# Critique BD

La petite peste philosophe ne s’arrange pas de Vanna Vinci

Après La petite peste philosophe sorti à la fin de l’année dernière, la gamine la plus horrible et nihiliste de l’univers de la BD est de retour dans [amazon_link id= »2501083059″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]La petite peste philosophe ne s’arrange pas[/amazon_link] aux éditions Marabulles! Plus cynique et détestable que jamais!

la-petite-peste-philosophe-bd-volume-2

Toujours aussi affreuse!

La petite peste va une nouvelle fois nous en faire voir de toutes les couleurs avec ses réflexions philosophiques et son cynisme caractérisé. Elle est donc de tour avec avec son célèbre confident Lillo, la peluche singe qui ne parle pas mais aussi le cochon Lino qui lui parle bien et beaucoup et lui tape sincèrement sur le système!

Dans ce tome, elle rêve d’un monde parfait fondé sur le silence en fumant des joints, elle se voit auteur reconnu d’un essai nihiliste ou encore réalisatrice de films où les méchants sont les héros et gagnent à la fin…

Un tome 2, copie conforme du tome 1

En effet, vous ne trouverez rien de bien nouveau dans ce deuxième tome de la petite peste. Les personnages sont les mêmes, la petite peste a toujours les mêmes aspirations, elle est toujours aussi déboussolante voire choquante et elle cache toujours les propos d’une femme de 30 ans dans le corps d’une enfant.

Dans ce tome, la surprise de la première BD est passée, on connait maintenant bien les personnages et leurs blagues ont du mal à faire mouche surtout que certaines sont assez redondantes comme par exemple quand la petite peste parle du cochon Lino comme d’un saucisson ou d’un jambon sur pattes, une fois ça va mais plusieurs pages c’est trop!

Non franchement, là, la mayonnaise ne prend pas et je trouve que l’auteur s’est un peu trop reposé sur ces lauriers du coup l’originalité du tome 1 n’est plus vraiment au rendez-vous!

Note sur 10 2
La petite peste philosophe de Vanna Vinci est de retour avec toujours les mêmes réflexions caustiques sur le monde qui nous entoure. Si le tome 1 était original ou neuf, le tome 2 surfe visiblement sur le même vague est manque sa cible! La petite peste est fidèle à elle-même mais on ne trouve rien de bien neuf dans ce tome 2. Dommage parce que le personnage a un réel potentiel.
  • La petite peste nihiliste et affreuse
  • Rien de bien neuf
  • Des blagues souvent répétées
  • Pas vraiment de fil conducteur
  • Au mieux on esquisse un sourire mais rien de plus

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Ma vie de Globetrotter
Malaisie- Langkawi