# Critique Ciné

La journée de la jupe

la-journee-de-la-jupe.jpgUn film que je n’avais forcément envie de voir mais je sais pas pourquoi j’y suis allé, et puis Adjani je suis pas fan et le thème des banlieues ça me fatigue , tout pour me déplaire et pourtant …

Synopsis

Sonia est une professeur de français, une psycho-rigide d’apparence. Sa classe est une jungle et un jour elle y trouve une arme et là elle prends ses élèves en otage…

Un film sur le mal-être de l’éducation en zone sensible

Ça fait un peu consensuel comme titre mais bon j’assume.

142311-4-la-journee-de-la-jupe.jpg

Le film commence rapidement comme un coup de poing, on se retrouve dans ce monde qui semble si proche et si violent. On voit cette professeur essayer de survivre, de faire des cours, d’avoir une once d’autorité. On sent sa détresse et on commence à détester cette classe. Puis le pouvoir change, il reprends sa place réelle, le professeur décide alors.

142311-1-la-journee-de-la-jupe.jpg

Le ton est légèrement condescendant, le thème est intéressant et peint (à mon avis) une triste réalité. Ces élèves semblent tellement vrai… leur ignorance et leur souffrance aussi, mais le plus triste semble être le sort de cette femme qui fait tout pour sortir des clichés ou tout simplement donner son cours !

Le film ne parle pas que de ça, dans ce huit clos, chaque personnage a son intérêt et de cette proximité nait un réel échange entre chacun. La réalisation est particulièrement réfléchie, rien de transcendant mais on sent que l’image est maitrisée et préparée. Isabelle Adjani joue un rôle profond et est complètement bluffant, on se perds dans sa folie, sa tristesse, son énervement et ses rires.

Note sur 10 7
Un film original qui ose prendre partit, qui explique l'importance de la laïcité, qui montre la souffrance de certains et la folie d'autres mais pas forcément celle qu'on croit
  • Un superbe huit clos
  • Un drame mais avec une dose d'ironie et de rire
  • Intelligent
  • le thème peut ennuyer

à suivre

Commentaires

11 réponses à “[Critique Ciné] La journée de la jupe”

  1. kevin dit :

    Super film !!!!

  2. Moi dit :

    N’importe quoi, l’apprenant doit pouvoir pleinement utiliser son libre arbitre dans la création de ses connaissances. L’autorité du référent pédagogique, se doit d’être nulle sous peine d’entraîner les rapports apprenants/professeur dans une spirale tyrranique et oppressante. La demande de retour à la fermeté , à laquelle nous assistons ces dernières années, n’est que la résurgence de l’ancienne société phallocrate, xénophobe et psychorigide que les héros de mai 68 ont eu tant de mal à faire plier.
    Pras, par ton soutien à ce film réactionnaire, tu t’enfonces dans une vision du monde qui a mené notre pays à écrire les pages les plus sombres de son histoire.
    Honte sur toi!

  3. praska dit :

    @moi ne me fait pas dire ce que j’ai pas dit, je pense qu’il existe effectivement un malêtre des professeurs dans les colléges de banlieue, ce film ne prône pas le retour à la fermeté mais le pont de vue d’une femme perdue …

    Quant au reste, ça me rappel un vieux théme, pour apprendre on a besoin de liberté ET de structure … d’intelligence enfaite …

    Je pense juste que tu n’as pas vu le film pour le réduire à ça

  4. SaN dit :

    Merde j’ai eu mal au crane d’un coup en lisant le com de @moi

  5. funnounou dit :

    Moi je l’ai vu sur ARTE quelques jours avant sa sortie en salle…
    Je voulait voir Adjani avec un gun, ben j’ai pas été déçue.
    Un peu lent parfois mais très réuss à mon gout…..je suis fille de prof et quand j’entend ma mère me raconter ses journée, y’a des jours où je lui offrirai bien un gun…
    En même temps, c’est bientôt la fête des mères non?!? :whistle:

  6. 32dents dit :

    vivement monstres contre les aliens! du vrai cinema et pas cet avorton du festival des connes

    « reflechie » avec un E et pas avec un T

  7. Pras dit :

    @32dents merci , j’en connais une qui ne me relit pas ! 🙂

    Monstres vs Aliens est peut être décevant …

  8. cassandre dit :

    « Le lundi 30 mars 2009, 14:32 par Moi » pourquoi utiliser un jargon d’intello de gauche soixante huitard passé aux affaires et complètement en dehors de la réalité sociale ? (voir les nombreux témoignages et ouvrages sur le sujet). Nous ne supportons plus ces discours creux prodigué par un génération qui a tout eu, qui ne s’en rend même pas compte, et qui continue à discourir sur le sexe des anges en croyant qu’il s’agit là de la d’un problème de la plus brûlante actualité sociale et politique.
    « Le lundi 30 mars 2009, 14:32 par Moi » au lieu de faire des mots déconnectés de la réalité pour affirmer votre droit à l’existence, pourquoi n’allez vous donc pas sur le terrain pour vérifier la pertinence de vos sophismes ? Et, puisque vous vous prenez pour un intellectuel didacticien commencez par b-a, ba et lisez donc Comenius. Il assoit sont discourt sur l’expérience de la vie, et non sur des fantasmes vieillis dont on sait aujourd’hui la nocivité.

  9. Jeremy dit :

    Pan ! Dans tes dents Moi ! :whistle:

  10. marimar dit :

    moi j’ai bien aimé le film

  11. Camille dit :

    Un film très représentatif de la situation dans les lycées. Un très bon jeu d’actrice pour Adjani ainsi que pour les élèves qui ne sont pas acteurs.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique ciné
Trance de Danny Boyle
# Critique ciné
Machete Kills