# Vie De Gamer

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !

Inazuma-Eleven-3

Nota Bene : Ce test du jeu « Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent ! » ne contiendra aucune comparaison avec Captain Tsubasa / Olive et Tom, tout simplement parce que ça a déjà été fait mille fois et que c’est trop facile.

Sorti en février dernier, « Inazuma 3 : Les Ogres attaquent ! » est, comme son nom ne l’indique pas, le sixième jeu de la saga de Level 5 (Professeur Layton, Ni no Kuni) à sortir sur une console portable de Nintendo. Avant lui, on a eu le plaisir de découvrir le premier volet en 2011 sur DS, suivi d’un double épisode (« Tempête de Feu » et « Tempête de Glace ») l’année suivante, toujours sur la même console. Enfin, en septembre dernier, Inazuma Eleven 3 s’affichait déjà sur Nintendo 3DS avec « Foudre Céleste » et « Feu Explosif ».

Oui, je sais, c’est difficile à suivre, mais vous n’êtes pas au bout de vos peines.

inazuma-eleven-3-1

Petit rappel sur l’histoire : Inazuma Eleven raconte les aventures footballistiques d’une équipe de jeunes fous furieux menée par Mark Evans, capitaine et surtout gardien de but à l’enthousiasme débordant. Depuis le départ donc, nous les suivons dans des compétitions de plus en plus folles (ils ont quand même sauvé le monde d’une pseudo-attaque extraterrestre), et dans l’épisode qui nous intéresse aujourd’hui, il s’agira de remporter une coupe du monde des jeunes équipes… sur fond de voyage dans le temps pour éviter que le football disparaisse. Rien que ça.

Pour ceci, le joueur aura à sa disposition une multitude de techniques toutes plus improbables les unes que les autres. Car si les habitués ne seront pas dépaysés, il est important de rappeler qu’Inazuma Eleven n’est pas un jeu de sport comme les autres, mais un véritable jeu de stratégie lorgnant vers le RPG fantastique. Ici, pas question de jouer à faire des passes avec le bouton A et tirer avec la gâchette R. Non, tout se passe de façon tactile : déplacer les joueurs, faire des appels de balle ou déclencher une « Tornade de feu » se fait au stylet uniquement, et ça demande donc un temps d’adaptation certain et une vigilance accrue.

inazuma-eleven-3-2

Rassurez-vous, comme pour chaque épisode, l’apprentissage se fera en douceur et les premières heures du jeu vous permettront de juger de sa générosité en terme de contenu. On s’amusera donc à chercher de nouveaux joueurs pour rejoindre notre bande, en les défiant ou en les « achetant » dans des capsules disponibles dans les tirettes des drugstores (véridique !), ou alors à apprendre de nouvelles techniques d’attaque ou de défense, avant de vous plonger dans plusieurs types de championnats alternatifs, seul ou à plusieurs. Car bien évidemment, l’une des autres forces de Inazuma Eleven, c’est de miser sur la notion de partage et de compétition en multijoueur, que ce soit de façon locale ou en ligne, sans oublier les challenges en StreetPass. Enfin, vous serez heureux d’apprendre que des éléments inédits seront disponibles en faisant communiquer ce jeu avec les deux autres de cette « trilogie dans la trilogie » (je vous avais dit que ça serait compliqué !).

Malgré cela, cette dernière version en date d’Inazuma Eleven souffre du même souci que ses prédécesseurs, à savoir une difficulté hasardeuse et mal réglée. Alors que la quasi totalité des matchs aléatoires ne vous posera aucun problème (permettant ainsi de faire monter en puissance assez facilement l’intégralité de son équipe), à quelques moments du scénario principal, vous tomberez sur des adversaires qui vous humilieront sans ménagement, à vous dégoûter du chemin parcouru jusque là, et qui vous vous feront douter de l’équilibrage des personnages.

inazuma-eleven-3-3

Mais ce point négatif mis de côté, « Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent ! » reste un excellent jeu. De ceux qui vous permettront de passer un bon moment, et surtout rapidement. Maintenant, à chacun de juger s’il est vraiment indispensable dans l’ensemble de la saga. Car si rien ne ressemble plus à un épisode d’Inazuma Eleven qu’un autre (surtout quand il partage la même trame scénaristique que des jeux sortis quelques mois plus tôt), on peut aussi se dire qu’à la manière d’un Professeur Layton annuel qui se repose sur les mêmes mécaniques pour nous raconter une histoire différente, on ne devrait pas bouder notre plaisir pour une raison si futile.

 

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !, dans la lignée de ses prédécesseurs, est un jeu efficace et plaisant. Du bon boulot de la part de Level 5.
  • Un gameplay toujours aussi efficace.
  • Du contenu, beaucoup de contenu.
  • Une difficulté hasardeuse.
  • Une histoire qui laisse sur le côté les nouveaux venus.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Test DS
Rhythm Paradise
# Vie de Gamer
Super Smash Bros 3DS