# Critique One Man Show

Kavanagh fait son coming-out


Le problème de faire la critique d’un spectacle, c’est que finalement il ne passe plus à l’endroit où l’on était allé le voir (ici l’Olympia), mais je crois que le monsieur était en tournée. On a eu la chance d’être là le jour du tournage du DVD, du coup, vous avez la critique du DVD en plus : elle est pas belle la vie ? Non.

Coming-out

 

Dans son dernier spectacle, monsieur Kavanagh a décidé de faire le point sur sa personnalité, il va tout dire et vanner tout ce qu’il peut. Il s’en prend aux religions, aux ethnies, aux racistes, aux autres, aux femmes, aux enfants, aux arabes, aux noirs, aux français, aux québécois et à ta mère.

 

 

Ouais il ne déconne plus, le noir aux dreads. Sérieusement, j’ai ri. Notamment à son petit monologue bien rythmé où il passe du coq à l’âne : l’écriture est efficace et c’est super plaisant. C’est le moment grisant du spectacle, le meilleur, l’unique ? Non j’irai pas jusque là. Je ne sais pas si je suis devenu difficile mais je n’ai jamais été dans un état de rire absolu, vous savez celui où l’on rigole à se faire mal au ventre… Non ici c’était plutôt un sourire sur les jeux de mots. Alors je me suis posé une question : suis-je vieux ? Ok ce n’est pas le sujet. Vu la réaction de la salle, je pense que Kavanagh a été bon ce soir, les gens semblaient envoutés, des vrais fans, un public hétéroclite qui a apprécié la soirée.
Du coup peut être que l’humour n’était pas assez ciblé pour que je puisse en rire ?

 

Bien que j’aie souri plus de la moitié du spectacle, les moments pathétiques de la fin m’ont VRAIMENT énervé. Le coup de la séduction du public en parlant de la crise, démagogie pure. Et le final, le rappel, en musique, au secours… Des reprises boiteuses qui m’ont fait partir de la salle.
Mais bon c’était la fin aussi.

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=p1RPLuHAJrw[/youtube]

 

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Théâtre/Expo
La locandiera
# La vidéo du dimanche
Noooooooooooo !