# Vie de Gamer

Mon premier escape game chez Prizoners !

J’ai passé le cap, j’ai franchi une étape, j’ai osé challengé mon esprit pratique. Et pour ce qui me connaisse, j’ai beau être intelligent, je manque cruellement d’esprit pratique. C’est pour ça que les escape game, c’est pas trop trop mon truc. C’est bien parce qu’on parle de voyage dans le temps que j’ai craqué. Prizoners, est une agence de voyage spatio-temporel ! Oui il y a toujours du Doctor Who quelque part dans mes actions.


Prizoners

C’est en plein milieu de Paris qu’on retrouve cet escape-game. Rue Quincampoix, Cette salle propose plusieurs aventures, une dans le futur , une dans le passée. C’est celle du passé qu’on a faites (Le cabaret des deux mondes). Celle du futur, Elysum 2135 ça sera pour une prochaine fois !

Tu peux retrouver le planning et les prix sur le site Prizoners.

Le cabaret des deux mondes

Comme c’est mon premier escape game , je manque d’élément de comparaison , je vais simplement vous parler de mon vécu. On commence par un petit pitch à la Star Tour, une dame du futur nous explique ce qu’on va faire et où on va le faire. Puis une MJ ( maître.sse de Jeu) , nous amène à l’entrée du la zone de jeu. Après un petit laïus plus tard (Ne pas casser les vitres par exemple), on rentre dans l’univers. Oui j’ai bien dit l’univers. Parce que c’est bien ça qui m’a le plus séduit dans l’expérience.

En effet, résoudre des énigmes, c’est rigolo certes, encore plus quand on peut s’engueuler avec les potes. J’ai été assez sage pour ma première, j’étais le noob du groupe. J’ai essayé de pas trop être un boulet, mais vu que les autres étaient aussi des boulets ( Coucou LTPATERSON) , je me suis pris à tenter de réfléchir et j’ai bien aimé me tromper, c’était fun. J’ai trouvé les énigmes intéressantes, avec plein de résolution différente. La principale difficulté est de travailler en groupe, et ça c’était un beau bordel mais dans la bonne humeur!

Non comme j’ai dit ce que j’ai le plus aimé, c’est l’ambiance, je ne vous raconterai pas en détail mais on part dans le passé au début du siècle dans une ambiance cabaret. On passe de pièce en pièce , on trouve des trappes, des portes secrètes, j’ai adoré. L’ambiance du début du siècle vous prends dès les premières minutes, un soin particulier est apporté à l’immersion, les objets semblent venir d’un autre temps, d’un autre monde si je peux me permettre. J’ai été en 1911 , et limite j’aurai voulu m’habiller comme l’époque. Et pour Halloween, il y a la version flippante, alors Ophiel pourra déjà vous dire que c’est assez inquiétant comme ambiance alors avec une version Halloween, frisson garanti ( plus d’infos sur la page Facebook de Prizoners )

 

 

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Jeu Culte
Alley Cat