# Critique ciné

Les meilleurs amis du monde

Que feriez-vous si vous appreniez par hasard au travers du téléphone tout le mal que peut penser de vous vos meilleurs amis ? C’est sur cette interrogation que repose toute l’intrigue du premier film de Julien Rambaldi « Les meilleurs amis du monde »…

meilleursamis.jpg

Mathilde, Jean-Claude et leur fils partent en vacances chez leurs meilleurs amis Max, Lucie et leur fils. Tout semble au beau fixe donc. Sauf que lors de leur trajet, Mathilde intercepte par accident une conversation entre Max et Lucie au téléphone : dénigrement et insultes volent, dévoilant au grand jour les pensées malsaines du couple hôte. Totalement choqués, Mathilde et Jean-Claude se jurent de faire payer durant leur séjour l’hypocrisie de leurs « meilleurs amis »…

chasseur.jpg

Mon meilleur ennemi

Ce film marque deux grandes premières : celle de son réalisateur Julien Rambaldi qui signe ici son premier long métrage et celle du duo PEF (Pierre-François Martin Laval) / Marc-Lavoine. Pour Julien Rambaldi, sa carrière cinématographique n’avait été marquée jusqu’ici que par un court métrage de 23 minutes intitulé Scotch. En deux réalisations, on devine l’attachement de Rambaldi pour les thématiques de l’amitié et des conflits amoureux en couple. A la base de « Les meilleurs amis du monde », on trouve une pièce de théâtre, « J’aime beaucoup ce que vous faites ».

lavoinelucie.jpg

Bienvenue chez les Bidochons

pef.jpgLa première chose qui surprend, c’est le duo improbable PEF/Lavoine. Un duo qui fonctionne plutôt bien et on s’attache rapidement à ces deux énergumènes que tout semble opposer. PEF est particulièrement crédible dans son rôle pathétique de victime, qui tente de faire bonne figure devant sa femme alors qu’il n’en mène pas large au moment du fait accomplis. On aurait presque pitié pour lui. Le personnage de Marc Lavoine est totalement caricaturale, l’enfant légitime d’un Super Dupont et d’un Robert Bidochon. Il suffit de le voir revêtir sa tenue de sport Ferrari totalement décalée, rire aux éclats de sa belle moustache et réagir tel un ingénu croyant dur comme fer au pays des Bisounours, pour s’apercevoir qu’on a vraiment affaire là à un « gros con » comme on l’entend dans le langage populaire. Mais le genre de « gros con » dont on se prend d’affection petit à petit. Le personnage de Lucile, joué par Pascale Arbillot, est également savoureux, une sorte de sainte-nitouche précieuse, maniaco-dépressive, le genre de femme soumise aux airs de faux et emplie d’hypocrisie: à claquer!

foot.jpg

Je t’aime. Moi non plus.

Malheureusement, la caricature se fait parfois trop dans l’excès et on a par moment peine à y croire tellement cela paraît gros. L’effet comique s’en ressent immédiatement et le rire ne vient pas. Dommage. Dommage également que le jeu d’acteur des enfants manquent sérieusement de conviction. L’histoire tient cependant la route même si elle se montre finalement un peu trop convenu au final de par son happy end expédié… Mention spéciale pour le lama voyeur et le hamster mort-vivant qui m’a bien fait trippé et a donné un petit côté surnaturel au film qui fait du bien 😀

enterrement.jpg

Les Meilleurs Amis du Monde sort dans toutes les salles de cinéma ce mercredi 9 juin.

Note sur 10 7
Qui ne connait pas une personne de son entourage ressemblant à un des personnages dépeint ici? Au-delà de la caricature, on a tous vécu ce genre de situation chez des amis ou en vacances, le genre de moment où on a vraiment envie que d'une chose: se barrer vite fait de chez "ses amis"! Un film qui se montre divertissant au final, avec un couple inédit PEF / Marc Lavoine qui mérite d'être vue. Quelques répliques et des séquences comiques qui se montrent pour certaines bien senties et font qu'au final on passe un plutôt bon moment en compagnie de nos deux familles hors du commun et pourtant si familière...
  • Le duo improbable PEF / Lavoine
  • Un cinéma satyrique avec quelques séquences cultes
  • un Marc Lavoine méconnaissable et surprenant, à contre-courant de son image de beau garçon
  • Le lama qui fait flipper et le hamster highlander
  • Les blagues parfois lourdes ou qui ne fonctionnent pas
  • le happy end expédié
  • les enfants

à suivre

Commentaires

6 réponses à “[Critique ciné] Les meilleurs amis du monde”

  1. Pras dit :

    J’ai une adoration pour PEF, vraiment, un grand fan, j’irais forcément voir ce film !

  2. Pras dit :

    Bon je voulais meme reprendre cet article, oui car le film ne mérite pas du tout la moyenne, il est d’un creux abyssale, une réflexion sur l’amitié s’y dessine mais trop peu approfondie.

    Et puis c’est clairement un drame « comique » et non une comédie, bon après c’est innovant car ça fait passer des larmes au rires mais jamais vraiment jamais sincèrement.

    J’ai trouvé la réa à la ramasse, les acteurs juste correct et le reste déprimant, un film à ne pas voir

    Note Pras : 4/10 !

  3. collosius dit :

    non franchement c’est une comedie sympa pas le film de l’annee,mais un bon petit moment de detente.

  4. Franchement je vous dis de le voir il est super :great:

  5. Ouais, moi aussi j’adore Pef. En fait j’adorais même toute la troupe des Robins des bois. Bon je l’ai raté au cinéma, mais je vais pas le rater en dvd … même si les critiques sont moyennes, je peux voir un film rien que pour ses acteurs …

  6. vivi dit :

    abyssale stupide et ridicule, tout est dans le cliché, que cherche à prouver le film ? on se le demande…….

    un message est passé, les français sont stupides et superficiels, ridicules et entres amis ils sont égoïstes et inutiles..

à lire aussi

Articles similaires

# Critique de film
Lovely Bones
# Cinéma
Taxi 4