# Preview

EVOLVE, la coop fun !

Evolve

Il y  a quelques jours j’ai eu la chance d’être invité par une gentille âme à aller dans les bureaux de 2K afin d’avoir l’opportunité d’essayer une version pré-alpha de Evolve. Le monde du multi m’étant étranger je n’avais pas du tout entendu parler de ce jeu. La flagellation et la mutilation seront donc mes peines pour cet affront.

Evolve-Jan-First-Look-Screenshot-8

C’est le studio de Turtle Rock qui s’est vu confier cette tâche. Oui, les créateurs de Left For Dead, donc ça en jette déjà pas mal et ça n’augure que du bon. Durant la présentation, juste avant de pouvoir tester Evolve, il nous a été rappelé que c’était une version pré-alpha… ah bon ?? Car à part certaines cut scenes le jeu est déjà magnifique et super bien avancé. Ok on n’a pu parcourir qu’une seule map mais ça en jette déjà un max.

Faire simple, nerveux et jouissif

Evolve est donc un jeu de 4 contre 1, et non ce n’est pas un jeu de cache-cache (quoique) ; le but est très simple : vous avez le choix entre soit gérer un groupe de chasseurs (les quatre) soit incarner un monstre (le un). Oui un monstre, un putain de fucking monstre inspiré des plus grands… Je revoyais même la scène de Jean Reno avec le japonais qui lui criait GODCHIIIILLAAA !!

Les quatre fantastiques

L’équipe de quatre est une équipe qui devra collaborer afin de rattraper le monstre et de le tuer, pour cela chaque personnage aura à sa disposition un arsenal lui étant propre. Chacun choisit une classe parmi les 4 proposées qui sont : le bourrin, le trappeur, le soigneur et le support. Il faudra avancer avec les aptitudes de chacun sous peine de rapidement se faire défoncer par le monstre. Heureusement, tous les joueurs sont équipés d’un jet pack simplifiant leur progression dans les environnements.

Evolve-Jan-First-Look-Screenshot-1

La combinaison des compétences des quatre personnages permettra par exemple de limiter les déplacements du monstre dans une arène créée par le trappeur, pendant que le soigneur pourra marquer des zones de faiblesses sur le monstre tout en soignant ses amis ; le support quant à lui lancera une frappe lourde pour infliger de gros dégâts et le bourrin continuera de l’affaiblir avec ses charges.

Le monstre a une petite faim !

Quant au monstre, sa progression est simple : manger, manger, manger pour évoluer, évoluer, évoluer. Dans Evolve le monstre a la possibilité d’évoluer en 3 stades afin de devenir plus gros et plus fort. Bien sûr, il est tout à fait possible de se faire défoncer avec le monstre en stade 1… Lain Willows, producteur chez 2K, nous l’a bien montré et nous a bien ridiculisés. Le monstre possède 4 pouvoirs : jet de flammes, charge, lancer de pierre, attaque de hauteur. Mais au début il ne pourra en choisir que 2 et c’est lors de ses transformations qu’il pourra acquérir les suivants. Dernier pouvoir à son giron, il peut sentir les ennemis ainsi que les animaux autour de lui.

Evolve-Jan-First-Look-Screenshot-3

Dans Evolve le monstre aura deux façons de gagner la manche, soit en tuant tous les chasseurs, soit en tuant tous les humains après avoir détruit les générateurs de champs de force. Une des forces de ce jeu : lorsqu’on incarne le monstre on a la possibilité de choisir plusieurs angles d’attaque pour gagner la partie. Il y aura aussi certainement plusieurs types de monstres avec leurs aptitudes propres.

Un univers impitoyable.

Evolve c’est aussi un univers, l’équipe de Turtle Rock a recréé dans la map que nous avons testée une planète à la jungle luxuriante peuplée de bêtes plus ou moins préhistoriques, qu’il faudra (la plupart du temps) éviter au risque de se prendre une charge d’un monstre ou d’un crocodile. La végétation n’est pas en reste et les plantes carnivores auront la dalle. Impossible d’en savoir plus sur les autres maps, mais on imagine déjà une attaque de monstre en ville.

Evolve-Jan-First-Look-Screenshot-10

Ce qui est le plus plaisant dans ce jeu c’est de pouvoir choisir le fait de devoir travailler en coop ou tout simplement seul. Je suis un joueur plutôt solo qui n’aime pas vraiment les jeux de coopération et là j’y trouve un vrai plaisir.

Un hit en puissance ?

Sans l’ombre d’un doute, comme je l’ai dit plus haut c’est une pré-alpha et déjà le jeu poutre méchamment. Si Turtle Rock continue comme ça, Evolve risque d’être un des cartons de l’année. Une seule chose me chagrine : il est censé sortir sur PS4, XBoxOne et PC et donc logiquement ça veux dire aussi une expérience solo, et là j’ai un peu de mal à voir comment le studio va gérer cela. C’est clairement un jeu typé multi mais wait & see, il reste encore pas mal de mois et je pense que l’on en saura plus rapidement. Vivement sa sortie, prévue dès cet automne.

 

à suivre

Commentaires