# Critique de Film

Bad lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans – Nicolas Cage

Bad_lieutenant_1.jpg

Je fais parti des fans du monsieur, Nicolas Cage joue bien et malgré par moment des choix de films un peu étrange, il reste dans la globalité sur des bons films : Lord of War, Volte face ou Leaving Las Vegas sont des films presque cultes pour moi et je ne parlerai pas de Next ou de truc bizarre repris sur un bon film Thailandais. Bref, je suis fan du monsieur donc, mais j’avais peur de tomber sur le coté pile de ses films et comme la promo sur bad lieutenant est quasiment nul, j’avais encore plus peur mais finalement…

Synopsis

Terence McDonagh est un flic comme les autres, fils de flic, droit mais qui, suite à un accident où il sauve un homme de la noyade, va se retrouver accro au drogues, le film raconte son combat contre la drogue, tout en essayant de garder sa ligne de conduite, souvent en roue libre, Terence est amoureux d’une prostitué, ça complique énormément sa vie et puis d’un coup tout bascule et il ne sait plus ce qu’il doit faire, continuer à se droguer, arrêter les méchants, sauver sa chérie.

Bad_lieutenant_3.jpg

Katerina

Le film se déroule après l’ouragan Katrina, à la Nouvelle-Orléans mais a l’intelligence de nous montrer les lieux sans trop faire dans le pathétiques. On comprends bien l’état de l’endroit sans jamais y passer vraiment du temps. Terence, incarné par un Nicolas Cage extraordinaire, est encrassé dans la drogue, il fait bien son travaille mais il se retrouve souvent en mauvaise posture à cause de son addiction. Il nage en eaux troubles comme on dit.

Bad_lieutenant_2.jpg

La réalisation du film est entièrement maîtrisés, le nombre de réflexion qu’elle apporte est assez conséquent et souvent amené avec intelligence, pas d’explication excessif, le tout pourrait paraître un peu lent mais c’est là qu’intervienne les visions de Terence, oui Terence est défoncé pendant tout le film, il voit des choses que les autres ne voient pas, ce qui apporte par moment une folie bien rafraichissante lors des scènes de tensions. « L’âme qui danse » restera dans la annales ! Et puis, les rôles sont touchants et parfaitement joués, en clair, j’ai passé un très bon moment avec ce film, un vieux polar avec quelques touches de modernité, une histoire qui n’est pas extraordinaire mais dont on voit la touche de chaque protagoniste, le jeu est en variation, c’est fou, le casting est parfait.

Je tiens à dire que malgré le nom du film, il n’y aucun rapport avec le film Bad Lieutenant de 1992 (pas de viol de nonnes dans celui là)


BAD LIEUTENANT : Escale à La Nouvelle-Orléans – BA HD VF
envoyé par baryla. – Court métrage, documentaire et bande annonce.

Note sur 10 9
Je n'ai dit que des choses positives dans ma critique, j'ai aimé ce film, vraiment, je l'ai trouvé intéressant, complet et bien amené. Il ne révolutionne en rien le cinéma mais là c'est du bon vrai cinéma.
  • Nicolas Cage qui joue le junkie , quelle classe
  • Eva Mendès !
  • La folie de Terence
  • Un polar old school maitrisé
  • Par moment un peu long

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Critique de Film] Bad lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans – Nicolas Cage”

  1. kilani kenza dit :

    est-que c’est our les enfants de 11 ans

à lire aussi

Articles similaires