# Musique

Interview de 232K , mon coup de cœur RAP

Anthon et Martin ont un groupe, c’est 232K, Anthon et Martin sont cools, je les ai rencontré lors de leur podcast Bro de cast, c’était fou. Je  les imaginai pas être des rappeurs aussi talentueux.

En vrai, c’est dans un AFK de chez ZQSD , que j’ai découvert  le groupe. Leur album Polaroïd m’a touché bien plus que je ne le pensais, je commençais doucement à en parler autour de moi, et HOP je vois un ami facebook, « Antho » qui est content des retours de cet album, je fais le lien dans ma tête. ET BOUM j’avais la chance de connaître les mecs derrières 232K, ma hype était au max.

Polaroïd

Interview

IMG_2766 - Copie (2) (1)

Déjà , 232K ça vient d’où ?  vous venez d’où ?

Antho : Ces deux questions se rejoignent en une seule réponse : Martin habite à Paris, moi à Caen, du coup entre nos deux appartements il y a 232 kilomètres. Et bim, on a pitché le truc en une phrase.

Martin : Pas mieux.

Depuis combien de temps vous rappez ?

Antho : Quand j’étais jeune je “rappais” juste en apprenant des textes par coeur. Genre je connais Première Consultation de Doc Gyneco par coeur, pas mal de trucs de Sniper, 113, Oxmo, Ministère Amer… . Et les Fugees je connais tout en yaourt. Puis, il y a 3 ans il me semble, on a commencé à rapper “pour de vrai” en se lançant des défis. Nous sommes des jeunes rappeurs, mais des musiciens depuis de nombreuses années. Surtout Martin, notre producteur Damien (audioproduction.fr) et Cole Egram, notre DJ live. Eux ce sont des oufs avec qui j’ai la chance d’évoluer.

Martin : Ouais, 3 ans c’est à peu près ça. Avant je n’écoutais pas de rap parce ça ne me touchait pas et j’avais toujours baigné dans le rock. J’ai toujours aimé écrire des poèmes et des chansons et lorsqu’Antho m’a proposé “pour rigoler” de s’essayer à écrire du rap un soir j’ai tout de suite accroché. Trouver un flow, un jeu de mot, une rythmique, … J’etais tout de suite mordu.

Vos influences c’est quoi ?

Martin : J’ai fait une fac de musicologie à Rennes donc je suis ouvert à vraiment tous les styles de musiques et à toutes les époques. Je peux tout autant écouter un gros son de djent “animals as leaders” comme apprécier une symphonie de Beethoven, un tango argentin ou écouter les Doors. Pour ce qui est du rap, j’aime beaucoup Fixpen Sill, Lomepal, Nekfeu, Taipan ou encore Stupeflip.

Antho : Elles peuvent être dans la littérature ou le cinéma pour tout ce qui est thématiques, ambiance des morceaux, etc. Pour ce qui est de la musique, une partie de la nouvelle génération de rappeurs US ou Fr. Donc en ce moment pas mal par Nekfeu, Vald, Lomepal, Kendrick Lamar, Joey Badass, Earl Sweatshirt, … . Et bien sûr de bons vieux classiques genre Beatles, Rolling Stones, Stone et Charden (rires)

IMGP2607

Vous aimez pas le rap de caillera ?c’est cool parfois non ?

Antho: Je suis partagé. J’aime beaucoup pour l’énérgie que ça m’apporte. Parfois j’aimerai vraiment te sortir un bon son hardcore. Je sais que j’en suis capable, mais ça ne me ressemble pas tellement en fait. Je crois que ce sont les thématiques qui m’ennuient souvent, car je ne m’y reconnais pas. Tu vois, moi par exemple, je fume pas de shit, j’ai pas d’argent, j’ai pas de pistolet, et la maréchaussée n’opère pas de contrôle au faciès sur moi. Putain j’ai l’air chiant maintenant, mais tant pis (rire).

Donc rap caillera, oui pour moi, mais pas forcément pour en faire.

Martin: Ce sont ces “cailleras” qui ont fait que je n’ai apprécié le rap que tres tard. Je n’aimais pas leurs textes, leurs attitudes etc. Maintenant j’ai pris du recul, j’arrive à comprendre le second degrés de certains mais malgré tout ce n’est pas un style qui m’interesse.
Votre flow est très « à l’ancienne » et vos thèmes modernes,  ça donne un anachronisme un peu , comme le retour à le retour à la mode du polaroid , c’est voulu ?

Antho : On doit être des sortes de hipster dans le rap en fait. Moi j’ai pas tellement calculé ça à la base. Mais c’est super intéressant comme lecture. On est parti sur l’idée du Polaroïd pour la thématique de l’instantanné. Il y a un super article qui dit que notre album est un selfie de la génération Marvel, HBO, youtube, etc. Je trouve que ça reflète bien le truc. C’est une photographie de nos vies en 2015/2016.

Le flow à l’ancienne, je sais pas, peut-être que ça donne cette impression parce qu’on est assez “sages” dans le choix des mots, dans nos angles pour aborder les thèmes. On a 27 piges en même temps, c’est peut être pour ça qu’on a pas forcément les mêmes aspirations et les mêmes angles d’attaque que des mecs de 18 ans.

CA ne fait pas trop conservateur, de faire du rap oldschool ?  d’ailleurs vous vous qualifierez en rap oldschool ?

Martin : Je ne pense pas qu’on soit old school musicalement. On l’est dans l’esprit, dans la façon d’aborder le rap mais dans l’ecriture on essaye d’avoir des schémas de rimes assez modernes.

Antho: Complètement d’accord, même si je suis très influencé par ce rap là. On s’inscrit dans une génération de rappeurs qui a ramené un certain type de flow sur le devant de la scène. Une façon d’écrire millimétrée avec beaucoup d’assonances, de rimes multisyllabiques, etc. On a beaucoup travaillé ça, tout comme la musicalité de nos flow. Martin m’a clairement poussé dans ce sens et ça m’a aidé à me diversifier. En fait le rap, c’est comme tous les arts, t’as une “caisse à outil” d’effets à ta disposition, et ceux que tu utilises reflètent souvent tes influences. Après t’as des types à l’ancienne qui utilisait pas du tout ça, qui étaient vachement plus inventifs. En même temps ils avaient tout à inventer.

Donc on est sans doute un peu néo-oldschool si tu veux ! Conservateur je sais pas, en tout cas dans ma tête c’est clairement pas du “c’était mieux avant”. Je trouve qu’on a jamais eu autant de bons rappeurs dans une multitude de styles différents, et ça pousse encore !

C’est quoi votre son préféré du rap d’aujourd’hui ?

Antho: Kendric Lamar en ce moment j’écoute énormément. Et M.I.A pour toute sa carrière. Deux personnes que j’admire autant pour leur musique que pour l’humanité qu’ils dégagent. Et M.I.A a plus de couilles que la plupart des rappeurs dans le monde.

Martin: J’aime beaucoup le style de Tech N9ne, un mélange de flow virtuose et de grosse guitare. J’aime aussi beaucoup les trucs Soul/funk genre Hocus Pocus.

ET tiens vous utilisez quoi pour écouter de la musique ? Spotify ? deezer ? Vinyl ?

Antho: 90% du temps où j’écoute de la musique c’est sur Spotify. Et j’ai une platine et une bonne collection de vinyles. Mais j’avoue que j’en écoute peu. Juste de temps en temps, je me fais un petit kiff, en mode Don Draper ou Harvey Specter , avec un verre de Whisky. En revanche je les chine dans les vide greniers et tout, j’aime qu’ils soient d’époque, j’ai l’impression que j’y retrouve un peu de la magie de ces époques que je n’ai pas connu. Et parfois une vieille odeur chelou.

Martin: moi aussi je suis sur Spotify et j’ai des cd. Sinon, j’en ai un peu honte mais j’utilise aussi beaucoup Youtube.

Antho: J’ai même utilisé Pornhub une fois.

J’adore votre titre Polaroid forcément,  vous aimez ça la photo ? ( question sponso par moi )

Martin: Oui j’aime beaucoup mais je ne pratique pas du tout à moins que mettre un filtre sur Instagram fasse de moi un photographe (rire). On a fait nous même la pochette de l’album et on tourne tout nos clips donc on a quand même quelques notions mais c’est surtout Antho qui gère.

Antho: J’adore vraiment la photo ouais. La composition c’est vraiment un truc que j’étudie toujours, et comme je réalise les clips du groupe, j’ai toujours un oeil attentif sur tout ça. Après, j’ai eu une mini formation par le biais de Ouest-France où j’ai taffé. Je fais dans le  très classique, j’ai un reflex (550D) que j’utilisais beaucoup pour le boulot. Maintenant que j’y bosse plus, j’aimerai reprendre ça pour faire de la photo de paysages urbains. Je peux pas m’empêcher quand je me balade dans ma ville de prendre toujours des chemins de traverse pour repérer des lieux qui pourraient être cool pour un clip. Je dois avoir certaines routines mentales d’un photographe. Mais sans grand talent pour ma part (rires).

Alors on écoute quoi ?

Personnellement , je vous conseille 3 titres pour découvrir 232k,  Belzébuth, Lonely People et Polaroïd. Chacun à une force et un thème fort, posez vous tranquillement et écoutez ça.

Cet album parlera à la génération qui aime le rap, celui avec du sens et des mots intelligents, celui qui parle de la vie de notre génération, entre l’importance d’internet et celui de la vie de dehors. Un peu plus sage que les casseurs flowteurs, avec un peu plus de sens, mais un certains sens de la dérision que j’aime. 232K ont dirait pas mais ils ont du talent ces mecs. 

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# La Vidéo du dimanche
Fatty BOOM BOOM