# Cinéma

L’homme sans äge

Quand Coppola se fait romantique …


Un fantastique signé Coppola …

 

Et pas de la fantasy , qu’on soit d’accord !

Ici l’ambiance, ressemble à une nouvelle de Poe, tout est en suggestion …

 

La réalisation est impeccable, les acteurs bluffant, les décors magnifiques, le tout nous donne une impression de réalité alternative, de rêve éveillé …

 

Oui, on croit rêver, en regardant ce film, il est subtil et profond, il parle de l’amour, de la recherche de l’essence de l’homme, jusqu’où peut nous mener une passion …

Tout ça en prenant un « super pouvoir » , un homme qui a rajeunit et qui obtient des capacités cognitives hors normes …


Cet homme apprends des langues et fait des rencontres, et ce sont ces rencontres qui troublent son essence, sa réflexion, il se perd mais se retrouve dans une femme …

 

Je vais pas vous raconte la suite, mais elle est très belle, belle comme une nouvelle de Poe Ou Kafka , nous laissant sur une faim de réflexion , de poésie , d’amertume et un sentiment trouble de tristesse ..

 

C’est un de ces moments rares de cinéma, comme un « The fountain » ou un « Mulholland Drive », que ce film vous propose.

Un moment à ne pas rater !

 

Hop au ciné !

 

Note : 16/20

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Un jour sur terre