Vie de Gamer

Preview Wolfenstein II : The New Colossus

ACHTUNG ACHTUNG , voilà on va arrêter les jeux de mots de la mot très SCHNELL pardon vite. Wolfenstein c’est de l’amour, un jeu où on bute du nazi , c’est forcément une licence que j’aime. Même si en vrai j’aime pas trop les simulateurs de meurtres, bon sauf quand c’est des NAZI, so let’s kill HITLER (spoiler on l’a déjà tué dans WOLF 3D , non ?)

Wolfenstein II

Le jeu commence avec notre héros blond légendaire William Joseph Blazkowicz ! (Ok j’ai google son nom parce que pour moi c’est juste le blond qui tue des nazis). Légendaire, c’est le cas, parce qu’il est dans un état physique assez lamentable. Il va devoir survire à des nazis qui l’ont retrouvé, il est en chaise roulante. C’est assez cocasse. Je vous laisse mater comment on arrive quand même à survivre.

Premier niveau :

Survivre, c’est peut-être le mot du jeu, a ma première tentative, j’oublie le système de jeu, je fais comme un FPS normal, je shoote je me cache, je fais un peu le super guerrier qui se régènére au fur et à mesure. QUE NENNI, tu prends tu souffres, et tu dois trouver des medikits ! C’est une super surprise pour moi, j’ai kiffé. Parce qu’une fois qu’on reprend nos réflexes d’enfance, le kiffe est réel, c’est étonnamment régressif, faire attention à chaque couloir, buter du nazi, retrouver une carte pour ouvrir une porte, c’est cool !

Le jeu est particulièrement joli dans sa façon de montrer les nazis mourir, ils ont compris le sel du jeu. Les armes sont upgradables, on leur rajoute de l’efficacité tout le long du jeu, il faudra trouver des pièces d’armes. A ne pas sous-estimer, dans ma deuxième session, je n’avais pas upgradé mes armes avant une partie de boucherie, c’était super dur ! Déjà que le jeu ne sera PAS facile, j’ai bien galéré en mode « normal », le challenge est là mais le plaisir aussi, on se retrouve à gérer son inventaire, sa vie d’une façon très précise. Le challenge ne se trouvera donc pas que du coté des ennemis, qui en plus d’être nazi sont pas trop cons, même si sur la vidéo vous verrez des comportements chelous, ça reste très scripté tant mieux sinon ça serait encore plus dur !

Une vidéo du passage un peu chaud du jeu :

J’ai passé un super moment sur cette preview, c’était étonnamment jouissif, j’avais laissé un peu de coté les FPS (DoD om étant mon dernier coup de coeur), je suis peut être un peu vieux con nostalgique finalement. En tout cas, Wolfenstein II : The new Colossus c’est un OUI (en plus le collector est trop choupi)

 

Epingler sur Pinterest

Partager