# Critique Ciné

Toy Boy (Spread) , Ashton Kutcher le gigolo !

toy_boy_spread_02.jpg

Des fois, je prends des risques au cinéma, celui là était pourtant clairement un piège ! Mais le soleil, les piscines, les femmes ça attire ….

Synopsis

Nikki est un gigolo moderne: villa, voiture et femme canon. Il vit au crochet de femme mûre, belle et riche. Sa vie n’a plus de vrai sens, jusqu’à qu’il trouve une femme dont il tombe amoureux, erreur fatale dans son boulot !

Nikki ou la belle vie

A première vue, ce film promettait un peu d’humour et plein de jolie fille, un truc classique et on sait pourquoi on y va. Au début, ça se passe bien, humour bien senti, joli plan séquence, acteur charismatiques. Et puis baf, ça part dans le n’importe quoi ! Je ne parle pas des scènes explicites, visuellement sympathiques même si finalement un peu glauque.

toy_boy_spread.jpg

Les scénes de « sexes » s’enchaînent à un rythme lent, et on s’ennuie très vite, le film tombe rapidement dans un pathos absolu. Le film essaie de flirter du coté de Bret Easton Ellis et des lois de l’attraction, le film essaie même de donner une morale à la vie à L.A.. Et c’est flippant comme il se plante, les scènes manquent de réalisme, de profondeur, Ashton est mauvais dans ce rôle de bobo américain, il est très peu plausible en gigolo .

toy_boy_spread_03.jpg

La seconde partie du film, qui je vous laisse deviner parle de rédemption est d’une lourdeur sans nom, c’est bête et assez incompréhensible, les protagonistes ont l’air de manquer de jugeote, sûrement dû au script fais sous acide dans le trip « ouais tu vois ici il se lève et il se barre quoi histoire de montrer que c’est un rebelle quoi » . Bref on entre pas dans le film, je m’attendais à une comédie, c’est juste un drame pathétique … Au moins la fin est un peu étonnante.

Note sur 10 2
Un film qui n'est ni une comédie, un un drame, ni vraiment réussi, un mix qui ne prends pas, décevant et ennuyant !
  • Les scénes de culs
  • Une fin un peu surprenante
  • Tout le reste (:)
  • Acteurs à la ramasse
  • Script sans saveur
  • Réalisation en dent de scie.

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Critique Ciné] Toy Boy (Spread) , Ashton Kutcher le gigolo !”

  1. Stinky dit :

    Bravo Pras’!
    T’es un vrai warrior pour aller voir ce genre de film comme ça à l’arrache :great:
    J’étais déjà sûre que j’irai pas le voir, mais là c’est encore plus sûre… Merci 😉

  2. Scrat dit :

    Bouaf Bouaf Bouaf, excellente critique, je ne doutais pas sur la qualité de ce film. En tout cas ce n’est pas moi qui irais le voir ^^

  3. Jujumemess dit :

    Merci pour cette critique ! 🙂

    Encore une fois, un beau sacrifice d’être allé voir ce film pour en rédiger un article :he:

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Essaye Moi