# Vie de Gamer

Super Mario Maker, le règne des psychopathes

Je  vous avez déjà parler de SMM lors de la preview, et depuis c’est le jeu que je lance tout les soirs une petite demi-heure, je suis accro au gameplay plateforme juste pour le fun,  je suis accro à la créativité de l’internet mondial mais je crois aussi que je suis un peu maso parce que les joueurs sont des vrais psychopathes.

MAKER

A vrai dire , je n’ai fait qu’un seul niveau , non pas que ce soit difficile , mais disons que j’ai pas trop envie de construire, moi je suis plus du genre à jouer. Je suis le genre de mec à enchaîner les niveaux de trackmania en random pour voir ce qu’on peut faire avec le jeu , à découvrir les gameplays émergants, à kiffer sans construire, je suis un bon public.

mario maker en ligne

Du coup, le maker doit cartonner puisqu’on a amplement dépasser le million de niveau construit. L’interface est cool et facile à prendre en main , je vous l’ai déjà dit de façon. Non moi je veux vous parler des :

MAKER PSYCHOPATHES

Presque quotidiennement, je fais le mode 100 Mario Challenge,  c’est pratique , je le fais sur la manette/tablette de la Wii U , pendant que la télé est occupée . Du coup, j’enchaîne les niveaux et j’aime. Il y a trois modes, le mode « easy » où une fois sur deux, ça sera des niveaux chiants genre  » DO NOT PRESS » , rigolo aux débuts, j’en peux plus maintenant.

Et puis les choses commencent à être intéressante avec le mode « normal » et puis « expert », le mode normal est l’antre des psychopathes, les gens sont cruels, les maker aiment vous faire réfléchir dans un Mario, c’est PUNITIF . Certains niveaux sont tellement bien fait, qu’il vous faudra passer au millimètre, la créativité des maker est folle, je suis sur le cul, que ce soit au niveau des ennemis ou au niveau des timing, c’est incroyable.

Les niveaux sont durs ! Et en mode expert, je n’ai jamais fini le challenge des 100 Mario, c’est de la pure torture, heureusement quand un niveau vous rends fou, vous pouvez le passer , ça reste du Nintendo. Le kiffe est là, chaque petit niveau qu’on réussi, nous donne un petit moment de plaisir, l’exigence des joueurs frôle le sadisme, et notre plaisir du masochisme.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Test PS3
Rock Band 3