# Test Xbox 360

Prototype : beaucoup de bruit, peu de plaisir

prototype2.jpg

Commençons par le début, je n’ai pas fini Prototype et je ne pense pas que je le finirai. Le ton est donné.

Prototype

Alex se réveille inconscient dans un New-York complètement ruiné, des militaires l’escortent, on l’appel le prototype Zeus. Il s’échappe et va essayer de retrouver son identité et comprendre pourquoi il a des « dons » et il est un peu énervé le monsieur !

C’est fouilli

Voilà, je n’ai pas réussi à m’imprégner de l’univers de ce jeu, au début on sent un gros sentiment de puissance, on peut tout faire : prendre une voiture, la jeter sur un hélico, se déguiser en vielle et voler, planter et couper les gens en deux, courir sur les murs, piloter des tanks, etc… La liste des possibilités est vraiment dingue, je doute vraiment d’en avoir fait le tour mais j’en ai pas eu l’envie. En effet, dès le début, le jeu n’est pas graphiquement engageant ; certes la ville modélisée est énorme mais bon sang que c’est laid, les personnages dans les rues se ressemblent tous, les textures sont à vomir et le tout donne une impression « spiderman » , vous savez le jeu tout pourri qui était déjà sortit ?

01852772-photo-prototype.jpg

Niveau gameplay, on est dans l’à peu prêt ; les actions sont brouillons et la liste des possibilités trop grosses et mal adaptées. Oui on ne sait pas vraiment ce qu’on fait quand on se bat, un peu n’importe quoi en fait et ça marche ! Le personnage a souvent des mouvement que l’on ne voulait pas et son animation est peu détaillée. Pourtant, je comprends l’engouement autour de ce jeu, il peut être jouissif, en effet, se transformer en soldat pour un infiltré une base et se retrouver entouré par une centaine d’entre eux, c’est sympa, on assiste alors à des phases d’assimilation qui finiront toujours par une grosse boucherie.

military-angers-alex580.jpg

Le fait d’être ultra-puissant est le gros point fort du jeu. Oui Alex fait mal et c’est inspiré du comportement qu’on peut avoir dans un GTA quand on s’ennuie, on fait tout et n’importe quoi. Amusant certes mais lassant ! Je ne reviens pas sur l’histoire que je trouve pathétique et à laquelle je n’ai pas réussi à m’accrocher ; le jeu est basé sur le système quête principale/secondaire.

Les dix raisons de l’acheter, au cas où :

Note sur 10 5
Prototype n'est pas "mauvais", il apporte ce que le joueur attend : de l'action, du sang et des pouvoirs ; dommage avec une histoire et une réalisation à la hauteur (tant au gameplay que graphiquement) on avait là un hit !
  • Puissance et pouvoirs d'Alex
  • Modélisation de la ville (taille)
  • Jouissif mais...
  • Lassant
  • Modélisation de la ville (qualité)
  • Gameplay à la ramasse

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Test PS3
Dirt 3