# Expo

Crime et châtiment au musée d’Orsay

Théodore Géricault, Étude de pieds et de mains, 1818-1819, Montpellier, Musée FabreProfitant d’une nocturne au musée d’Orsay jeudi dernier, je suis allée visiter l’expo Crime et Châtiment. On reste dans le thème de la mort, des crânes et des crimes déjà rencontré lors de l’exposition Vanités au Musée Maillol… apparemment c’est un sujet à la mode !!

Bref, troquant vaillamment mon parapluie contre un appareil photo, je pars prendre mon ticket.

L’avantage des nocturnes c’est de pouvoir y aller après 18h en semaine avec des réductions pour tout le monde et l’entrée du musée qui ne revient qu’à 7€ expo comprise mais pour ceux qui comme moi ont la chance d’avoir encore moins de 26 ans il faudra prévoir seulement 1,50€ pour l’expo avec entrée gratuite au musée.

Le thriller à l’époque où les Experts ne passaient pas à la télé

L’expo est divisée en plusieurs salles portant sur différents thèmes : du crime passionnel à la peine de mort en passant par la science du crime ou la folie. Elle est réellement immense !! Il y avait du monde ce soir là mais on pouvait quand même très facilement accéder aux divers tableaux, journaux et objets comme la guillotine du 19ème siècle ou encore l’authentique porte de prison gravée de 1895. On découvre des tableaux de brigands, de femmes fatales, de sorcières, des canards détaillant les faits les plus sanglants de l’époque, des photos montrant d’anciennes techniques d’identification judiciaire… L’expo se veut instructive et on apprend entre autres que les scientifiques de l’époque pensaient pouvoir affirmer si quelqu’un était criminel en observant la forme de son crâne !!

"Marat assassiné ! 13 juillet 1793, 8h du soir" (1880), de Jean-Joseph Weerts Roubaix/Musée d'art et d'industrie/Photo Arnaud Loubry

Outre les dizaines de tableaux présentés, on découvre au détour de salles thématiques des moulages de têtes de meurtriers et violeurs…  Crédit : E. DROUARD / 20 MINUTES

La porte des condamnés à mort, prêtée par le musée pénitentiaire de Fontainebleau. Crédit : E. DROUARD / 20 MINUTES

Le reste du musée

J’ai passé une bonne heure dans les différentes salles de l’exposition pour me rendre compte qu’il me restait ensuite tout le reste du musée à voir !! En fin de journée j’avoue avoir speedé la visite des autres expos temporaires et permanentes parmi lesquelles on peut compter divers tableaux de grandes maitres tels que Monet, Renoir, Manet, Van Gogh, Rodin… Pour tout faire il faut vraiment prévoir une demi-journée !!

Voir le diaporama de photos chez 20 minutes

Le musée d’Orsay
62 rue de Lille 75007 PARIS
Tarif plein : 9,50 €, tarifs réduits : 7 € ou 1,50€ pour les moins de 26 ans
Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h, nocture jeudi jusqu’à 21h45

Note sur 10 8
Une expo qui pourrait constituer un musée à elle toute seule. Elle renferme de très nombreuses œuvres sur des supports variés et de tous les styles. La visite offre vraiment un voyage au cœur du côté le plus sombre du genre humain à partir de 1791, lorsque Le Peletier de Saint-Fargeau réclame la suppression de la peine de mort, jusqu'au 30 septembre 1981, date du vote de son abolition en France.
  • Expo complète
  • Grande variété de styles (tableaux, objets, journaux…)
  • De très bonnes explications
  • Être obligé de payer la totalité du musée pour accéder à l’expo

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Expo] Crime et châtiment au musée d’Orsay”

  1. maxence dit :

    C’est vrai qu’il vaut mieux y allez pendant les nocturnes. Je n’étais pas au courant qu’il y avait des musées qui ferment encore à 17h30…
    sinon un petit post sur cette même expo : http://osskoor.wordpress.com/2010/0

  2. Jenni dit :

    Oui c’était ma première nocturne et j’ai trouvé ça réellement plus agréable qu’en journée, surtout qu’il n’y avait pas trop de monde alors qu’on pouvait accéder aux œuvres plus facilement!

  3. Louise dit :

    autour du cliché anthropométrique, thématique abordée dans l’expo Crime & Châtiment :
    http://louisecharbonnier.blogspot.c

à lire aussi

Articles similaires

# Théâtre/Expo
Ben