# Critique de Film

Shutter Island, Leonardo DiCaprio à l’asile d’Arkham

shutter-island-affiche.jpgDans le cadre du Label des spectateurs UGC, j’ai été invité par UGC à la projection privée du prochain film de Martin Scorsese (Taxi Driver, Les affranchis, Casino, Les infiltrés) avec Leonardo DiCaprio (Titanic, Les infiltrés, Blood Diamond) : Shutter Island tiré du livre du même nom.

Shutter Island est une île au large de Boston où se situe un asile psychiatrique de haute sécurité pour des criminels fou dangereux. En 1954, les marshals Teddy Daniel (Leonardo DiCaprio) et son coéquipier Chuck Aule (Mark Ruffallo) sont appelés sur l’île pour enquêter sur la disparition de la patiente Rachel Solando. Disparue d’une cellule fermée depuis l’extérieur, elle se serait comme « évaporée »… Teddy va alors tout faire pour comprendre et retrouver la disparue ; et va découvrir bien plus que ce qu’il n’imaginait.

shutter-island-1.jpg

Une des surprise des projections privées label UGC est justement de venir sans savoir ce que l’on va voir… on peut tomber bien ou très mal (et se faire royalement chier pendant 90 minutes)… mais là, pas du tout ! Le film met dans l’ambiance dès les premières minutes, sur fond de musique sombre et stressante (presque à la manière d’un film d’horreur), on découvre l’île dans sa globalité et les quelques bâtiments que forment l’asile… flippant et très stressant… on a vraiment pas envie d’y être. En fait, ça m’a fait penser à Batman dans l’asile d’Arkham :-O D’interrogation en interrogation, en passant par des moments de stress et de délires (le héros étant tiraillé par son passé et la mort de sa femme) ; le film avance sur l’enquête pour déboucher sur d’autres révélations surprenantes. Mais ça je vous laisse le découvrir par vous-même 😉

shutter-island-2.jpg

Le film, qui dure tout de même plus de 2h, passe finalement assez rapidement. On entre très facilement dans l’histoire et on essaye de comprendre avec le héros le mystère de cette disparition. Tout est très bien rendu : le scénario, les prises de vue, le jeu des acteurs (oui oui, DiCaprio surtout !), l’ambiance sonore (qui donne sa touche de stress). On sent bien la maîtrise et l’expérience de Scorsese. La révélation finale donne une tout autre tournure au film qui prend un nouveau sens et une nouvelle vision pour le (re)voir ; mais laisse quand même planer un doute. Ce sera à vous de voir !

shutter-island-3.jpg

Note sur 10 9
Une très bonne surprise pour une invitation surprise. Leonardo DiCaprio est très convainquant et le scénario très bien ficellé ! Un film à découvrir et à apprécier sans aucune hésitation.
  • Le scénario bien pensé
  • L'ambiance stressante
  • Leonardo DiCaprio très bon dans son rôle
  • La fin qui donne une nouvelle vision au film
  • Certaines séquences un peu longues/lentes
  • Les effets spéciaux pas toujours au top (les vues sur la falaise)

à suivre

Commentaires

24 réponses à “[Critique de Film] Shutter Island, Leonardo DiCaprio à l’asile d’Arkham”

  1. Denis dit :

    Ah ouais 9/10 quand même !
    J’ai lu le livre du coup je sais pas trop si ça vaut le coup de voir le film ^^

  2. Knorc dit :

    La chance !
    Et moi ? Je veux le voir ! 😀

  3. David dit :

    Ça me conforte das l’idée que je veux aller le voir^^. J’ai pas été déçu par Sherlock Holmes, j’espère que ce sera la même chose avec Shutter Island^^.

  4. Bababaloo dit :

    Merci pour cette review – Ca donne envie

  5. Ginie dit :

    J’attends également beaucoup de ce film.

    Pour ceux que ça intéresse, ce roman de Dennis Lehane a été également adapté en bande dessinée et elle est vraiment excellente (prix des libraires de BD 2009)

  6. Flint dit :

    Salut,

    Je viens de voir en avant-première le film…..Ouf! le choc….Interprétation de Di Caprio tout simplement extraordinaire…. Atmosphère glauque au possible… On ne sort pas de la salle comme on y était rentré… Du vrai, du bon cinéma….Du Scorsese tout court

  7. Nivrae dit :

    Bon j’aime pas Di Caprio mais j’ai décider d’aller le voir quand même parce que 9/10 c’est presque 10, verdict ce soir…

  8. anis dit :

    ouah j’ai adorer le film, franchement incroyable ! stresse, suspense, questionnement, je croit que c’est les adjectifs qui décrivent le film.

    par contre le film me laisse un peux perplexe ! A la fin on à deux version soit vraiment il estd evenue fous a cause de sa femme et la mort de ces enfant ! soit depuis le début il étais normale et en arrivant sur l’ile il le rendes fou :-O

    j’ai pas trop compris ! si quelqu’un peux m’éclairer.

  9. starlight dit :

    Alors anis pour te repondre il n’y a pas de fin en soit, ce que je veux dire c’est que le film atellement ete bien realise que nous meme, en tant que spectateur ne pouvons pas savoir si oui ou non il est fou depuis le debut ou s’il l’ont rendu fou, je m’explique, ATTENTION SPOILER, soit il est vraiment fou depuis le debut et quand son coequipier vient le voir a la fin, il retombe ds son delire (qui dure depuis plsrs mois) soit il n’est pas fou, mais si c’est le cas il sait qu’il se fera lobotomiser s’il ne coopere pas, ce qui explique peut-etre sa phrase a la fin, « vaut mieux mourir en homme de bien » en sachant qu’il va se faire lobotomiser le cerveau. Magnifique filù

  10. anis dit :

    merci, sa m’éclaire un peux donc en vrai y a pas de fin 🙂 ce qui rend le film encore plus géniale

  11. julien dit :

    mais en faite il a rever depuis le debut du film jusque a la fin ou il se reveille, il avait peut etre la meme maladie que la fille qui se croyait chez elle ou je ne c’est plus tro quoi :-/ (rien piger a la fin ><‘ )

  12. Géraldine dit :

    Excellent film. Je trouve que Léonardo est un acteur de ouf… waouh !

  13. Jad dit :

    Starlight: Ce film a une seule fin selon moi, et c’est la version de quelqu’un de normal qu’on veut le rendre fou. Sinon pourquoi vouloir le tuer? Ils auraient simplement pu le mettre dans le bloc C des dangereux!

  14. praska dit :

    Viens de voir ce film avec retard, et suis assez d’accord sur l’ensemble, grand film, maitrise du propos et acteur géniaux !

    Je m’attendais pourtant à un scénario plus abouti !

  15. julia dit :

    bonjour,
    moi jy suis allée hier avec mon copain et on n’a pas la même vision des choses.
    Pour moi il arrive sur l’ile sain d’esprit et comme lui dit Georges, ils ont découvert ce qu’il cherche etc donc faut l’éliminer et du coup la phrase vivre en monstre ou mourir en homme de bien pour moi c’est plus du style il ont reussi a me pieger mais je sais qui je suis et je prefere mourir en leur montrant que je le sait etc.
    Pour mon copain c’est tout l’inverse, il pense qu’il était réellement fou et qu’ils ont bien refait un jeu de role grandeur nature et a ce moment la la phrase « vivre en monstre … » prend un tout autre sensil a un petit moment de luciditer et prefere continuer a dire qu’il est marshall qu’il est un homme bien meme sil va mourir plutot que vivre en etant fou.
    j’ai fini par me raccorder a sa version des choses mais un petit doute subsiste voila!!!
    sinon l’interprétation de DiCaprio est excellente et le film est fantastique meme s’il ma un peu chamboulée avec le camp de la mort et la mort des enfants…

  16. brice dit :

    Bonjour,
    les deux hypothèses me plaise même si par qq détails la versions dicaprio se souvient et préfère mourir plutôt que de vivre avec de tels souvenirs car plus rien ne le retient dans la vie, me plaît pas mal, avec les arg suivants (pour les septiques):
    -pourquoi les policiers à son arrivé sont-ils si sous tension?n’ont t ils pas peur que dicaprio le malade se fasse la mal dans cette mise en scène?
    -pourquoi son coéquipier est aussi nul pour prendre son arme? est ce un phsy qui joue le rôle?
    -pourquoi la petite vieille lui sourit il à son arrivé? le connait elle?
    -comment la nana qui s’est enfui peut changer de cachette tous les soirs comme ça dans le noir, en se nourrissant sans jamais se faire repéré et comment compte elle faire a terme, vieillir ainsi? aberrant! peut être une hallucination de dicaprio?
    -comment peut il réver de sa femme mouillée dans un appart en feu?
    -comment peut il imaginer une fille (donnant la main à sa femme vers la fin) qui s’avère être la sienne? car si réelle mise en scène pour le rendre fou, les médicaments sont ils capable de lui faire rêver d’une fille dont il a vu les photos que vers la fin?
    -pourquoi le garde n’est il pas armé auprès du phare?
    -pourquoi le gars dans la cellule lui dit que c’est lui qui lui a démonté la face?
    -comment peut il passer discrètement dans le bloc interdit avec son coéquipier alors que si nous nous en tenons à la version « il se fait rouler », tout le monde est censé le connaître et jouer un rôle?
    -pourquoi finalement a t il les mains qui tremble? n’est pas réellement un manque? car depuis plusieurs jours qu’on le laisse dans son délire il n’a plus les doses habituelles, ce qui expliquerais que notre doc cherche à le soulager par tout moyen pour qu’il continue sa thérapie au mieux sans gêner les sens de dicaprio?
    -comment le jardin est il en aussi bonne état à la fin, alors qu’il avait été sois disant défoncé par une tempête? le doc ne lui a til pas dit qu’il avait imaginer cette tempête?
    -pourquoi les gardes lui prennent ils son arme? peut être ne faudrait il pas pousser le jeu au point de mettre en péril la vie au sein du centre?
    -comment peut il imaginer des faits paraissant si réels sur la mort de ses enfants?
    -pourquoi il n’est pas capable de voir que c’est un fo pistolet a la fin?

    à l’inverse, la version il s’est vraiment bien fait avoir, ils ont vraiment réussi à lui faire croire que c’est un dingue, cette version me plait aussi, alors voila les arguments pour les septiques de celle ci!:
    -pourquoi son pot a til du mal à retirer son arme?un gars engager pour aider le centre à lui faire croire que c’est un dingue?
    -pourquoi son coéquipier lui balance til qu’il se fait peut etre manipuler dans l’église? un bien gros risque pour une telle opération?
    -pourquoi la vieille lui sourit il au début? elle ne le connait pas, elle ve lui dire bonjour au bo pti gars!
    -comment ne peut il pas reconnaître dans la plus grande démence un lieu ou il est resté 2 ans?
    -pourquoi le doc insiste tant à lui faire prendre la pilule? peut être ve til lui donner les symptôme de la folie?
    -pourquoi le gardien du phare a t il une arme déchargée? peut être pour lui faire jusqu’au bout que c’est un fou!
    -pourquoi la malade lui dit il de « run »? avec autant de flip? une mise en scene? peut etre un pe risqué pour des gens qui veulent le faire passer pour fou!
    -pourquoi lors de son interrogatoire auprès des surveillant au début, le gars qui est allé pisser a til autant peur? peur de se faire engueuler ? mais pourquoi? si dicaprio vraiment cinglé comme dans 1er hypo, il ne devrait pas avoir peur! il sait que c’est pour du faut!
    -comment peut il imaginer une telle mise en scène dans la grotte avec la fuyarde? (le feu, les rats??)
    -pourquoi le gars dans la prison lui dit il de partir au plus vite et surtout d’oublié son passé pour ne pas que les doc utilise ce moyen pour le faire passer pour fou?
    -comment passe til au bloc interdit alors que tout le monde le connait sois disant,si ce n’est en compagnie d’un sois disant collègue en connivence avec le centre?
    -le fait de lui montré les photos sur ses soidisant enfants, n’est ce pas fait exprés pour lui faire croire que c’est un fou grâce au médoc? (mais comment les atil imaginé avant?)
    -pourquoi prétend t il connaître le poids de son pistolets à la fin? un fo bien fait pour lui faire douter?

    enfin beaucoup de pour et contre, étayant ainsi toutes versions! à ce jour il est vrai que la plus plausible et l’hypo 1, « c’est un fou qu’on essaye de soigner au mieux »,car on s’aperçoit qu’il est plus facile parfois de répondre aux questions de l’hyp2 que de la 1!

    moi j’avance une autre idée : je pense que notre cher réalisateur à fait exprès de laisser planer le doute avec une volonté pour que l’hypo 1 soit la bonne! mais avec quelques détails sans trop de poids pour que l’on puisse penser le contraire , dans l’unique but de nous faire prendre conscience que nous même nous sommes un peu zinzin au fond car comme tout le monde, n’importe quel juge, policier, civil, nous ne serions dire si ce mec est fou ou non! et quil est donc super facile aujourd’hui de manipuler qui on ve, dans le but de lancer le débat sur les erreurs judiciaires, si on pe utiliser le mot erreurs! car nous pourrions utiliser le terme « faire taire »!
    regarder, il est si facile de nous rendre fou a ne plus savoir ce que l’on voit ou ce que l’on pense avoir vu! comme si le réalisateur voulait qu’on se positionne à la place de l’acteur! on en viendrai presque en s’imaginant dans la scène quon devient fou? et ça c’est vraiment super fort! rien que pour ça, c’est un film exceptionnel!

    j’espère avoir apporter des informations nouvelles !

  17. golpix dit :

    Indice ou pas ?

    Dés la première scène du film, sur la bateau, il dit qu’il n’aime pas l’eau. Peut être y a t-il ici un rapport avec le fait que ses enfants aient été noyés.

  18. Amandine dit :

    Pourquoi alors à la fin son coequipier appelle Leonardo chef ?

  19. Juif dit :

    Wow wow je viens de regarder le film, ne sachant pas la fin réel du film je suis donc venu voir sur ce forem la logique, en gros avec ma copine on se demandait qui avait raison dans nos 2versions, est ce un fou depuis le debut? est il sencé et veux ton lui faire croire en ses halucinations ? en gros pas de fin, laissons courrir l’imagination de chacun , terrible !! super bon film et bien joué par léonard di caprio ;;-) !

  20. […] Jenni: Shutter Island Jerem: Sherlock Holmes San: […]

  21. Moses dit :

    slt à tous,je viens de voir se film se soir sur canal+ ,j’ai aimé se film mais j’ai pas trop aimé la fin parceque c’est comme si on était devenu parmi les patients de cet hopital prison psychaitrique,on ne s’est plus si Leonardi Di CAPRIO DI CAPRIO était malade dès sa venu sur le centre ou s’il est devenu malade à la fin?
    Moi,je pense qu’il sait que on le force a etre malade et c’est pour cela qu’il dit »vaut mieux mourir en homme de bien »

  22. Bingle dit :

    Le message est très clair, et il n y a aucun doute sur l explication :
    Il arrive pour enquêter sur l ile , mais on lui colle un collègue qui est sous ses ordre mais qui ne connais pas… Ce collègue est biensur de connivence avec l asile psy pour contrôler le marchall. Si sa tourne mal, ils auraient plus de facilités à le maitriser.
    Di caprio a compris Qu il s était bien fait avoir mais Qu il ne pouvait pas s échapper … La plupart des enfermés ne sont pas fou mais ils sont drogués et on leur fait des expériences ….
    Di caprio s est bien fait avoir …. La seule question que je me pose, c est comment cette malifique organisation a pu empêcher que des renforts de l extérieur viennent le secourir ?
    C est vraiment dommage que ça finisse ainsi, j aurait tellement aimer que cet asile soit définitivement fermer et Qu on juge les responsables de ces actes abominables …
    Donc ce film est horrible, je le déconseille , il n y a aucune morale à cette folle histoire et à ce fou de senario.
    Seul les acteurs sont bons.
    … Désolé mais vaux mieux regarder un autre film avec Eddy Murphy ou stalone … Au moins y a pas de risque d’ histoire qui tient pas la route…

  23. shutter dit :

    Salut.

    Je pense :

    Le but cherché est de le rendre paranoiac pour qu’il ne comprend pas ce qu’il se passe dans l’asil, depuis qu’il a eu l’intention d’enqueter, ils l’ont envoyé un faux policier pour qu’il soit son ombre la ou il va et d’avoir les infos sur le marshal sur les choses qu’il pourrait découvrir ainsi ensuite il pourra allé chez le médecin pour lui donnée les informations sur ce qu’il a découvert de nouveau dans l’asil, le film nous montre « est-il possible de rendre paranoiac une personne saine d’esprit et de le faire gober une autre vie », rappelez vous dans la grotte avec la dame quand il a dit vous avez tué vos enfants, elle a dit je n’est jamais eux d’enfants, la meme technique qu’ils l’ont collé au marshal, a force de le faire fumé des cigarettes trafiqué, des pillules, du café trafiqué etc, ils ont fahit réussir a le rendre dingue, puisque a la fin il a comprit, qu’il ne sortiré jamais d’ICI et donc il a accépter la chose. vivre en monstre ou mourir en homme de bien, pour dire qu’ils sont des monstres « pour utiliser des humains comme cobaye » et qu’il préfère mourir en homme de bien, bien que l’autre a la fin il la bien appelait TEDDY, ce film nous montre que la science na pas évoluer ainsi et qu’il y a bien eux ce genre de chose quelque part dans le monde, car comme ils le disent si bien « il faut bien des sacrifices », le pistolet en plastique, rappelez vous, les policiers l’ont pris au début, c’est a ce moment la qu’il l’ont changé et donné par la suite.

  24. jardel dit :

    peut être que son coéquipier s’est fait enlever (au bord de la falaise, où une cigarette reste allumée) et entre temps ce dernier s’est fait lobotomiser par les docteurs en lui donnant un nouveau rôle celui un médecin en oubliant qu’il était Marshall

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
Les Kaïra (Shopping)
# Cinéma
Indigènes