Comic Composer. C’est donc un moyen créatif supplémentaire pour eux.
Mais EspritBD c’est aussi un blog qui suivra l’actualité de la plateforme, permettra de mettre en avant les BD les plus prometteuses et qui rencontrent un certain succès, et sera un lieu de convergences de tous les acteurs.

L’intérêt et limite d’EspritBD

Bien sûr un tel évènement a une portée commerciale, que se soit la Caisse d’Epargne qui se fait un peu de notoriété et évidement le site EspritBD.
Pourtant, sincèrement, j’ai vraiment plus ressenti l’amour pour la BD et la volonté de permettre à chacun de profiter de cet art. Avec d’une part, le respect des auteurs et cette volonté de leur donner un espace d’expression et de médiatisation et d’autre part faciliter l’accès à des œuvres pour l’amateur du neuvième art et de lui faire découvrir des titres originaux.


Personnellement, je crois beaucoup en la BD numérique, même si je suis amoureux du papier. Mais ici, tout est fait pour que la BD puisse se lire de manière confortable sur les nouveaux supports tactiles. D’autant plus qu’avec Comic Composer, si l’artiste va au bout de sa démarche créative, permet de proposer une expérience supérieure à de la simple lecture. Les possibilités de découpage, de cadrage et d’effets permettent vraiment de faire vivre une case et de raconter encore mieux une histoire. Cela devrait permettre de dépasser certains préjugés et de prouver que la BD numérique à un avenir et propose une expérience utilisateur inédite.

Je trouve donc cette initiative très prometteuse et bien fichue.

Ma seule crainte c’est qu’elle soit victime de son succès. Je veux dire par là, que si beaucoup d’artistes sont amenés à proposer leur œuvres, j’ai peur que les excellents titres soient noyés dans la masse des titres plus quelconques. Les contributions étant ouvertes à tout le monde, il est possible de tomber sur des BD pas très bonnes. Ce qui à terme nuira aux bonnes créations. Mais EspritBD m’a assuré que le système permettra de dégager les titres appréciés par les lecteurs. D’autant plus qu’il y aura une animation éditoriale derrière. Que vous soyez un scénariste-dessinateur ou un lecteur, EspritBD peut-être un très bon moyen d’assouvir votre passion et d’avoir accès à une plateforme qui réponde à vos besoins.

Pour profiter de l’expérience et déjà découvrir des titres prometteurs rendez-vous sur http://espritbd.fr

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Roman
Le livre de la mort