# Roman

Anansi Boys (Neil Gaiman) , une histoire d’araignée et d’oiseau

1210783276.anansi_boys.jpg J’avais promis que je vous parlerai plus de mes lectures, bah voilà c’est partit !

Synopsis

M.Nancy meurt en laissant gros Charlie seul. Le problème c’est que gros Charlie n’est pas vraiment seul et que M.Nancy est un dieu.

L’humour décalé

J’ai toujours pensé que l’humour anglais était un humour en plusieurs temps, on comprends souvent à posteriori ou au mieux en rythme, de l’absurde qui devient alors drôle. Un style qui mélange folie et finesse. Neil Gaiman bien que vivant aux états-unis ( et ayant participé à des comics avec Alan Moore ( monsieur watchmen) et scénariste de daube comme la légende Beowulf), est un digne représentant de cet humour .

Ce bouquin prends place dans la même société que American Gods ( si vous l’avez pas lu c’est vraiment pas important pour comprendre Anansi Boys). Une société où les dieux existent mais ne se préoccupe pas de la vie des humains, ils vivent parmi eux tout simplement. Anansi est un de ces dieux, il a un fils gros Charlie, et je vous spoile pas trop en vous disant qu’il a deux fils enfaite, un autre est caché est s’appelle Mygal, oui Anansi est le dieu-araignée.

Gros Charlie a une vie de merde, oui tout simplement, la vie monotone composée de metro-boulot-dodo, il a une fiancée aussi mais il ne couche pas avec. Mygal est le contraire, vivant d’amour et d’eau fraîche d’alcool, il voyage et profite de sa vie, car lui a hérité des pouvoirs divins.De leur rencontre va naître une histoire haute en couleur !

1780-citron-vert-WallFizz.jpg

Le bouquin est drôle, absurde et fin. Tout ce que j’aime ! On découvre la vie des dieux, les oiseaux tueurs, un banquier tueur, un fantôme perdu, une belle-mère énervante et des araignées , sans oublier un citron vert !

C’ est le genre de bouquin qui ne se raconte pas car l’intérêt de l’histoire est limité, mais le style lui est jouissif, en passe du coq à l’âne et il faut rester accrocher pour voir à quel point ce livre est drôle, maigre effort vu le plaisir qu’il procure !

Note sur 10 7
Neil Gaiman est so british, un humour décalé et fou, une once de folie dans un monde réaliste, c'est ça qui est bon, de la finance au dieu-totem, de Londres au îles tropicales, ce bouquin rends fou , mais c'est ce qu'on veut !
  • Humour British
  • Univers déjanté
  • Le citron vert
  • Faut rester accroché à l'histoire

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Roman] Anansi Boys (Neil Gaiman) , une histoire d’araignée et d’oiseau”

  1. Kingdork dit :

    Ça me fait penser que ça fait looonnngtemps que j’ai pas lu un bouquin. Enfin disons un bouquin que J’AI envie de lire. Mais bon si c’est le Neil Gaiman qui a fait Sandman, j’y jetterai un coup d’oeil pour sûr.

  2. Moi dit :

    J’avais lu American Gods, c’était chiant et pas drôle.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Roman
Impact — Ben H. Winters