# Critique de film

Le Livre d’Eli

book_of_eli_2.jpg

L’univers graphique de ce film m’avait attiré, le récit semblait un peu « déjà-vu », il fait penser un peu à la route , un peu à mad max le tout mélangé à une histoire de livre.

L’histoire d’eli

Eli est un voyageur, il traverse l’Amérique vers l’ouest. On ne sait rien de lui, sauf qu’il est étrangement doué avec les armes. Ça va lui servir pour traverser ce monde sans foi ni loi !

Une histoire de foi

Le livre d’eli est à la fois un road-movie inspiré, à la fois proche du western et du coté nouvelle graphique à la « 300 » . Le héros traverse des paysages entièrement retravaillé en post production, il en ressort une identité graphique forte, on se croit vraiment dans un monde post apocalyptique; le soleil tape presque les yeux. La civilisation décline, cannibalisme, viol et vol sont légions, Eli lui traverse tout ça d’une façon presque surnaturelle, il sent ses ennemies et garde sa ligne de conduite : « toujours vers l’ouest »

book_of_eli_3.jpg

Graphiquement, le film est hors du commun, il a une patte réel, un peu mr nobody mais dans un registre complétement différent, ici on a gardé l’essence du road-move post apocalyptique, Eli n’est pas un humain comme les autres, il est doué pour le combat, ce qui implique des scènes d’action joliment chorégraphié, encore une chose qui flatte l’œil. Le fond, basé sur la foi, peut prêté à sourire et on peut avoir dû mal à comprendre l’importance du « livre », mais le pire n’est pas là car finalement on aime bien ce coté engagé et assez humaniste ! Le pire c’est le second rôle féminin, la pauvre Mila Kunis ( superbe cela dit en passant) n’arrive pas à donner un fond à son personnage de la donzelle en détresse et puis à la fin elle est complétement pas crédible et donne un coup de kitch au film.

THE BOOK OF ELI

Le film a quelques défaut, une certaine lenteur mais qui ne m’a absolument pas gêné, j’ai adoré ces phases à la western mais c’est vrai que c’est assez étrange par moment, et puis certains effets spéciaux sont assez kitch, le final est un peu tiré par les cheveux, le coté sacré aussi peut choquer ou déplaire mais vraiment là faut être tatillon !

Note sur 10 8
Moi qui aime les univers graphiques, ce film m'a conquis, des passages magnifiques, parfois rythmés parfois contemplatif, une histoire vielle comme le monde dans un monde post-apocalyptique.
  • C'est très bien mis en scène
  • Univers graphique bien défini !
  • Denzel qui m'a surpris par moment dans son jeu !
  • La fin
  • Mila Kunis

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
50/50
# Test Blu-ray
Australia