# Critique Ciné

Tron L’héritage

Pas de spoiler dans cette critique mais j’avais envie et c’était dur.

Tron, un film que tous les geeks attentent, bon je ne dirais pas que tout le monde a vu le premier film et qu’ils attendent la suite, non le monde a envie de voir une claque visuelle dans un univers hyper stylisé avec un scénario d’action qui tiendrait la route. Oui je crois qu’on s’attend à ça, et un peu à Olivia Wilde en tenu sexy. La musique aussi, surtout que l’album de Daft Punk cartonne en ce moment, beaucoup d’attentes pour ce filmfinalement.

L’héritage

Sam Flynn est le fils du grand Kevin Flynn, celui qui a créé l’univers de la grille où les programmes sont vivants. Il a hérité d’un univers financier mais n’y trouve pas de plaisir. En effet, Kevin a disparu pendant l’enfance de Sam, complexe du père perdu, quête de la vérité et BAM dans l’univers de la grille ! Là, c’est encore la recherche de son père avec des méchants programmes qui veulent vous rectifier, jouer ou dissoudre.

Ah ? L’histoire vous semble  compliquée ? Bah non c’est hyper simple, de l’action, de la philosophie à deux francs, des facilités de scénario et voilà voilà le joli (é)tron (je devais la faire).

Rectifier

On débarque dans un univers  magnifique, la musique et la photographie sont superbes. C’est beau, c’est puissant, on vibre et on a envie de voir ce qui va se passer.  Et puis les acteurs arrivent, enfin d’abord une pâle copie de Jeff Bridges que j’ai trouvé raté (les navis étaient plus crédibles dans Avatar), le lifting fait mal aux yeux et le personnage joue vraiment mal

Le casting en général est intéressant mais les dialogues tirés de film Disney est à se taper la tête contre le mur, trop mou, trop convenu, sans saveur, mouarf. Cette convention va jusqu’à la mise en place des plans, que du déjà vu presque toutes les scènes rappellent un film. L’originalité, si s’en est une, c’est le design du film, les tenus, les véhicules et là oui le film est réussi. Mais quelque part, on a jamais cette profondeur qu’on voudrait trouver, on nous parle de chose sans queue ni tête, même pour un fan de science-fiction, on prend des raccourcis pour créer de l’action, on ajoute une touche zen/philosophique pour faire un peu de branlette intellectuelle, branlette sans jouissance car jamais on n’y croit. On assiste à un son et lumière façon Disney, sans âme. Attention quand même les scènes d’actions sont assez belles, enfin surtout le combat de disque et de « cycle » les motos quoi, mais ça passe trop vite.

.

J’ai envie de vous parler de ces moments qui m’ont énervé, de ces incohérences qui vont mal, de ces petits moments où l’histoire est convenue, prévisible et sans intérêt. Mais non, à vous de me croire ou non, je pense sincèrement que ce film va cartonner vu le marketing autour du film, j’ai rarement vu ça, le geek est à la mode en plus donc Tron va attiser leur curiosité,  et les décevoir, je vous aurai prévenu… et puis putain le rôle merdique de tron quoi.

Économisez vos sous et matez juste ce clip/teaser, condensé du film en mieux !


Teaser Daft Punk « Derezzed »

Pour la comparaison avec Tron, le film est bourré de références, la scène d’intro, le vaisseau du méchant, les lightcycles, les combats de disque (pelote basque à la base :-P), la différence user/programme, les couleurs, l’existence de CLU, de Tron, des portes, certaines phrases « I’m Tron I fight for the user« , etc… Mais il reste beaucoup plus innovant que le Tron de maintenant, c’était une révolution, l’héritage est juste beau. Sérieusement Tron avait un vrai scénario et c’était vraiment geek ! Je vous le conseille vraiment lui.

On débarque dans un univers  magnifique, la musique et la photographie sont superbes. C’est beau, c’est puissant, on vibre et on a envie de voir ce qui va se passer.  Et puis les acteurs arrivent, enfin d’abord une pâle copie de Jeff Bridges que j’ai trouvé raté (les navis étaient plus crédibles dans Avatar), le lifting fait mal aux yeux et le personnage joue vraiment mal.

Description : http://www.viedegeek.fr/media/2011/01/Tron-h%C3%A9ritage_02-560x233.jpg

Le casting en général est intéressant mais les dialogues tirés de film Disney est à se taper la tête contre le mur, trop mou, trop convenu, sans saveur, mouarf. Cette convention va jusqu’à la mise en place des plans, que du déjà vu presque toutes les scènes rappellent un film. L’originalité, si s’en est une, c’est le design du film, les tenus, les véhicules et là oui le film est réussi. Mais quelque part, on a jamais cette profondeur qu’on voudrait trouver, on nous parle de chose sans queue ni tête, même pour un fan de science-fiction, on prend des raccourcis pour créer de l’action, on ajoute une touche zen/philosophique pour faire un peu de branlette intellectuelle, branlette sans jouissance car jamais on n’y croit. On assiste à un son et lumière façon Disney, sans âme. Attention quand même les scènes d’actions sont assez belles, enfin surtout le combat de disque et de « cycle » les motos quoi, mais ça passe trop vite.

Note sur 10 5
Beaucoup d'attentes, énormément de déceptions, un film esthétiquement splendide, fondamentalement mauvais. C'est beau à l'oreille et à l'œil mais notre esprit a envie de meurtre, on se sent "rectifier". Un film à voir en IMAX 3D si possible car c'est pour ça qu'on ira le voir, toute autre attente est inutile.
  • Olivia Wilde (superbe !)
  • Le design de l'univers
  • La musique forcément
  • Jeff Bridge numérisé (pourtant ce mec est mon héros)
  • Univers complètement bancal
  • Hyper propre, sans aucun grain

à suivre

Commentaires

15 réponses à “[Critique Ciné] Tron L’héritage”

  1. lokoxav dit :

    en gros une bouze cet (ès)Tron !

  2. seb2brest dit :

    Sa donne pas envie ces clair mes en même temps il y as rien d autre au ciné en ce moment.Donc on peu prédire un bonne avenir as ce Tron?

  3. yoann007 dit :

    Mince, le jeu de mots sur éTron est déjà pris !

    C’est pas grave, j’en ai un autre :
    Il aurait dû s’appeler Tron le ratage, ce film ! #LOL #LOL #LOL

  4. saM dit :

    De la branlette en gros.. Du remake Disney quoi. On restera sur Matrix pour le vrai film geek esthétique 😉

  5. Dimic dit :

    Ce film me fait grave envie.
    Je me doute bien depuis longtemps que le scénario ne pètera pas des masses vu la machine marketing mise en place par Disney. On ne fait pas une telle promotion pour un film de niche, dans l’esprit geek d’autant plus.
    Il me fait envie pour le coté esthétique, je suis curieux de voir l’univers de Tron version année 2010 et c’est pour ça que j’irais le voir, c’est pour ça que j’ai envie de le voir depuis qu’on en parle.

  6. Vanack dit :

    Disney quoi, le dernier que j’ai vu d’eux c’était l’apprenti sorcier avec Nicolas Cage, une vraie daube pleine de bon sentiments, cousue de fil blancs et d’un ennui mortel, je ne doute pas une seconde qu’il est est de même ici.

  7. Jeremy dit :

    @Vanack: A vrai dire j’ai pas (encore) vu Tron, mais je dois avouer que L’apprenti Sorcier m’a fait quand même passé un agréable moment dans le sens où j’en attendait vraiment mais alors vraiment rien de bon (rien que l’affiche me faisait penser à un film pour gamin en mal d’harry potter).

    Pour en revenir à Tron, le résultat ne m’étonne même pas, un film pour en mettre plein la vue mais rien dérrière, classique quoi 🙁 enfin bon je verrais bien ce que ça donnera de mes propres yeux

  8. Roothl dit :

    Je vais essayer de rester le plus objectif possible dans le
    cadre de ma réponse mais j’aurai tendance a l’outre passer dans le
    cadre de mon argumentation. Donc deja, je trouve que la
    description,l’argumentation et le résumé de ce film ainsi que les
    points positifs et négatifs sont plus une sorte de masturbation
    intellectuelle a 2 francs qu’une réelle critique de cinéphile.
    Cependant je respecte ton gout, ta déception et ta pensée mais je
    pense que dans le cadre d’un blog journalistique, il faut savoir et
    rester objectif. Quand je vois que tu attribues un point positif
    concernant Olivia Wilde qui n’a qu’une esthétique plus que correcte
    mais d’un point de vue jeu d’acteur et scénaristique elle est
    completement useless suivant bien évidemment ma pensée – en gros,
    elle ne casse pas quatre pattes a un canard mais elle a son utilité
    dans l’histoire, mais une fois de plus je trouve que ton
    objectivité passe à la trappe et que seul ton gout prime. De plus,
    quand je reprends ta critique concernant Avatar dont tu admets une
    histoire pourrie – qui je rappelle est piquée sur Pocahontas, tu
    mets un 9/10 juste pour le coté visuel. Par contre, concernant Tron
    Legacy tu ne mets qu’un simple 5/10 car celui-ci (et selon ton
    point de vue) n’arrive pas à la cheville d’un Avatar
    (visuellement). Certes, il s’agit d’une histoire simple, mais
    efficace et plus que correct pour une suite de film qui reste
    fidèle à l’univers du premier Tron – je me dis qu’une fois de plus
    seul le coté esthétique (ref a Olivia Wilde) prime d’abord suivant
    ta conception ou ton gout pour un blockbuster. J’ai l’impression
    que maintenant un film ne sera noté, jugé et apprécié que part son
    esthétisme et sa manière de convaincre un public avec une grosse
    dose de poudre de perlimpinpin. Certes une fois de plus le jeu
    d’acteur n’est pas à la hauteur d’un Inception mais à hauteur d’un
    Avatar ou La Guerre des Clones (suivant mon point de vue). De plus,
    il faut voir que l’industrie cinématographique est en perte de
    vitesse car celle-ci, ayant essoufflé tous les thèmes, ne trouve
    rien de mieux qu’a réadapter de très vieux films ou puise dans le
    stock des Bédés (BD européennes, comics, mangas). Donc oui, Tron va
    déplaire aux personnes qui n’ont pas connu le premier et vont le
    trouver sans saveur car n’ayant l’esthétisme d’un … (je vous
    laisse deviner suivant votre point de vue=) . Probablement, les
    fans du premier Tron vont être déçus mais trouveront tout de même
    un lien et une évolution de l’univers convainquants. Et pour les
    personnes ouvertes d’esprit et qui savent qu’une suite de film est
    toujours très très difficile a réaliser trouveront un amusement et
    un film divertissant. Cordialement, Roothl

    • Pras dit :

      J’avoue seul mon gout prime, ce n’est pas un blog journalistique et je parle souvent de moi, de mes gouts, et je donne mon avis sur le film sans spoiler. Par rapport à Avatar, c’était une révolution, Tron non d’où la différence.

      Après je suis sûr que si on regarde le film avec « gentillesse » on va le trouver divertissant, j’en attendais plus personnellement.

  9. MasterLudo dit :

    Praska et ElChikito, même film, même critiques, vous devriez vous marier tiens ^^

    Sinon j’ai bien fait de ne pas aller le voir, c’était couru d’avance, comme je n’ai jamais voulu mater matrix 2 et 3, je ne materais pas ce Tron. Pas la peine de gâcher le doux souvenir de ce film classique qu’est le premier.

    Danke 😉

  10. Yvette Ball dit :

    Disney quoi, le dernier que j’ai vu d’eux c’était l’apprenti sorcier avec Nicolas Cage, une vraie daube pleine de bon sentiments, cousue de fil blancs et d’un ennui mortel, je ne doute pas une seconde qu’il est est de même ici.

  11. Ravana dit :

    @Praska ah ouais ! T’as vraiment des goûts de chiottes en fait ! 😀

    IL EST HUGE CE FILM !!!!

  12. Cowboy Bebop dit :

    Je trouve vos critiques dures mais franches, je pense que Disney a pose ses conditions au realisateur: « en gros, tu as carte blanche pour faire de beaux plans, de l’action et des combats le tout emballe de 3D et d’une musique envoutante des Daft MAIS pour le scenario et les dialogues c nous DISNEY les bouseux conservateurs de la morale americaine qui fixons les regles » en realite tout est question de fric, marketing et showbizz….

    Reste daft punk, les lightcyclers et les combats de disques….en attendant la suite qui achevera le mythe TRON.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique ciné
Stoker
# Critique BD
Sumo de Thien Pham