# Critique de film

Max et les Maximonstres – Where the wild things are

max_et_les_maximonstres_03.jpg

Je m’attendais à beaucoup, ce film est mon premier livre, oui je me rappel encore très bien où et quand je l’ai lu, ça en ait presque émouvant. C’est très jeune que j’ai eu ce livre entre les mains. Très souvent je me rappel des illustrations, je me rappel aussi du malaise que j’avais ressenti en le lisant sans jamais réussir à le définir. J’attendais donc ce film pour me rappeler et peut être mieux comprendre.

Synopsis

Max est un enfant agité, un peu seul, un peu maladroit mais pas vraiment méchant, il a une imagination débordante aussi. Un soir, après une journée difficile, il se dispute avec sa mère et décide de quitter la maison ! Il erre un peu, jusqu’à trouver une petite île, pleine de créature étrange : les maximonstres. Synopsis qui reprends bien le « conte » .

max_et_les_maximonstres_02.jpg

Max l’enfant terrible

Dans mon souvenir , max était terrible mais dans le film il est pire, il est énervant, pas parce qu’il est indiscipliné ou arrogant mais par naïveté et son problème de communication. Un point qui ne m’avait pas marqué dans le livre, mais qui est mis en valeur dans le film, peut être est ce que c’est ça que j’avais raté ? Le problème de ce film, c’est la lenteur inhérente au style du conte, il ne passe rien dans celui-ci et pas plus dans le film, si on vient pour voir une histoire, on est forcément déçu, malheureusement je pensai que Spike Jonze nous livrerait une adaptation plus qu’une retranscription..

max_et_les_maximonstres.jpg

Voilà, ce qui m’a gêné, c’est la retranscription du ressenti à l’image, on a une impression d’ennui certains, les pistes de réflexion sont bien sûr nombreuses, la multiplicité des facettes des monstres de max renvoie à ce qu’il est, la relativité des problèmes en tant qu’enfant, oui oui tout ça c’est intéressant mais je trouve que le format cinéma n’était peut être pas nécessaire, un moyen métrage aurait peut être suffit, ou peut être j’aurai aimé voir une adaptation moins fidèle à l’origine. Dommage, car l’esthétique du film est léché, certains plans sont magnifiques et nous laisse rêver.

PS: Merci à Allociné pour cette avant première ! Vous pouvez retrouvez la rencontre avec spike jonze chez cloneWeb

Sortie le 16 décembre (tiens y a pas un gros concurrent ce jour là).

Note sur 10 6
J'attendais ce film, je voulais comme miroir de ce que son souvenir m'avait laissé, une sorte de poésie et de compréhension de la solitude enfantine. Oui on retrouve tout ça mais d'une façon que je trouve un peu trop pathétique mais surtout vraiment ennuyeuse.
  • Relativement fidèle au conte
  • Jolie photographie
  • Très lent
  • Pathétique par moment

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique de film] Max et les Maximonstres – Where the wild things are”

  1. valerie dit :

    Personnellement j’ai beaucoup aimé, surtout que le film ne tombe pas dans l’explicatif ou dans le happy ending à la walt disney avec deus ex machina; je ne me suis pas ennuyée, mais je crois que malgré ce qu’on a dit ce film est destiné aux enfants ( les petits ) pas les grands enfants, et pour eux il faut prendre du temps!

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Bubble