# Critique Ciné

L’italien – Kad et Olivier

19463592.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100616_114600.jpg

Je dois dire que le club 300 d’allociné c’est souvent la possibilité de vivre de belles rencontres, des moments de cinéma hors du commun et de voir des films extraordinaires, disons que cette fois ça ne l’était pas, enfin on peut pas toujours être parfait ! Mais pour leur décharge, l’italien semblait pourtant être un bon film, une comédie « dramatique » à la sauce Kad et O, ça m’avait attiré et puis le coté intégration aussi forcément mais…

L’italien

Dino est un mec à qui tout réussi, son boulot, sa femme, sa famille, tout le monde l’aime le Dino, Dino connaît bien l’Italie, mais en fait Dino , il s’appelle Mourad Ben Saoud. Il passe sa vie à mentir à sa famille et à ses amis, à son boulot et à sa chérie, mais tout va devenir plus compliqué avec le ramadan qu’il doit cette fois tenir!

Aie

Olivier Barroux a voulu monté un film au ton un peu complexe, qui mêlerait rires et larmes, un exercice qui lui est pas encore accessible, non O.Barroux n’est pas mauvais mais là ce film c’était un peu au-dessus de lui. Clairement, la réalisation est à l’ouest, le script en dent de scie, les images mal traités, je me suis ennuyé comme rarement. Le début assez comique met pourtant en confiance, on sait qu’à un moment on va arrêter de rire, mais ce moment arrive d’un coup, abruptement, on passe d’une comédie à un mélodrame pathétique, une scène de prison, une engueulade dans un bar et on se dit WTF ? Ces scènes sont carrément hors propos et je ne parle pas du flashback en cutscene qu’on voit apparaître à la fin, à vomir.

19463597.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100616_114601.jpg

Pourtant, le sujet m’intéressait, j’ai connu un ami maghrébin qui jouait sur son aspect italien, il avait même réussi à faire croire pendant quelques semaines qu’il s’appelait Francesco, avec un complice ou deux c’est jouable, bon pour mon pote c’était un délire ( vraiment?) mais j’avais en tête tous les méandres que ça impliquait, de toute les questions sur l’identité et l’intégration que cela pouvait créer. Oui , moi l’italien, je voulais le voir avec le cœur, pas avec une comédie raté et ni avec un mélodrame, je trouve que tout a été bâclé, par manque d’envie ? par manque de rapport à l’œuvre ? d’argent?

Note sur 10 3
Un film raté, qui part de bon principe et d'un bon fond, mais la réalisation et le manque de rythme font sombrer l'italien
  • Kad qui fait du Kad
  • Certains second rôle: les femmes surtout
  • La réalisation
  • Les scènes qui ont rien à faire dans le film

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique Ciné] L’italien – Kad et Olivier”

  1. San (Izafox) dit :

    Complètement d’accord avec toi, j’ai vraiment été déçue. O.Barroux a du progrès a faire

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Désaccord parfait