# Test casque audio

Monster Gratitude

« It’s just an illusion…. woo woo woo woo haha ! Illusion… » heu… non, je me goure. Essayons « She’s fresh ! fresh ! exciting ! » … non plus… Ha oui, ça y est : « Let’s groove tonight ! Share the spice of life ! » Voilà, c’est celle-là.

bandeau_monster_gratitude

Earth, Wind and Fire

Voilà ce qui se passe quand je me replonge dans ma collection de funk de la belle époque, je me mélange les pinceaux entre Kool and the gang, Imagination et EW&F. L’important étant de s’y retrouver à la fin .

IMG_6911

Il est beau mon package, il est beau !

Le rapport me direz-vous ? et bien le rapport c’est Monster qui s’est allié au groupe de funk des années 70 pour nous sortir un casque intra-auriculaire aux accents groovy répondant au doux nom de Gratitude, comme l’album de 1975 du groupe.

Do you remember

MHGRTIERGLDCT_128732_DTL_02

Finition exemplaire.

Le packaging est monstrueux (si on aime le velours marron… :D). Outre le casque proprement dit, Monster nous livre deux pochettes de transport, une petite façon porte-monnaie et une plus grande pouvant se passer à la ceinture, qui ressemble un peu aux pochettes pour glisser son smartphone avec ouverture par le dessus. Marrons elles aussi. Et blindées de logo EW&F. Pas forcément discrètes donc, mais de bon aloi. Monster livre également pas moins de 12 embouts d’oreille à mettre sur le casque, de formes et de tailles différentes, toutes en silicone, certaines étant rembourrées de mousse. Il y a même deux paires d’embouts coniques à « triple tulipe ». Bref, vous êtes sûrs de trouver la forme et la taille qui siéront à vos esgourdes.

MHGRTIERGLDCT_128732_DTL_05

Commande filaire.

Si le casque en lui-même est assez léger, sa construction fleure bon la qualité avec un câble plat « anti nœuds » (marron…) et une finition « or rose » qui n’est pas trop criarde. Le Gratitude arrive donc à rester sobre, ce qui n’est pas plus mal quand on recherche à priori la discrétion avec un intra. Les gens équipés d’un iPhone récent pourront bénéficier de la commande filaire avec tout plein de fonctions, le casque devenant un kit main-libre plus que complet. Pour les autres, genre moi avec mon Galaxy Nexus, il faudra se contenter des fonctions basiques telles que marche/arrêt de la musique ou la prise de communication téléphonique, mais pas la gestion du volume ou des morceaux de la playlist (sauf peut-être avec un adaptateur, il va falloir que je me renseigne).

Boogie Wonderland

Une fois passé aux oreilles, le casque délivre un son chaud, très funk dans l’esprit, et pour tout dire, très bon dans l’ensemble. Les basses sont présentes mais pas tapageuses, le medium est bien défini, seuls les aigus pourraient manquer un poil de brillance, mais ça, c’est mon lourd passé d’amateur d’enceintes Triangle qui parle. L’écoute n’est du coup pas fatigante, et pour peu que vous choisissiez bien vos embouts, je pense qu’il y a moyen d’écouter de la musique pendant plusieurs heures sans problème.

IMG_6913

Package pléthorique (mug non fourni).

Seule ombre au tableau, le casque demande un positionnement très précis dans l’oreille. Si vous le mettez un peu trop bas, un peu trop haut, un peu trop comme ci ou comma ça, vous risquez de perdre une grosse partie des basses. Il faut donc passer un peu de temps à trouver le bon combo « embouts + positionnement » pour tirer le meilleur du Gratitude.

J’ai testé le casque sur mon Galaxy Nexus (puisque ce sera son principal usage) avec Play Music, essentiellement sur de la musique moderne : du Muse bien évidemment (le test de Rocksmith 2014 bientôt !), du Shaka Ponk ou du Lovely Rita, ainsi qu’un poil de Dylan et de Dire Straits en FLAC sur le PC.

Let’s groove

Et le prix me direz-vous ? alors là, faut s’accrocher. Le Monster Gratitude vous coûtera aux alentours des 200 € si vous l’achetez dans un magasin français en ligne. En cherchant un peu sur Amazon, on peut le trouver en import Allemagne pour 170€. Mais le coup de grâce viendra d’Amazon US : FDP et taxes de douane compris, vous pouvez vous en tirer pour 75€. Autant à 200€, je n’aurais jamais franchi le pas (on trouve des Stax à ce prix…), mais à 75€, c’est un digne successeur de feu mon PortaPro Koss.

Note sur 10 8
Un très bon casque audio intra-auriculaire, à la finition soignée et au packaging pléthorique. Seul son positionnement délicat dans l'oreille lui fait manquer de peu la plus haute note. Mon nouveau casque de tous les jours.
  • Des basses propres et bien tenues
  • Un médium parfaitement défini
  • Une finition et un packaging exemplaires
  • Un positionnement délicat dans l'oreille

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Test casque audio] Monster Gratitude”

  1. MasterLudo dit :

    Impressionnant le nombre d’embouts dispos.

    Il t’a fallu combien de temps pour trouver LE bon qui te convient ?

  2. Pras dit :

    Très bon plan !

  3. Yanosh94 dit :

    Trois pour 200e , les cadeaux sont faits

à lire aussi

Articles similaires

# Découverte Ciné
Le Dolby Atmos