# Critique Ciné

Black Swan

Il y a des films qu’on a du mal à aller voir, par peur d’être déçu, Natalie Portman est mon actrice préférée ever, je l’aimais depuis Léon, je l’ai même aimé en Amidala (oui oui) et j’avais trouvé ses rôles splendides dans Closer ou Garden State, deux grands films aussi. Bref, elle est un peu pour moi une déesse et ce film basé sur la danse classique et la schizophrénie me faisait peur, un peu prétentieux de l’extérieur mais je ne voulais pas passer à côté.

Le lac des cygnes

L’histoire peut être assez facilement résumée : Nina est danseuse dans une compagnie. Pour la nouvelle saison, elle va devoir jouer le lac des cygnes, les fameux rôles jumeaux, entre la grâce du cygne blanc et la sensualité du cygne noir. Une histoire classique, terriblement belle. Notre Nina va se donner corps et âme pour trouver la perfection, que sa danse deviennent celle du cygne. Elle va peu à peu perdre ses repères, découvrir son côté sombre, humain, sensuel.

Blanc ou Noir

Alors l’oscar de Natalie Portman est complétement mérité, sa prestation est extraordinaire. Les différentes facettes de Nina sont bien amenées et c’est elle qui amène la complexité du personnage. En effet, je n’ai pas accroché à la réalisation surtout au cadrage même si j’ai été bluffé par certains plans de danse surtout. Mais comme je le craignais, j’ai trouvé le film un peu « facile » et prétentieux.

Ne vous méprenez pas, le film est une belle œuvre, de part par les jeux des acteurs qui sont toujours ambigus et quelque part « excitants » mais aussi par les effets spéciaux discrets et efficaces, loin de l’esbroufe. Non Black Swan est un bon film, mais j’attendais beaucoup plus. Le récit de cette adolescente sur le tard qui ne contrôle pas sa sexualité, m’a pas spécialement ému, le récit de cette danseuse à la recherche de la perfection, si. Le scénario ne réserve que peu de surprises, une dualité cygne blanc/noir (Odile/Odette), ado/femme, mais qu’importe, le résultat est bouleversant. Et je reste encore séduit par le ballet et les scènes de danse.

Note sur 10 8
Black Swan est un peu facile et peut sembler prétentieux, mais il est vraiment agréable, un petit moment de plaisir, porté par un ballet d'exception et une Natalie Portman pas moins exceptionnelle !
  • Natalie Portman splendide !
  • Le ballet, la danse
  • Le scénario qui réserve très peu de surprises

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Critique Ciné] Black Swan”

  1. Idem : tout à fait d’accord. Je n’aurais pas dû attendre d’avoir les avis des gens qui projetaient ce film sur la scène des oscars. Seule Natalie Portman l’a mérité son oscar. Le film, non.

    Le tremblement de la caméra faisait étrange, les plans parfois trop serrés m’ont perturbé et le scénario… Bon.

    Je m’attendais à mieux.

  2. Usul dit :

    Moi aussi, j’attendais mieux de Darren Aronofsky mais les scènes de danse était bien filmé et Portman est sublime (je l’adore cette actrice!)! J’ai trouvé la première heure un peu longue à mettre en place! Par contre, les trois derniers quart d’heure sont magnifique! Le film mérite d’être vu rien que pour ça!

  3. Plop dit :

    Je me suis endormi en le matant chez wam ce film…

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
The prodigies