# Critique Roman

Prescription mortelle – Robin Cook

Prescription mortelle est le tout dernier roman du maitre du thriller médical: Robin Cook dont je vous avez déjà parlé avec deux de ces précédents romans: Nano et Facteur risque.

iDoc, l’appli révolutionnaire bientôt disponible

PRESCRIPTION_MORTELLE_Mise en page 1Le héros s’appelle Dr George Wilson, c’est un interne en radiologie au Centre médical UCLA à Los Angeles. On avait déjà un peu entendu parlé de lui dans Nano pour sa relation difficile avec l’héroïne Pia Grazdani.

C’est un homme homme brillant, qui file le parfait amour avec une étudiante en psychologie. George a un bel avenir tout tracé, si pour le moment il ne roule pas sur l’or, bientôt les années de disette seront derrière lui!

Un jour, il assiste à une conférence et là ce qu’il découvre est stupéfiant. Il découvre iDoc!

iDoc, créé par la compagnie Amalgamated Healthcare, c’est le futur! C’est une application qui remplace tout simplement le médecin. iDoc est capable d’analyser les signes vitaux des patients qui l’ont, de mesurer en temps réel leur taux de glycémie, leur rythme cardiaque, leur respiration. iDoc est capable de leur rappeler de prendre leur traitement, de réguler la glycémie chez les diabétiques grâce à une pompe sous leur peau, mais l’appli est aussi et surtout disponible 24h/7j pour répondre à toutes leurs questions sans perdre son calme ce qu’aucun médecin ne fait!

A la fin de la conférence, George est tout simplement abasourdi: quel progrès!

Mais les choses se gâtent sérieusement quand certains de ses patients décèdent de façon brutale les uns après les autres et bizarrement: ils étaient tous des béta testeurs de l’appli!

Un roman tellement plausible!

Il est facile de s’imaginer dans quelques années avec une appli de type iDoc, certaines déjà existantes proposent une partie de ces fonctionnalités et c’est d’autant plus troublant de réalisme!

J’ai littéralement dévoré ce roman du début à la fin. Certes je savais déjà que Robin Cook était doué pour toute la partie médicale mais jusqu’à présent je n’avais pas encore été transcendée par ses romans, ils étaient juste « bons » ou « très bons » mais là je l’ai trouvé excellent!

George est un héros sans en être un, c’est avant tout un être humain sans argent qui bosse comme un dingue et qui a choisi d’exercer la médecine en voyant le moins possible de patients en se cachant derrière des radios et des IRM. On est loin du héros et ce sont, entre autres, ses principes moraux qui vont le pousser à enquêter et pour ça il va tout risquer et on prend vraiment peur en même temps que lui.

Dans Prescription mortelle, l’auteur utilise le monde médical au sens large comme fond pour son intrigue qui est magistralement menée et évidemment très bien documentée et extrêmement crédible! Cependant, on voit rapidement où les évènements vont mener notre héros et malgré quelques surprises on devine sans problème la suite logique du récit.

 est disponible aux éditions Albin Michel.

Note sur 10 9
Prescription mortelle est le dernier thriller médical de Robin Cook dans lequel on suit George, un étudiant radiologue qui enquête sur les morts soudaines de certains de ses patients qui étaient des béta testeurs de la nouvelle appli iDoc. iDoc est une appli qui pourrait révolutionner la médecine actuelle. Un très bon roman mais qui manque un tout petit peu de suspense à mon goût!
  • L'idée de l'appli iDoc
  • Les personnages
  • Le monde médical
  • Un scénario très crédible
  • Manque un peu de suspense

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Critique Roman] Prescription mortelle – Robin Cook”

  1. Chloé dit :

    Haha Robin Cook est génial. Je te conseille « Choc » !!
    Chloé

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Ciné
Elysium
# Critique Resto
Casa Palenque