# Vie de Gamer

God of War : Ascension

football-free-god-of-war-ascension-327341

Il a fallu attendre 3 longues années aux fans de God of War pour revoir le très célèbre Kratos sur PS3. C’était long, mais ça y est il est de retour avec en plus une nouveauté: un mode de jeu multijoueurs en plus de la campagne solo qui nous plonge dans le passé du plus énervé des héros de jeu!

Avant la conquête de l’Olympe

L’histoire se passe plusieurs années avant les précédents jeux. Kratos, qui était au service du dieu de la guerre Arès, a combattu sauvagement avant de décider de rompre son pacte avec le dieu. Mais rompre un pacte avec un dieu est impensable. Ceux qui s’y risquent sont rattrapés par les Érinyes, Mégère, Tisiphone et Alecto, qui prennent possession de leurs corps et esprits et leur font subir les pires châtiments.

god-of-war-ascension-screenshot-01022013-002_0900135076

Aux mains des Érinyes, Kratos est piégé, il perd progressivement le sens des réalités. Pour s’échapper des griffes des Érinyes et de la prison de l’Hécatonchire, Kratos va devoir réunir divers éléments mais les trois Érinyes ne se laisseront pas faire.

L’histoire est une alternance de flashbacks de ce qui s’est passé avant que Kratos se fasse emprisonner et ce qui se passe après son évasion, le tout en une trentaine de chapitres qui nous font voyager de Delphes, au village de Kirra en passant par la prison de l’Hécatonchire et bien plus encore.

Des combats toujours titanesques

Au niveau de la campagne solo: pas de grands changements de gameplay. On se retrouve toujours face à des monstres toujours plus impressionnants les uns que les autres. Pour les vaincre, Kratos dispose des lames du chaos qui vont être améliorées avec les quatre éléments (feu, glace, âmes et foudre) qui seront récupérés tout au long du jeu ainsi que d’artefacts aux pouvoirs particuliers. Il vous faudra aussi trouver les coffres cachés pour récupérer les fameux yeux et plumes ainsi que les orbes qui permettent d’améliorer la vie et la magie. Dans le jeu, Kratos trouvera aussi des armes secondaires telles que des lances, des frondes, des masses, des épées et même des boucliers qui ne sont pas franchement efficaces en comparaison avec l’arme principale même si elles peuvent se retrouver utiles dans quelques situations particulières.

Test 1

Le jeu linéaire aux combats plutôt semblables aux précédents opus est également agrémenté de puzzles à résoudre grâce aux artefacts spéciaux tels que la pierre du Serment d’Orkos et l’Amulette d’Uroborus qui permettent respectivement de cloner Kratos ou de reconstruire ou désagréger des éléments du décor afin de pouvoir progresser.

Un bon God of War mais pas extraordinaire

Ce nouveau titre n’est pas trop décevant pour les fans. On retrouve bien Kratos toujours fidèle à lui-même dans de beaux décors qui nous font nous sentir tout petit. Les adversaires sont de taille et en jouant en difficile, il faudra souvent s’y prendre à plusieurs reprises pour passer certaines étapes et battre certaines créatures en finissant comme d’habitude par un beau QTE!

Le mode solo est beau, bien rythmé même s’il est un peu court et pas inoubliable. L’histoire est bien mais il manque quelque chose et on n’a pas d’effet « wahou », c’est dommage, on a l’impression d’une suite qui n’apporte pas énormément à la licence.

impressions-god-of-war-ascension-solo-vraimen-L-SfgmbC

Quand au mode multi… comment dire… qu’est ce que ça fait là ça? Voilà ce que je me suis demandé. Certes, c’est à la mode de mettre un mode multi… mais là franchement c’était pas nécessaire! Et j’avoue je l’ai à peine essayé, j’ai pas aimé. Pour moi la force de God of War c’est le gameplay du beat’em all, les combats titanesques, les décors gigantesques et l’histoire de ce héros hors normes et fin râleur! Le multi retranscrit le côté beat’em all mais on n’a plus l’histoire… alors ça semble fade et sans intérêt. Je trouve donc ce passage au multi plutôt raté.

En résumé, dans ce nouvel opus, les fans seront contents de retrouver Kratos dans une histoire solo qui fait écho aux précédents volets avec quelques bons challenges pour un rendu fidèle à la série mais si on aurait pu vouloir quelque chose de plus qui aurait pu rendre le titre inoubliable. Par contre, le mode multijoueurs est sans intérêt.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=xVKsNf_dZ6Y[/youtube]

Note sur 10 7
Gof of War : Ascension est vraiment un jeu pour les fans ayant déjà joué aux précédents God of War. On y retrouve Kratos, toujours en colère, qui cherche à se défaire de l'emprise des Érinyes et indirectement de celle d'Arès. Évidemment comme on parle d'un God of war, les combats sont titanesques, les décors somptueux et les monstres gigantesques. Cependant, Ascension manque d'une petite touche de magie qui en ferait un titre inoubliable et c'est sans parler du mode multi qui fait sont apparition au son d'un grand "flop" retentissant!
  • Les combats et leur fin avec un beau QTE
  • Les textures et les beaux décors
  • Kratos fidèle à lui-même
  • Le multi!! (Grrrrrr!!!!)
  • Il manque un petit truc au jeu même en solo

à suivre

  • Article suivant
  • # La vidéo du dimangue
  • CITRONMAN

Commentaires

2 réponses à “[Vie de Gamer] God of War : Ascension”

  1. Pras dit :

    Tu es trop gentil, ce jeu est beau mais vide, aucune sensation du coté épique, c’est globalement vide de contenu; les scénario et le multi sont inutiles au plus au point, tellement qu’il se contente de nous donner un jeu sans âme où il faut juste tuer sans engagement, j’ai pas fini le jeu et je pense que j’y toucherai probablement plus tellement il m’a gavé !

  2. Kendo dit :

    Ah ouais, je lis ton test, et la note ne correspond pas du tout avec l’impression que tu essaies de donner. Je suis de l’avis de Praska, pourtant bien gros fan de GOW, j’ai pas tellement kiffé Ascension. Y a rien qui m’a fait pousser des cris de joie et RARE, j’ai joué une heure j’ai arrêté je n’y ai pas retouché… Ca veut tout dire. GOW 2 et GOW 3 sont tellement 100000000 fois mieux. Même les opus PSP sont au-dessus d’Ascension.

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
La xbox 720 toujours connecté ?
# Critique Resto
The Moose
# Jeu Culte
Alley Cat