# Critique Ciné

Pacific Rim

DES ROBOTS QUI DÉFONCENT DES MONSTRES , oui voilà c’est l’histoire du film, si tu cherches plus tu seras un peu déçu MAIS SINON TU VA Kiffé !

PACIFIC RIM

L’histoire? T’es sûr ? Tu veux vraiment qu’on en parle ? Y’a des vilains pas gentils, des montres qui sortent d’une faille dans le pacifique. Les monstres sont de plus en plus gros et pour les combattre les robots sont de plus en plus dans le caca.  Ah oui les robots sont géants !et ça déboîte !

Evangelion-like

Bon bah il paraît que Guillermo del Toro, ne connaissait pas trop les anges d’evangelion. Bon ok, mais ‘est étrangement similaires. On peut lui accorder le bénéfice du doute, la culture japonaise étant riche de robot géant et de monstre venu de l’espace.

Et pourtant, une bande de robots qui doivent protéger la planète, ça rappelle plein de souvenir.  On pourrait résumer le film à ça , oui on pourrait mais on oublierait le plaisir enfantin et coupable de voir les scènes de combats. Sans blaguer, le film a été axé sur ces scènes, tout le restes n’est que fioriture, en temps normal, j’aurai probablement critiqué cette prise de position. « On ne fait pas un bon film sans bon scénario » , BAH OUAIS MAIS NON.

Parce que ce film est généreux, il est dense, c’est un film d’action qui démarre très vite et qui vous laisse pas tranquille jusqu’à la fin. Nos yeux restent  collés à l’écran, on prend un plaisir fou fou fou, on voit les ficelles du scénario, on voit les clichés du genre MAIS on en sourit et on prend son pied.

Les images sont belles, GDT est un génie, on lui pardonne d’avoir choisi la nuit ou la pluie pour ses combats, mais ceux-ci restent très lisibles et certaines scènes sont encore très présentes dans mon esprit. C’est efficace tout le long du film, c’est jolie , c’est gigantesque , les scénes de combats sont magnifiques et le film vous laissera pas dans un état proche du plaisir geek absolu.

Note sur 10 9
La prouesse de réussir un film sans scénario. c'était impossible selon moi et maintenant bah je sais que c'est possible et en plus c'est BON ! Grand film , film coupable , film qui m'a marqué et que j'ai hâte de revoir !
  • LES ROBOTS GÉANTS ( JAEGER )
  • LES MONSTRES !!! ( KAIJU )
  • La beauté graphique
  • LES COMBATS !!!!!
  • LE casting en dent de scie
  • le scénario tout plat

à suivre

Commentaires

5 réponses à “[Critique Ciné] Pacific Rim”

  1. YKW dit :

     » Guillermo del Toro, ne connaissait pas trop les anges d’evangelion.  »

    Mouais mouais. Certains plans sont quand meme trop similaire au manga pour pas qu’il ai jeté un oeil..

  2. MasterLudo dit :

    Ce que je trouve fou sur ce film c’est que mêmes les habitués et adorateurs de blockbusters qui ne s’en cachent pas,a vouent qu’il est vraiment light en scénario mais qu’il faut aller le voir parce que ça tabasse.

    Mais si même des gens qui vont voir transformers trouvent le scénario indigent, c’est qu’on est proche du coma éthylique niveau histoire non ? :mrgreen:

  3. arsdant dit :

    En faite moi je défens le scénario du film pour deux choses:
    1) sur 2H de film y a 1h30 de combat donc difficile de faire une bonne histoire en 30 min
    3) le film pose avent tout un background riche qui peut être utiliser par la suite pour faire de grand histoire.

    alors serte il aurait pus faire mieux mais pour moi au niveau scénario il sent sort bien en tout cas moi je m’attendais à tellement pire niveaux scénario.

    Guillermo del Toro à fait un grand film.

  4. danie7LT dit :

    Je pense qu il y a un mal entendu sur le public vise…
    A mon avis ce film est purement et simplement fait pour les ingenieurs et autre GeekMasters qui ont passe 12h+ devant le PC a bosser et qui n’ont plus la force de reflechir a quoi que ce soit en fin de journee…
    Et ben moi je dis tu te matte ca le soir, et ben TU TE KIF! :mrgreen:
    Et tu peut meme en sortir revigorer, mais la faut deja etre fan du genre

  5. Jeremy dit :

    De mon côté, ce film est juste un must-see grâce à son esthétique et sa force imposante (on se sent tellement petit face aux bêtes et robots géants) ; mais aussi parce qu’il opère dans la catégorie assez spéciale des kaijū eiga (film japonais avec des gros monstres) dont ont fait partie les fameux godzilla. Et contrairement aux vieux (ou récent avec Godzilla : final wars), celui-ci nous en met plein la vue ! Finit les costumes ridicule pour faire le monstre ou encore les villes en carton pour faire les combats. Ça fait plus réaliste, plus propre, plus sérieux.

    Quant au scénario, il est certe pas très avancé, ni très détaillé, mais à la limite on s’en fout presque ; dès le début de l’histoire on nous met dans le feux de l’action et c’est tant mieux comme ça !

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Gamer
Road Not Taken
# Critique Ciné
Star Trek, le renouveau