# Critique Roman

Le Sixième Sommeil — Bernard Werber

Après sa trilogie sur la Troisième Humanité, Bernard Werber nous revient avec un roman sur le sommeil aux éditions Albin Michel, parce que nous connaissons si peut ce monde dans lequel nous passons un tiers de notre vie.

Les Kleins, explorateurs du sommeil

Mise en page 1Caroline Klein est une chercheuses reconnue pour ses travaux sur le sommeil. Elle a un projet secret, celui de découvrir le sixième sommeil, le plus profond, au delà du sommeil paradoxal, celui dont elle entrevoit vaguement l’existence mais qui résiste à être abordé.

Suite à une expérience qui tourne mal, elle s’exile hors de France et fuit la presse et ses responsabilités, elle part dans une tribu en Malaisie, chez les Sénoïs, le peuple du rêve qui accorde une plus grande importance au temps passé endormi qu’éveillé.

Jacques Klein, le fils de Caroline, a suivi les pas de sa mère dans ses études ainsi que sa passion pour ses recherches. Quand elle disparait sans laisser de traces, il part à sa recherche, aidé par un ami bien étrange qui vient lui rendre visite en rêve, et va aller bien au delà de ce que sa mère a pu découvrir.

Un monde bien mystérieux

J’ai beaucoup apprécié ce nouveau roman de Bernard Werber, cette intrusion dans le sommeil et l’intrigue qui en découle. Il explore ici un monde imaginaire sans fins, où tout est possible et embarque très facilement le lecteur avec lui. On veut savoir. On veut comprendre. On a hâte de suivre les évènements.

Ce roman mêle allègrement science, fiction, ésotérisme et la sauce prend, on y croit et ça fonctionne! Un livre facile à lire grâce au style toujours agréable de l’auteur qui pose pourtant pas mal de questions sur notre relation avec le sommeil ou le manque de sommeil. Je vous le conseille!

Note sur 10 10
Dans la famille Klein, mère et fils explorent le sommeil, au delà du sommeil paradoxal se trouve le sixième sommeil, comme un continent inexploré qui offre de grandes possibilités. Werber a réussi à me captiver avec ce roman qui se lit très facilement et qui explore des thèmes nouveaux.
  • Le style de l'auteur
  • La tribu des Sénoïs
  • Les enseignements sur le sommeil
  • Le fameux sixième sommeil

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Critique Roman] Le Sixième Sommeil — Bernard Werber”

  1. arsdant dit :

    alors certes c’est un bon werber, mais je trouve la fin un peut légère et je trouve qu’il manque franchement d’enjeu des la première page on sait que tout va se déroule comme sur des roulettes.

  2. arsdant dit :

    alors certes c’est un bon werber, mais je trouve la fin un peut légère et je trouve qu’il manque franchement d’enjeu des la première page on sait que tout va se déroule comme sur des roulettes.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
Le rite
# Test PS3
Portal 2