# Technologie

Améliorer l’autonomie de votre iPhone, Android, Windows Phone ou Blackberry

1

Nous sommes toutes et tous entourés de batteries dans notre quotidien, de toute taille et de toute technologie. Mais il y en a une qui concentre toute notre attention. Celle que l’on regarde plusieurs fois dans la journée. Celle qu’on vérifie en milieu d’après midi si l’on a prévu de sortir. Tiendra, tiendra pas, petite recharge ou remise à 100% complète avant de sortir ?

Eh oui c’est la batterie de notre smartphone et on connait tous ça à part quelques heureux propriétaires de smartphones ascètes ou à la batterie XXL.

Si j’écris cet article, c’est pour essayer de vous aider à mieux gérer la batterie de votre Android, à économiser au maximum la batterie de votre iPhone, à rallonger la durée de vie de la batterie de votre Windows Phone et à optimiser au max la batterie de votre BlackBerry. Et tout ça dans le désordre, en mixant les besoins et les familles de smartphone.

Cet article peut sembler inutile à certains, mais à force de répéter les mêmes infos force est de constater qu’il va être utile à la majorité.

Ce topo fonctionne aussi pour vos tablettes !

4 légendes urbaines sur les batteries de smartphone

Il faut décharger plusieurs fois la batterie à 0 quand elle est neuve pour bien la rôder : FAUX, au contraire vous risquez même de l’endommager définitivement en théorie (dans la pratique les fabricants se gardent quelques % de marge mais ça ne suffit pas toujours). Sans rentrer dans les détails au mieux c’est inutile, au pire cela va diminuer la capacité de la batterie. FAUX et à éviter donc. Le pire exemple de décharge complète à 0% puis de lente décharge résiduelle des derniers pourcentages de marge nous vient des US où quelques propriétaires de Tesla qui roulaient peu avec ont réussit à briquer l’intégralité des batteries pour un coût de plusieurs dizaines de milliers d’euros, cette dégradation est si immuable et violente quand on va vraiment chercher la fin de vie de la batterie que le constructeur a mis au point un système ou la voiture alerte le constructeur qui va chercher à la recharger par tous les moyens.

Mon nouveau téléphone a une nouvelle technologie de batterie : FAUX, de la technologie Ni-Cd puis Ni-Mh des années 90 on est passé au Li-Ion puis au Li-Po plus récemment qui n’est qu’un type spécifique de batterie Li-Ion. Donc toutes les batteries ont grosso modo la même capacité pour le même volume, les mêmes avantages, défauts et précautions à suivre. FAUX on est tous frères de batterie Li-Po. Même si 3 news par semaine sur les sites technologiques essaient de nous faire croire le contraire.

Il ne faut pas recharger le téléphone toute la nuit : FAUX, au contraire même, nos téléphones comme les batteries et les chargeurs sont des éléments assez perfectionnés. Suivant le matériel une fois la recharge effectuée l’appareil passera en alimentation via le chargeur ou alors en recharge par intervalles très longs, il n’y a aucun souci. Le seul risque serait de mettre le feu à la maison par une surchauffe puis explosion de la batterie ou du chargeur si ces derniers sont des pièces de contrefaçon et de mauvaise qualité. Une batterie au prix douteux, un chargeur « compatible » à prix cassé. Fuyez. Au mieux elle tiendra moins bien et moins longtemps, au pire elle vous allumera le feu (peu fréquent mais pas rare) ou gonflera au point de déformer votre appareil. FAUX, rechargez la nuit et profitez des heures creuses EDF.

Je m’en fous des chargeur, ils sont tous identiques, allez je prends celui de mon vieux téléphone : FAUX, ils ne sont pas tous identiques loin de là et ça n’a pas fini de changer d’ailleurs. En gros les chargeurs de nos smartphones sont passés d’une intensité de courant de 0,5A à 2,1A et ils continueront sans doute leur course folle dans les années à venir. Il faut toujours utiliser un chargeur avec un ampérage identique ou supérieur (le circuit de régulation de votre appareil va gérer l’intensité nécessaire) à son chargeur et fuir comme la peste à nouveau les chargeurs « à-pas-cher » et « compatibles » qui mentent trop souvent sur leur capacité réelle. FAUX, le chargeur doit être choisi pour son appareil suivant l’intensité de la sortie 5 volts, généralement notée 1,3 A ou 850 mAh par exemple.

Sur ce chargeur blanc à prise US on a une sortie (output) de 5V pour 2.1A, il y a des chances que ce soit un chargeur de phablet ou de tablette.

lire un chargeur

Nouveau, avec les dernières normes USB et pour ne pas commencer à faire passer des ampérages délirants dans nos petits câbles, certains chargeur passer au « Quick Charge » sous 9 volts voire 12 volts soit 14,4w au final contre 6,5w pour recharger un Nexus 5 ! Il s’agit du chargeur Motorola pour le Droid Turbo, un smartphone prodige niveau batterie.

motorola turbo charger

 

Je ne dois pas utiliser mon téléphone pendant qu’il charge : FAUX … et un peu VRAI à la fois. En fait utiliser son téléphone le fait chauffer et le recharger le fait chauffer aussi. Et s’il faut descendre très bas dans le froid pour faire souffrir une batterie (en dessous de -20°) il n’est pas difficile d’approcher des températures ou votre batterie ne sera plus à l’aise et pourra même commencer à se détériorer. Checker ses mails ou écouter de la musique écran éteint ? Pas de soucis. Jouer au dernier jeu 3D ultra consommateur pendant 2h ? Niet !

Il faut vider le plus possible ma batterie avant de la charger pour avoir le moins de cycle possible : FAUX, et là pour finir sur les mythes c’est très simple. Un cycle c’est 100% de recharge, en gros. Vous rechargez une fois 80% de votre batterie ou 8 fois 10% de votre batterie ? C’est pareil. Donc n’hésitez pas à recharger votre appareil en journée du moment que vous utilisez le bon chargeur, tout va bien mais n’exagérez pas avec les recharges de 5mn, ça ne sert à rien. Les smartphones actuels ont des batteries dimensionnées entre 500 et 1000 cycles. Si vous consommez 80% de batterie par jour avec une batterie donnée pour 500 cycles votre batterie devrait avoir la forme pour un peu plus d’un an et demi. Après elle aura perdu environ 20% de sa capacité si vous l’avez soignée et c’est l’inconnu avec une baisse de la capacité qui s’accélère et un nombre de cycle restant qui est une petite loterie.

Comment bien charger une batterie de smartphone

C’est simple, on commence par le brancher à son chargeur d’origine si possible ou un chargeur tiers de qualité.

On choisit bien l’ampérage du chargeur identique ou supérieur à celui de notre chargeur d’origine.

On évite de recharger sur la première prise usb venue, de base ça ne sort que 0,1A ou 0,5A. Souvent votre smartphone ne va même pas se recharger, ou très lentement donc chauffe de la batterie ce qui n’est pas bon non plus. Les prises USB des PC plus récents ont su intégrer ce besoin et proposent 1A pour la recharge, parfois même 1,5A voire 2,1A pour les ipad dans les cas les plus rares. Mais 1A ça peut ne pas être assez, donc renseignez vous sur votre PC avant de recharger dessus. Toujours la même règle.

L’idéal c’est de charger vite et bien, avec le chargeur constructeur et le câble. Alors le câble pas la peine de verser dans la parano ultime d’audiophile, pour charger un smartphone sous 1A ou 1,3A pour les actuels sobres, n’importe lequel fera affaire en évitant les câbles fins à 2€ sur internet. Si vôtre câble chauffe, c’est anormal, même en chargeant une tablette, c’est un mauvais câble bas de gamme à la section sous dimensionnée, rigolez pas ça existe j’en ai déjà eu un entre les mains mou comme un marshmallow sur la plage en été !

Dans l’idéal, on peut aussi éteindre le téléphone et le charger dans une pièce plutôt fraîche, cela n’ira pas plus vite avec le matériel d’origine, mais on fait encore moins souffrir la batterie. Attention l’étape suivante sera de la masser, pas sûr que ce soit utile ni rapide.

Les chargeurs rapides du constructeur : oui, le reste : soyez dubitatif.

Les chargeurs sans fil ? Gros débat. Bien souvent ces chargeur à induction utilisent le chargeur d’origine de votre téléphone et comme l’induction = perte de rendement + un poil de chauffe dans la bobine (ok là on attaque les insectes au bazooka) au final ce n’est pas bénéfique. Mais avec le matériel constructeur ou du matériel sérieux, on doit pouvoir rester dans les tolérance qui ne dégraderont pas le matériel. Avantage ? Votre prise usb arrête son usure mécanique et vous ne pestez pas contre les 3 sens d’une prise usb (le mauvais, je retourne, le mauvais, merde c’était le premier je re-retourne, le bon).

Les chargeurs solaires c’est niet niet niet. Ceux au dos d’un étui de protection cumulent la triple peine : noirs ils font chauffer le dos et la batterie, gadgets infâmes ils fournissent un courant trop faible et au final ils ne rechargent quasiment rien à part le compte en banque de celui qui vous a fait acheter cette bouse de chargeur. Actuellement il faut une surface de la taille d’une tablette 10 pouces pour sortir 1A dans le sud de la France en plein été avec un panneau de qualité. Tout est dit…

Optimiser la batterie de son smartphone pour qu’elle dure plus longtemps

La data. La data la data la data. Coupez là quand elle rame, sinon toutes vos synchros et push vont s’éterniser et tuer votre batterie. Passer en wifi au bureau et si la 4G s’y capte bien et dépote, alors restez uniquement en 4G (quand je suis sous bonne couverture 4G vs un mauvais wifi, je gagne jusqu’à 20% de batterie sur une longue journée !). Plus les communications data de la journée vont vite, plus votre téléphone dormira et économisera votre batterie.

Désinstallez les applications dont vous ne vous servez pas, c’est plus rapide que de leur couper toute activité en arrière plan.

Pour vos applications utiles gérez vos push / notifications / fréquences de mise à jour. Quelques exemples simples :

– twitter n’a rien de vital, j’ai désactivé toute notification, tout push, twitter n’est actif que quand je lance l’app et à ce moment là seulement il se mets à jour

– virez les jeux qui depuis 6 mois que vous ne jouez plus vous proposent des offres & co, ça veut dire qu’ils fonctionnent en arrière plan ou en push de ci de là

– virez mois ces notifications dans tous les sens, désactivez moi le fait que votre écran s’allume lors des notifs pendant 30s voire plus

– sur Android on a tout un tas de syncro google pas forcément utile, j’ai 0 vidéo achetée, 0 livre, Drive peut se syncro uniquement au lancement, je n’utilise pas google fit, ni google+, ni le kiosque, ni la recherche audio google play, peu sheets et docs, hop tout ça est décoché. Ça se synchronisera quand je lance l’app ce qui n’arrive pour ainsi dire jamais.

Pour les utilisateurs d’Android, pensez à regarder de temps en temps ce qui consomme sur une journée, moi c’était l’application rue89 qui avait la manie de consommer beaucoup en arrière plan, sans doute quand elle perdait la tête (une mine à bug celle là). Je l’ai remplacée par un raccourci sur le bureau, leur site mobile étant plus plaisant. Hop une app gourmande en moins.

Si vous avez un smartphone avec une led de notification, utilisez la, sur ceux capables de plusieurs couleurs installez un soft (flowlite sur Android par exemple) pour faire varier la couleur et les durées d’allumage pour mieux cerner l’urgence de la notif (chez moi rouge c’est sms et appels, bleu agenda, blanc le reste, en gros si c’est rouge urgent, bleu mouais, blanc je regarde ailleurs).

Pas de miracles, ni de logiciel à deux balles. Certaines fonctions de constructeurs elles marchent vraiment, stamina chez sony par exemple. Sur Android 5.0 tout le monde aura droit au mode « basse conso » qui peut être déclenché automatiquement quand il ne vous reste plus que 15% de batterie par exemple, il vous prolonge la vie de la batterie de 30mn à une heure mais ne rêvez pas de l’activer toute la journée, dans ce mode un Nexus 5 rame un peu, ce n’est pas agréable.

Et si vous entreposez votre téléphone, pensez à charger votre batterie régulièrement. L’idéal étant de le stocker à la cave, à quelques degrés, en laissant la batterie chargé à 70% et en la rechargeant tous les 3 mois pour qu’elle oscille max à 70, min à 30 en gros. Difficile à faire sans un chargeur comme en ont les modélistes, c’est vrai. Mettez vous un rappel agenda ou faites vous un « banc de recharge » comme moi pour tout le matos à batterie qui souffre de longs mois d’inutilisation comme ma caméra de casque pour circuit qui prendre la poussière 355 jours par an.

Et vous, ça se passe comment avec vos batteries ?

Parce qu’on rigole, on rigole, mais comment vous faites ? Vous avez un smartphone facile à vivre de ce côté là ou vous vivez un enfer avec un vieil iphone avec une batterie qui tient péniblement le temps de trajet jusqu’au boulot ? Partagez nous votre expérience. Regardez, moi par exemple je trimballe un Nexus 5 réputé pour sa batterie un peu légère. Et finalement utilisée autrement que comme un bourrin avec 53 push elle tient super longtemps en usage normal (1h d’écran allumé / jour, data on en 4G, géoloc activée). On peut même la tenir deux jours sans trop d’efforts. Seul l’écran allumé longtemps et/ou un guidage GPS permanent drainent vraiment vite la batterie.

2014-12-30 14.15.44

Et si vous avez des questions, des correctifs, des précisions, ou que vous voulez nous faire partager votre expérience sur ce sujet épineux, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je les lis 😉 

à suivre

Commentaires

8 réponses à “Améliorer l’autonomie de votre iPhone, Android, Windows Phone ou Blackberry”

  1. Daxorp dit :

    «On choisit bien l’ampérage du chargeur identique ou supérieur à celui de notre chargeur d’origine.
    On évite de recharger sur la première prise usb venue, de base ça ne sort que 0,1A ou 0,5A.»

    FAUX! Au contraire! Plus on charge une batterie lentement, plus la charge tiendra longtemps et plus la durée de vie globale de la batterie sera améliorée.
    Les nouveaux chargeurs rapides chargent plus vite, mais déchargent plus vite et bousillent la batterie sur le long terme.

    Sur un prise USB moins puissante, la batterie tient largement le double souvent et la batterie pourra vivre 4 ou 5 ans (pas 1 an et demi)!

    • MasterLudo dit :

      Justement non.

      Sous ampérage : mauvais car chauffe et charge lente + chauffe de la batterie = dégradation.

      Ampérage d’origine : bon.
      Ampérage supérieure dans la limite du hardware : mieux.
      Ampérage supérieur que le hardware régule : identique à la réponse précédente.
      Amérage délirant : destruction.

      Charger très lentement c’est une façon de charger qui était bonne avec les vieilles batteries NiCd de ta voiture électrique dans les années 80 par exemple, pas avec la batterie LiPo de ton smartphone actuel !

      Après on peut commencer à sous volter de 1% et charger à 1C strictement, dans un local frais et sans courant d’utilisation de la batterie (= téléphone éteint) mais on arrive à des logiques de gens qui font du modélisme et usent violemment des batteries hors de prix, pas des utilisateurs de smartphone.

      Charger lentement c’est même dangereux sur une batterie LiPo car cela peut aller jusqu’à opérer une modification chimique dans la batterie et la rendre explosive. Une histoire de migration d’une partie du lithium de mémoire. C’est pour ça que la majorité des smartphones ne lancent même plus de mode recharge sur un chargeur 5V / 0.5A 😉

      • Daxorp dit :

        La plupart des sites conseillent une charge à C/2, et 1C maximum à ne surtout pas dépasser! Par exemple pour ma batterie de 900mAh, 450mA est idéal (donc prise USB à 0,5A) et 900mAh maximum. (Le chargeur fourni fait 850mA.)

        Peut-être comme tu l’écris il y a une sécurité sur les téléphones, mais pour ma part, je ne dépasserai jamais les 850mA du chargeur d’origine! Et à l’usage je vois bien que la charge tient le double en USB.

        http://www.ni-cd.net/accusphp/theorie/charge/liion.php
        « De plus l’augmentation du courant de charge influerait directement sur la durée de vie de l’accu.
        Il est donc préférable de se contenter d’une charge à C/2.»

        • MasterLudo dit :

          Je pense que tu utilises trop Google et que tu bloques sur des tuto de modélistes qui cherchent à faire autre chose avec leur batteries hors de prix, comme les préserver encore plus mais avec des logiques impossible à appliquer sur un smartphone. Eux stockent les batteries, mettent des heures à les décharger et les rechargent à l’air libre. Nous non.

          Tu as une batterie de 900mAh dans un smartphone ?

          Bien sûr que non, j’ai un vieux Motorola Defy sur mon bureau, batterie rikiki d’une autre époque et déjà à 1500mAh. Quel smartphone a une batterie de 900mAh en 2015 ? Aucun.

          Le Nexus 5 réputé pour sa petite batterie en a une de 2300 et est livré avec un chargeur de 1.3A. C’est pour ça que je parlais de la logique de charger à 1C et du fait que « on arrive à des logiques de gens qui font du modélisme ».

          On reprend tout ça au calme et on reprend le cas du nexus 5. 2300mAh et C/2 on est donc à 1.15A, le chargeur annonce 1.3, c’est du théorique, il y a des chances que la valeur réelle soit autour de C/2. Bingo.

          Et si tu le mets sur un chargeur de 2A il va réguler et la batterie sera chargée au max de ce que le constructeur souhaite, peut être un peu plus que ce que le transfo d’origine sort vu que Robert des Achats a dimensionné un peu juste et que le chargeur de 1.3 sort peut être 1.08A et qu’on peut gagner encore un peu.

          Voilà.

          Ne charge pas ton smartphone avec un chargeur de 500mAh, dans le meilleur des cas il n’activera pas la recharge, dans le pire ta batterie peut prendre feu, entre les deux rien de bon non plus 😉

          • Daxorp dit :

            Je n’ai pas dit que mon smartphone était sorti en 2015. C’est un Sony X10 Mini de 2010.

            Les tablettes avec de plus grosses batteries n’ont aucune contre indication à être branchée sur un port USB, donc je pense qu’ils ont quand même testé la chose!

            «Et si tu le mets sur un chargeur de 2A il va réguler»

            Il va réguler… ou pas…
            Comme je disais, je ne m’amuserais pas à le faire, mais chacun son smartphone!

          • MasterLudo dit :

            Sony X10 mini on est clairement dans l’exception plutôt que dans la règle. Un écran de 2.5 pouces en 320 x 240 pixels pour une batterie de 950mAh toujours utilisé en 2015, on dirait plus une recherche désespérée pour trouver un des rares téléphones avec une batterie ridicule.

            Donc pour lui en effet un chargeur de 500mAh suffit.

            Mais ne pas utiliser le même chargeur pour aucune autre smartphone un peu moins rikiki.

            Et si le téléphone va réguler, c’est impératif d’avoir un étage de régulation de la recharge sur une batterie LiPo sinon ça se finit mal. Ca compte les cycles, les cellules, tout, c’est très complexe, on est loin des vieux accu NiCd de notre enfance. Très loin.

            Les tablettes ne se rechargent tout simplement pas sur un port USB normal. Il faut un port usb spécial recharge de 2A, à la rigueur 1A pour les petites tablettes.

            Aucune tablette ne charge sur un port usb 1 ou 2 basiques qui sort 500mAh max. Aucun smartphone moderne normal avec une batterie normale 😉

        • MasterLudo dit :

          Je viens d’essayer de trouver sur gsm arena quels smartphones sortis en 2014/2015 ont 900 mAh de batterie.

          Aucun.

          Des montres connectées oui, des smartphones non : http://www.gsmarena.com/results.php3?nYearMin=2014&nBatCapacityMax=900&idTouchscreen=1

          (les deux listés en ont une de 2000mAh, le moteur les affiche à tord)

  2. Makina Nero dit :

    J’ai entendu plein de choses contradictoires sur l’utilisation des batteries. Par contre, ce que j’ai toujours entendu : quand on utilise pas une batterie pendant une longue période, il faut la laisser chargée à 40% (atteindre ce chiffre pendant la charge et non la décharge parce que c’est plus précis) et non 70%.

à lire aussi

Articles similaires