# Critique Expo

Les Maîtres du Désordre au Quai Branly

Depuis le 11 avril et jusqu’au 29 juillet prochain, se tient au Quai Branly une exposition ayant pour sujet les personnages et traditions mettant en scène le désordre des civilisations. Je vais essayer de vous emmener dans l’univers mystique dans lequel elle nous plonge, au programme : divinités, chamanes, esprits, grigris ou encore démons.

Organisée en trois parties, l’exposition se penche particulièrement sur le désordre du monde, la maîtrise du désordre et la catharsis, autour d’une scénographie tout à fait adaptée.

Nous y découvrons donc dans un premier temps l’imperfection du monde, et en quoi les dieux et les religions restent impuissants face aux catastrophes. Sont donc apparus des personnages et figures qui introduisent la confusion dans la plupart des traditions, mais sont pourtant nécessaires à l’ordre même des choses.

Durant la seconde partie, la plus fournie, l’exposition met en avant les éléments permettant aux populations de négocier avec les figures du désordre. Il s’agit bien souvent de personnages spécialistes du mystique, servant de passerelle avec les divinités, esprits, génies ou ancêtres, figures du désordre. Suivant les cultures, ils sont très différents, ainsi que les rites qu’ils utilisent : négociations avec les esprits, vols magiques, rites d’ascension, art oral et théâtral, exorcisme…

Enfin, la dernière partie nous montre comment l’ordre des choses nécessite un déchaînement de la part des populations, et en quoi les excès sont nécessaires au renouvellement de la société.
La musique, les transes, les fêtes calendaires et divers carnavals, sont les exemples utilisés pour illustrer cela. Pour terminer, des installations d’artistes contemporains essayent de démontrer que les nouveaux Maîtres du Désordre sont ceux qui remuent les conventions qui nous entourent.

La scénographie de l’exposition, composée par Jakob+MacFarlan, bien que beaucoup critiquée, représente à mon avis pourtant très bien les thèmes traités. Mettre en place un circuit ouvert, très peu structuré et dynamique permet de s’immerger un peu plus dans cet univers. Mais rassurez-vous, le grand nombre d’explications données pour chaque oeuvre permet de ne pas s’y perdre et d’automati-quement retrouver dans quelle partie de l’exposition nous nous trouvons.

Note sur 10 8
Une exposition originale et très complète, qui nous transporte dans les cultures mystiques de différents pays, où pièces ethniques et art moderne se mélanges avec harmonie. A voir !
  • De nombreuses ouvres très différentes
  • Explications détaillées
  • Beaucoup de vidéos rendent l'ensemble très interactif
  • La scénographie
  • La partie "moderne" a la fin que j'ai trouvé très en décalage par rapport au reste

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique Expo] Les Maîtres du Désordre au Quai Branly”

  1. Pras dit :

    Je voulais y aller , c’est cool j’ai encore plus envie

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Globetrotter
L’expérience Club Med Kemer